les mots de l'âme

La vie est un jeu

Éveil d’Avril du Vendredi 8

La vie est un jeu et nous en sommes les joueurs.

Il est évident, si nous nous arrêtons un instant et que nous entamons une micro introspection, que nous sommes des joueurs libres.

Chacun et chacune de nous détient son plateau de jeu qu’est notre vie et si nous prenons conscience, nous savons que nous avons le choix libre des règles de notre jeu et des coéquipiers avec lesquels nous voulons expérimenter le jeu. Expérimenter non gagner.

Nous avons le libre arbitre des coéquipiers mais nous avons aussi la liberté de ne pas faire parti de certains jeux.

Nous savons au fond de nous comment nous libérer d’une équipe si nous ne souhaitons plus en faire partie ou si nous ne voulons tout simplement pas en faire partie.

Mais parfois nous sommes incapable de prendre une décision comme piégés. Pris au piège et parfois emprisonnés.

Ce n’était peut-être pas le bon jour. Et parfois, nous restons longtemps dans ce piège, non que ça nous plaise mais tout simplement parce qu’on ne trouve pas d’issues rassurants et nous avons peur de ce qui nous attend si nous prenons le cap de la sortie de secours. Alors quoi que cela nous coûte, nous restons piégés. On mourra moins vite, se dit-on. Le piège.

Oui, nous sommes d’autant plus libres de choisir et de plus de nous en sortir. La sortie d’un plateau de jeu déplaisant est une course poursuite parfois dangereuse mais le choix de la liberté est l’assurance d’un gain de courage et de leçon pour la suite.

Cependant comment pouvons-nous prendre conscience de détenir en main notre propre plateau de jeu quand nous avons cru longtemps que nous n’en étions pas capables ? Comment pouvons-nous créer nos propres règles du jeu si nous n’avons pas eu de repères ? Comment s’inspirer dans un monde où beaucoup d’individus cherchent plus à prendre le pouvoir et à gagner du gain que de partager et d’être reconnaissant des choses simples de la vie ? Comment trouver des coéquipiers partageant des valeurs profondes et sincères qu’on nous n’avons même pas la connaissance de cette existence ?

Nous sommes souvent piégés entre deux mondes : le passé et le futur. Nous sommes loins de connaître la vérité en nous qui est alors Présente depuis bien longtemps.

Pourquoi nous sommes loin de connaître la vérité qui est présente en nous ? Selon moi, une raison est simple, c’est que nous n’expérimentons pas suffisamment notre vie intérieure. Nous cherchons la vérité à l’extérieur. Nous pensons que la vérité est chez notre voisin, chez notre enseignante, notre coach, notre médecin, chez nos parents.

Alors que la vérité se trouve dans le présent et le présent est le cadeau que l’on se permet de soi en soi pour enfin sortir de se cercle infernal de l’ennui, de la dérision, de l’illusion, du sentiment de solitude et des traumatismes des souvenirs qui causent des schémas toxiques répétitifs.

Je dirais, finalement, que le présent est le meilleur coéquipier dans notre jeu et dans la mise en place des règles car il n’y a rien de mieux que d’être capable de pouvoir faire face à son ombre et à son côté obscur par soi-même.

Joie☀️paix🌟amour🌕

Merci

Christina 🤍

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s