philosophie de vie

Trente ans.

Il était une troisième décennie.

Depuis le dix-neuf mars, je prends seulement le temps de me présenter sous un nouveau jour. Aujourd’hui avec un peu de retard, je suis là.

Je n’ai pas vu le temps filé, je ne me suis pas vu grandir. Je n’ai rien vu venir. Et je suis ici et maintenant avec mes trente ans en poche.

Entre zéro et neuf ans, on n’est pas encore tout à fait conscient de ce qui nous entoure car on est souvent pris négligés et pris pour des « petits ».

Entre dix et dix-neuf ans, j’ai été une adolescente timide, rêveuse, créative et qui ne connaissait rien de la vie, enfin c’est ce que j’ai toujours cru.

Et voilà qu’un jour, j’ai eu vingt-ans.

Je me souviens avoir accueilli mes vingt-ans d’une façon très particulière : je donnais la Vie pour la première fois.

Vous vous demandez si la deuxième décennie m’a bien gâté. Oui, à un point inimaginable que je pourrais en écrire un livre. Mais je vais me contenter de ce géant journal créatif entre mes main : mon cher blog qui accueille très bien tout mon bazar zen et créatif.

Ces derniers mois, j’ai même eu le temps de le dire adieu en créant les meilleurs souvenirs : d’avoir fait un grand voyage spirituel de mes rêves, les Journées Mondiales de la Jeunesse, la rencontre de mon amoureux, la naissance de mon deuxième enfant, l’audace d’apprendre à conduire et de construire un projet professionnel qui me tient à cœur, avec la création de mon blog, ma première exposition, mon premier boulot, et un permis de conduire en cours d’obtention.

Puis soudain, ma vingtaine me quitte et voilà que la trentaine me tombe dessus…

En dix ans,

on en apprend des choses qui nous poussent finalement à se demander comment on se sent maintenant ?

Depuis ces dix dernières années, il y a justement quelques leçons que j’ai apprises et l’élan de mon cœur bohème, poétique, philosophique, coloré, spirituel et joyeux me pousse à faire entendre sa voix.

Première leçon : l’importance de vivre selon son cœur.

On ne sera jamais à cent pour cent d’accord les uns avec les autres. Cependant, il y en a beaucoup qui feront semblant d’être d’accord avec nous parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils ne savent pas. Et puis, il y a ces pépites très rares que tu rencontres et qui saisissent à jamais ta vie, qui coupent ton souffle et le son de ta voix en nous donnant l’impression d’avoir l’intention de nous faire du mal, parfois et en fait, ils souhaitent t’inviter à écouter et à accueillir une facette de nous-même que l’on ignore.

On peut faire des « oh », des « aïe, des « boum », des « bam » ou des « wouah » parce que le cœur nous invite à ressentir pleines de sensations à cause des choix que nous faisons.

Les choix que nous faisons a pour conséquences des expériences plus ou moins agréables ou désagréables dans la limite du supportable.

La vie nous récompense toujours selon la manière qu’on a pensé, agit et parlé à soi ou aux autres.

Alors, comment vivre selon son cœur si on ne sait pas ce que l’on en a un ?

Est-ce possible d’ignorer que l’on a un cœur ? Mais au fait de quel cœur parle-t-on ?

Je parle de celui de l’esprit.

Oui, vivre selon son cœur c’est prendre le risque de se faire rejeter, d’être jugé mais c’est surtout prendre le risque de grandir, de comprendre, et de devenir soi-même.

Se réaliser soi-même est plus éprouvant que de se laisser influencer et d’être quelqu’un d’autre.

Mais au final, beaucoup plus gratifiant personnellement.

Deuxième leçon : l’importance d’être rempli de gratitudes.

Quoiqu’il puisse nous arriver dans la vie, puissions-nous être reconnaissant de ce que la vie nous a permis d’apprendre.

Les personnes que nous rencontrons ne sont pas juste des personnes rencontrées par hasard.

Les situations que nous vivons ne sont pas juste des situations que nous rencontrons par hasard.

Les choix que nous faisons ne sont pas juste des choix au hasard.

Je ne suis pas ici juste pour écrire.

On aura tendance à se contenter de se dire cela : « oh, c’est juste un hasard ».

Mais rien n’est un hasard.

Vous allez me dire que l’on ne va pas passer notre vie à chercher l’explication pour tout ce que l’on vit. Et moi je vous répondrais que vous avez raison, ne cherchez donc d’explications mais soyez reconnaissants.

Être reconnaissants de pouvoir voir le sourire d’un enfant, de voir les couleurs de cette fleur briller, de sentir la chaleur de ce soleil, de sentir cette pluie sur notre visage, de pouvoir écouter la musique qu’on aime, de pouvoir écouter le rire de notre enfant, de pouvoir danser sur la musique qu’on aime, de ce moment en famille partagé, de ce moment d’apprentissage, de nos talents, des opportunités de pouvoir partager, de pouvoir entendre le son de sa voix, bref, être reconnaissant de se sentir vivant.

Troisième leçon : l’importance de vivre.

Depuis l’année dernière, on en entend des vies qui s’éteignent. Mais nous on est encore là.

Comment comptons-nous rendre à la vie cette chance qu’on a de vivre ?

On connaît les nos cinq sens : l’ouïe, le toucher, l’odorat, le goût, la vue. Sont-ils tous actifs ? Fonctionnent-ils tous ? Sont-ils tous en super bonne santé ?

On connaît nos émotions : la joie, la tristesse, la surprise, la colère, la peur, le dégoût ?

On connaît nos besoins ?

On connaît notre histoire ? nos rêves ? nos désirs ? nos capacités, nos possibilités ?

Bref, on sait qui on est.

Alors, faisons en sorte d’apprendre à nous accueillir tel qu’on est chaque jour.

Les mots d’ordre pour ma trentaine : simplicité, authenticité, créativité, sensibilité, philosophie, constance, cohérence, spirituel, intuition, inspiration, bienveillance, mélodie, espoir, courage, confiance.

En avant, la trentaine !

Voulez-vous m’accompagner dans cette belle aventure ?

Créativement et spirituellement vôtre,

Christina

Dernières nouvelles du blog

Un élan de rentrée

Quand un monde de déceptions et d’ennuis s’abat sur vous, si l’on ne s’abandonne pas au désespoir, on se tourne soit vers la philosophie soit vers l’humour. Charlie Chaplin Dans la démarche d’une thérapie vocale, comme je l’ai annoncé dans un de mes articles, je continue à partager ma voix sur YouTube si vous souhaitez… Lire la suite Un élan de rentrée

Photo de Magda Ehlers provenant de Pexels

Animation·Ateliers créatifs·Centre de loisirs

Ma troisième journée en centre de loisirs – Session février 2021

Chers camarades créatifs,

Voici le bilan de ma troisième journée entant qu’animatrice en centre de loisirs,

Retrouvez les bilans de mes deux premiers jours plus bas dans l’article, la fil d’actualité des derniers articles.

J’espère que mes bilans pourront vous aider à prévisualiser votre prochaine expérience en centre de loisirs.

Merci de me lire et de continuer à m’encourager,

Instagram : @unemamanetsesailes

Christina

Ma troisième journée en centre de loisirs

Ma note de la journée : 4,5/5 Centre de loisirs 24/02

AM : arrivée à 7h30.

Ma fleur main en modèle
  • Accueil agréable des collègues.
  • J’ai du temps pour m’installer, de préparer mon matériel, et même faire le modèle de ce que j’allais leur faire faire, discuter un peu avec mes collègues, essayer de faire connaissance.
  • Les enfants arrivent petit à petit à partir de 8h30, 9h. Mon atelier est quasiment prêt, j’étais plus ou moins disponible pour accueillir les enfants.
  • Remarques perso générales : Ma collègue d’à côté a moins intervenu pour mon groupe. Ma collègue a fait un point avec moi pour me dire comment il fallait absolument que je m’organise pour éviter de délaisser trop longtemps et inutilement les enfants. J’ai toute la journée pour d’exécuter ses conseils. De toute façon, je suis inspirée et motivée pour apprendre donc même si je sais déjà, j’acquiesce et je fais ce que je peux même s’il y aura toujours des choses à améliorer peu importe à quel niveau on est.
  • Pendant la réunion du soir, on m’a dit pour la énième fois de ma vie qu’il fallait que je m’affirme plus, que ça se sent que je suis introvertie et cela peut tourner contre moi avec l’autorité que je suis censée avoir avec les enfants. C’est vrai je suis introvertie mais j’apporte au boulot mon histoire personnelle, et mon manque de recul par rapport aux enfants des autres, même si mon attachement avec eux est quasiment naturelle, en tout cas je vois de loin les adultes maintenant. Mais franchement ça ne me fait plus rien. Je suis dans une phase d’acceptation. Je ne peux pas adopter la pleine conscience si je n’accepte pas les autres tels qu’ils sont.
  • Moment de l’atelier : fleur en papier, la planète entre mes mains
  • Les enfants installés, je leur ai rappelé les règles pour l’atelier, j’ai posé des limites entre mes affaires et leurs affaires, ce que je leur autorisais de faire ou pas. J’essaie toujours à leur faire dire quelque chose pour que ce soit claire. Ça valorise leur voix, j’ai envie de leur faire comprendre que je suis aussi là pour les écouter et surtout qu’ils ont une voix qui compte. Même si la réponse est seulement « je ne sais pas », je veux l’entendre.
  • J’ai installé ce dont j’avais besoin pendant l’atelier dans une petite bannette : papier, ciseaux, colle, …
  • Je leur montré ce qu’on allait faire avec le modèle que j’ai fait.
  • Je les ai aidé à coller. J’ai fait à tour de rôle pour leur permettre de choisir leur stickers.
  • J’ai chanté une chanson :le petit poisson dans l’eau.
  • Ils ont eu beaucoup de pastels aujourd’hui.
  • Je suis passée aux toilettes pour les faire tous laver les mains avant de poursuivre et de terminer l’activité.

PM :

  • Cantine : service du repas, nettoyage des table
  • Après la pause de midi et la récré de midi :
  • Activités : • C’était après-midi histoires et curieusement, je découvre que les enfants aiment les histoires et ils aiment aussi participer à raconter les histoires • Jai lu plusieurs livres. Mon top du jour : l’abécédaire des bruits. La petite souris avait du succès
  • Ménage : aspirateur, rangement
  • Réunion bilan : préparation de mon matériel sur papier et réception accueil de l’impression que je donne puis encaissement et la vie continue.

Fin : 18h30

Dernières nouvelles du blog

L’importance de gérer ses émotions

En ce mois d’août, j’ai réalisé que le stress peut être à la fois bénéfique et néfaste. Cela dépend comment nous dosons son utilisation et dans quel contexte. Nous faisons face à de multiples situations au quotidien qui peuvent nous rendre nerveux : rencontrer des nouvelles personnes, pratiquer une nouvelle activité, commencer son premier jour… Lire la suite L’importance de gérer ses émotions

Message de la Pleine Lune août 2021 : Éveil Spirituel

Le 22 août 2021 marque le premier jour d’une nouvelle compréhension spirituelle pour moi. Je voulais absolument vous partager cela. J’espère qu’à travers les mots qui suivront, je rendrais l’âme de quelques-uns plus léger. Vous n’êtes pas seul(e)s. Ici, je vais traiter d’un sujet assez délicat et peut-être, cela titilleront l’esprit de certaines personnes. N’hésitez… Lire la suite Message de la Pleine Lune août 2021 : Éveil Spirituel

Animation·Ateliers créatifs·Centre de loisirs

Ma première journée en centre de loisirs, Session février 2021

Mes chers camarades créatifs,

Cette semaine, je prendrai le temps de vous partager ma première expérience entant qu’animatrice en centre de loisirs.

Ce sera présenté par journée de la session.

Ceci est une introspection professionnelle. Et ma propre vision professionnelle. Tout ce que j’ai écrit est ma propre interprétation. je ne suis pas en position d’influence dans votre choix professionnel.

J’espère qu’il servira aux futurs animateurs qui souhaitent se lancer en accueil des mineurs.

Bonne lecture et bonne semaine !

Christina

PREMIERE JOURNÉE EN CENTRE DE LOISIRS

Note de ma journée : 4/5

Centre de loisirs – 22/02-

Mon programme de la semaine décoré par les enfants

Règles du centre :

1. Lavage des mains : les enfants doivent se laver les mains en arrivant, avant d’aller à la cantine, après être aller aux toilettes, avant de partir

2. Savoir-vivre : stp, merci, …

3. Servir le matériel aux enfants

4. accompagner aux toilettes, uniquement les petits

5. Les aider à s’essuyer après la selle s’ils ne savent pas le faire

Am : je suis arrivée à l’heure. J’ai été bien accueilli par Co et Cy.

• A mon arrivée, il n’y avait qu’un enfant puis les autres sont arrivés petit à petit.

• Jai fait la connaissance des enfants.

Je m’occupe de 6 enfants de 3/4 ans : Cam, le petit gars, Mat, petit coquin, Lau, la petite timide, Lou, qui veut des bisous de sa maman, Lili, petite chipie, Clém,le nouveau.

• A leur arrivée, les enfants s’installent.

Dessin d’un enfant de 3 ans. 🤗 je trouve les dessins d’enfants les plus beaux car ils sont spontanés, naturels.

Rappels des règles

• Ils ont leur temps libre. Ils peuvent colorier, dessiner, faire des puzzles, lire des livres. Ils peuvent amener des livres, des jeux de chez eux.

• Je m’intéresse à eux: je leur demande ce qu’ils dessinent. Ils aiment bien parler, me raconter ce qu’ils aiment, ce qu’ils font, etc.

• Ils savent dire ce qu’ils veulent : « je veux… »

• Jai appris que Mat et Lili étaient les deux petites puces de mon groupe et je l’ai bien remarqué.

• Je leur ai lu l’histoire de Cornebidouille -je ne sais plus le titre exacte.

• Ils étaient très à l’écoute.

• Ils m’ont beaucoup demandé des puzzle, la lecture de livre.

• Je leur ai permis de dessiner sur mon planning. J’aime bien avoir une petite touche d’eux. Cest un petit souvenir de ce qu’ils sont pour moi.

• Jai proposé un dessin de présentation mais c’était catégorique : l majorité a refusé. Ça ne m’avait pas étonné. Je n’étais pas déçu. Par contre, après les conseils de Gwendoline, jai proposé une activité manuelle simple.

• Pliage : faire une maison avec du papier en 2 parties. Découvrir le carré et le triangle. Collage des deux parties pour faire la petite maison de la prairie.

• Impression : Dans ces moments, je me sens toujours un peu stressée. Je ne sais pas si je vais être assez claire. Mais ils me semblaient motiver de m’écouter et d’apprendre l’activité. Apres avoir réalisé l’assemblage des deux formes géométriques, je les ai aidé à décorer leurs petites maisons Je leur ai proposé des gommettes et de dessiner sur leur maison. Ça leur a amusé. Ce n’était pas facile pour moi de les expliquer de la manière la plus simple possible. Jai remarqué qu’il y en a qui sont plus réceptif que d’autres du coup, avec du recul, je savais comment m’y prendre avec ce qui avais plus de mal. Mais c’est sur qu’une activité moins explicatif serait plus cool pour eux et pour moi.

Anticipation prochaine : Penser à des jeux ou activités de secours.

PM : avant de se rendre à la cantine, les enfants doivent se laver les mains, se couvrir(manteau).

• A la cantine, on sert les enfants (l’entrée, le plat, de l’eau, de dessert, le fromage, le pain).

• A la fin du repas, on débarrasse : avec des pot à couvert, je suis passée à chaque table pour demander aux enfants de poser leurs couverts sales.

• Avec Cy, j’avais pour mission, d’essuyer les tables.

• Apres la cantine, on a emmené par groupe les enfants dans la cour.

• Ils ont eu le temps libre d’après la cantine.

• Ensuite, on est revenu dans la salle.

• Mais on est du coup ressorti pour faire mon activité.

• Jai appris que je peux rester a l’extérieur avec les enfants si j’avais encore un.jeu à l’extérieur.

Temps de jeux : le jeu du serpent de la montagne et le facteur alias jeu du furet.

Impression : je me sens un peu déçu. Mon enthousiasme était moyen durant cette animation. Je l’ai senti par l’enthousiasme des enfants. Mes efforts ont fini par payer. Encore une fois, je dois persévérer, tester plusieurs trucs, jusqu’à ce que je trouve « le truc » que j’aurais dû trouver dès le départ.

• je m’adapte aux émotions des enfants. Je ne les force pas et je les encourage quand même.

• Aujourd’hui, j’ai accompagné pour la première fois à la selle et essuyé à la selle. Je pense m’etre mal prise. J’espère que la mère ne va rien remarqué. Ça me gênerait.

• Après le jeux de l’après-midi c’est goûter.

• Ensuite, après le goûter, les enfants ont leur 3ème temps libre de la journée, les parents commencent à arriver petit à petit.

• Moi, j’étais chargé un peu de vaisselle.

• Ensuite, on m’a confié les grands car l’animateur, Cy partait.

• Jai eu privilège de réconcilier des amis. C’était mignon.

• Les parents commençaient à arriver petit à petit.

• Co s’occupait des départs des petits et moi des grands.

• Apres leurs departs, matériel rangé, on nettoie les tables et les chaises.

• On nettoie les toilettes.

• On ferme les volets et on éteint la lumière.

🙂 3 choses que j’ai aimé :

1. Les enfants

2. D’avoir pris l’initiative dans les tâches

3. D’avoir été accepté dans l’équipe et comprise

😐3 choses que jai moins aimé :

1. Lever la voix sur les enfants

2. Qu’on n’écoute pas assez les besoins des enfants

3. M’occuper d’un petit après la selle

3 choses à améliorer :

1. Anticipation dans l’organisation des jeux

2. L’autorité envers les enfants

3. Bienveillance envers moi-même

Instagram : @unemamanetsesailes

Dernières nouvelles du blog

Vacances d’été, Normandie en mode Provence-Alpes-Côte d’Azur- Farniente

Les vacances, les vacances. Ces moments d’insouciance, de douceur, de plaisir, de repos si profonds me manquent déjà. La rentrée se fait sentir mais je ne veux pas commencer cette nouvelle année scolaire sans vous partager les plus belles images de mes vacances. Dépaysement total des lieux à la température. Le retour a été un… Lire la suite Vacances d’été, Normandie en mode Provence-Alpes-Côte d’Azur- Farniente

Accueillir L’Énergie

L’Énergie ne prévoit jamais ce que notre mental essaie de nous faire croire.Contrairement à ce que vous avez toujours cru jusqu’à présent, vous valez bien plus. C’est à dire que vous êtes fantastique. Préservez cette pensée en votre for intérieur. Écrivez-la partout, sur un post-it, dans un agenda, sur le bloc note de votre téléphone,… Lire la suite Accueillir L’Énergie

Enfance en été

Nous qui venons de Normandie et qui avons l’habitude des plages et les galets, ce fût vraiment sympathique de sentir la chaleur et la douceur du sable sous nos pieds. Construire des châteaux de sables est une activité créative spontanée en famille qu’on s’est donné le plaisir de passer. Au lieu de faire bronzette comme… Lire la suite Enfance en été

accords toltèques·développement personnel

Les accords toltèques

Mes chers camarades créatifs,

Pendant que beaucoup d’entre nous pensent et repensent leurs résolutions pour cette année, mon blog prend pour ma part une nouvelle tournure.

Pour démarrer au clair mes trente ans, j’ai fait mon bilan de vie.

Plusieurs petits objectifs à garder à l’œil mais juste un point sur lequel me concentrer mais pour cette fois-ci je tiens à garder cet objectif pour moi.

En tout cas dans cet article, je vous partage un des sujets sur lequel j’étudie depuis plusieurs mois maintenant en développement personnel.

Si vous lisez mon blog depuis mes débuts, vous savez que tout tourne autour de la créativité et du développement personnel.

Je n’arrêterai certainement jamais de faire mon introspection mais cette fois-ci, je me suis mis au défi de vous partager les outils de développement personnel qui m’ont donné la motivation de marquer des petits changements marquants dans ma petite vie.

En cet article, je voudrais vous faire (re)découvrir, les accords toltèques.

Je ne vous ferai pas d’explications sur le sens de chaque phrase car vous trouverez bons nombres d’excellents articles qui le font très bien.

Au contraire, à ma façon, j’aimerais vous inviter à imprégner chaque mot de chaque phrase et à permettre à votre conscience d’accueillir les vibrations que chacun de ses messages voudront vous transmettre.

Vous êtes libre de donner le sens que vous souhaitez.

Bonne méditation.

LES ACCORDS TOLTEQUES

Premier accord : Que ta parole soit impeccable.

Que ta parole soit impeccable

Deuxième accord : N’en fais pas une affaire personnelle.

N’en fais pas une affaire personnelle.

Troisième accord : Ne fais aucune supposition.

Ne fais aucune supposition.

Quatrième accord : Fais toujours de ton mieux.

Fais toujours de ton mieux.

Cinquième accord : Apprends à écouter.

Apprends à écouter.

Je vous souhaite de déployer vos ailes, de préserver la belle lumière de votre âme, de faire jaillir les merveilleuses couleurs de votre cœur et de vous envoler vers ce qui vous plaît.

Créativement et spirituellement vôtre,

Christina

Dernières nouvelles du blog

Juste des vacances… été 2021

Prendre des vacances, c’est cool. Envisager de partir en vacances, c’est super. Organiser des vacances, c’est savoir jouer avec les imprévus mais comme c’est parfois frustrant. De toute évidence, partir en vacances, c’est complètement dépaysant. Que vous soyez en voiture, à pied, en train, en car, en camping-car, en avion, … Que vous hébergez chez… Lire la suite Juste des vacances… été 2021

Partir en vacances -été 2021

Mes chers camarades créatifs, Un petit tour dans mon flow nostalgique Le 16 juillet 2021, En cette première semaine entant que vacancier, je voulais écrire tout naturellement à propos de vacances. Mais ce partage est particulier car je souhaite ainsi immortaliser les trois semaines de vacances que je passerai avec mes enfants et mon conjoint.… Lire la suite Partir en vacances -été 2021

Ma conscience

Mes chers camarades créatifs, Ma conscience me chuchote certains messages à l’oreille de mon âme. Par exemple, elle me murmure : « Christina, n’aurais-tu pas un message à délivrer aujourd’hui ? » Ma conscience me rappelle qu’il y à une part de vérité profonde qui cherche à se dévoiler dans mes questionnements. Une vérité ? Qu’est-ce qu’une… Lire la suite Ma conscience

Instagram : unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Ma boutique de designs personnalisés : https://bazarzen.tunetoo.com/

Page facebook : Christina Jaka

la liste de mes 29 ans

Adieu 2020, merci et bonjour 2021 !

Matthieu 4, 22:23 Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour. Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende.…

Ma liste Neuf

En cette neuvième liste pour mes 29 ans, le partage sera très spécial car c’est le moment de présenter tous mes meilleurs vœux pour la nouvelle année qui arrive.

J’espère que tu es inondé de gratitudes pour tout ce que cette année 2020 a été malgré tout ce qui s’est présenté avec le COVID.

Comment se passe ton Temps de l’Avent ? Si tu le pratiques, racontes-moi, comment et sous quel vertu l’as-tu mis ? As-tu fait ta liste d’adultes au Père Noël ? D’ailleurs, je me demande à quoi peut ressembler une liste d’adultes.

Personnellement, moi, j’ai fait ma liste de souhaits… pas au Père Noël mais à mon « Père Noël ».

Devenus adultes, nous ne croyons plus vraiment au Père Noël pour la plupart mais nous avons foi en une puissance supérieure qui nous élève vers le Haut et nous guide vers la lumière. On a tous un Père Noël en qui nous croyons qui nous donnent grâce de ce que nous demandons mais surtout de ce qui est juste et à l’image de la vérité pour notre vie.

On le sait tous, surtout cette année qui a été particulièrement difficile pour beaucoup de gens et plus psychologiquement.

Nous redécouvrons souvent que quand des portes se ferment, de nouvelles s’ouvrent.

C’est ainsi que va la vie. Ce qu’il faut, c’est garder espoir et courage de pouvoir créer des jours meilleurs.

Pour cette année 2020, je suis remplie de gratitudes car j’ai traversé une année de plus.

Bon, il reste encore quelques dizaines de jours avant la fin mais ce n’est rien comparé à tous les trois cent et quelques jours qui sont déjà passés.

Je reconnais beaucoup de grâces dans ma vie, surtout ce que que j’ai gagné en gardant la tête sur les épaules.

Il y a mes deux enfants avant tout qui me remplissent de grâces.

Déjà, la naissance de mon deuxième enfant en mars et de voir de jour en jour les deux frères s’échanger de l’affection puis le grand frère au désir d’être au grand soin pour son petit frère et de me sentir chaque jour m’émerveiller grâce à leur courage d’enfant, leur insouciance et leur joie débordante.

Il y a pas mal de choses qui m’ont blessé cette année et j’ai eu pas mal de révélation sur moi-même et sur le monde mais j’ai vu le plus important, que ce qui est vrai rejaillit chaque jour par nos paroles, nos actes et nos pensées.

Depuis ma naissance …

Depuis ma naissance, oui, j’ai des oreilles pour entendre et j’ai entendu tout ce qu’il fallait que j’entende.

Oui, j’ai des yeux et j’ai vu tout ce que je devais voir.

Oui, j’ai des mains et j’ai touché tout ce que je devais toucher.

Oui, j’ai une langue et je devais goûter à tout ce que je devais goûter.

Oui, j’ai un nez et je devais sentir tous les parfums que je devais sentir.

Merci à la Vie.

Je ne me souviens pas de tout mais je crois que ma mémoire inconsciente s’en ai souvenu. Elle a vécu les sensations agréables et survécu malgré les sensations désagréables. Mais je suis toujours là 29 Noël plus tard. Je vis mes cinq sens en pleine conscience. Je ne connais pas l’avenir mais je me souhaite d’être épanouie dans tout ce que je fais, d’être bien entourée, de bien vieillir et si cela est possible de faire face à la « fin » avec sérénité et une infinité de gratitudes envers ma vie sur cette terre.

2021, sous le signe de …

L’Amour

car l’Amour surpasse Tout.

Et à l’instant où j’écris, j’ai mis l’année qui arrive sous le chiffre 9 car :

  • mon ainé prend neuf ans,
  • mon bébé prend neuf mois,
  • j’ai vingt-neuf ans et
  • cet article est publié un dix-neuf
  • à dix-neuf heures dix-neuf.

Honnêtement, j’ignore complètement le sens du chiffre neuf mais je suis les signes de l’Univers comme je l’ai toujours fait et je mets ma confiance sur le fait qu’il y a du NEUF dans l’air.

Ce sera naturellement une nouvelle année : simplicité, authenticité, créativité, douceur, courage, inspiration, gratitudes, liberté, confiance.

Merci de m’avoir lu.

Bonnes fêtes de fin d’année !

Santé à tous points de vues et bienveillance envers soi !

Spirituellement et créativement vôtre !

Christina Jaka.

Il est grand temps de rallumer les étoiles.

Guillaume Appolinaire.

Photo principale de Char provenant de Pexels

la liste de mes 29 ans·ma vie de maman

29 choses que j’ai apprises depuis que je suis devenue maman

Il suffit qu’une mère voit sourire son enfant pour être convaincue de la réalité d’une félicité suprême.

Chateaubriand, Artiste, écrivain (1768 – 1848)



Photo de Victoria Borodinova provenant de Pexels

Ma liste huit

Très chère maman, J’espère que tu vas bien. J’immortalise mes 29 ans en faisant des listes depuis le premier mois de mes 29 ans. Voici ma huitième liste. La vie de maman m’a une seconde fois bouleversé. C’est du bonheur. Je suis heureuse de te partager aujourd’hui tout ce que j’ai appris depuis que je suis devenue maman, ce que mes enfants m’ont appris d’eux et de tous les enfants du monde et surtout de ma propre enfance. N’hésite pas à me faire part de tes commentaires. Bonne lecture !

  1. Ce n’est pas sorcier, quand on devient mère pour la première fois, on est complètement novice et presque … nulle, si j’ose dire. On apprend sur le tas, rien n’est parfait.
  2. Les enfants grandissent. Eh oui, ils ne restent pas infiniment des bébés.
  3. Les bébés et les enfants ne savent pas jouer à la comédie mais ils savent bien comment obtenir de nous ce qu’ils veulent. On garde notre calme, on respire et on essaie de comprendre ce qui se passe en discutant avec lui.
  4. Les enfants sont intelligents. Le véritable potentiel humain réside chez les bébés et les enfants. Devenus adultes si nous ne prenons pas suffisamment de recul et si nous ne sommes pas suffisamment reconnaissants envers les bonnes choses qui nous arrivent dans notre vie car rien ne nous est acquis pour préserver ce pur potentiel en nous, cela devient énormément difficile de le récupérer et même parfois presque impossible.
  5. L’enfance est magique. Tout ce que nous avons commencé dans l’enfance perdure. Alors souvenez-vous de ce que vous avez aimé faire enfant. La magie peut renaître.
  6. Nos enfants ne nous appartiennent pas. Un jour ou l’autre, ils prendront leur envol. Même les animaux qu’on sous-estime l’ont compris mieux que nous.
  7. Les enfants sont émerveillés pour de simples petites choses et cela m’a fait réaliser que ma vie est si petite, si insignifiante par rapport à tout l’Univers que j’ai de bonnes raisons de m’émerveiller … pour toute la nature et les créatures qui m’entourent.
  8. Quand on devient maman, on se souvient de notre enfance et des liens qu’on a eus avec nos propres parents adoptifs ou génitaux. Cela pourra créer une profonde douleur ou une profonde jouissance.
  9. Quand on devient maman, en regardant nos enfants, c’est naturel, je pense, peu importe les années qui passent ou qui nous éloignent de nos enfants, d’avoir ce seul désir de voir nos enfants heureux et d’écouter leurs bonheurs. S’ils nous le disent et nous le montrent, on ne peut que les féliciter et les encourager à l’être encore plus avec douceur et bienveillance.
  10. Quand on devient maman, la douceur est de mise même si à certaines phases de la journée, le moral ne nous guide pas vers le sourire ni l’envie de faire des câlins à nos petits bambins.
  11. Quand on est maman, on n’est pas la sœur de sa fille ni de son fils, même si vous l’avez eu jeune. Si vous l’avez porté pendant neuf mois, si vous l’avez nourri par vos tripes, si vous l’aimez comme une mère, vous demeurez la mère de votre enfant peu importe ce que les autres en pensent.
  12. Quand on devient maman, on ressort les doudous et les jeux de notre enfance.
  13. Quand on devient maman, on réalise que la vie est précieuse. On apprend à écouter le cœur battre de son enfant.
  14. Quand on devient maman, on réalise que la vie est fragile. On est de plus en plus reconnaissante pour toutes les choses de la vie qui nous arrive même pour ce qui nous blesse encore.
  15. Quand on devient maman, on réalise l’importance d’être à l’écoute des besoins de nos enfants et de prendre soin de soi pour nos enfants.
  16. Quand on devient maman de garçons alors qu’on a été la seule fille de sa mère, on se dit qu’il y a peut-être une raison divine à cela.
  17. Quand on devient maman, nos enfants deviennent notre source d’inspiration et de force pour la vie.
  18. Quand on devient maman, et quand on aime nos enfants, on leur dit tous les jours et on les montre. On leur fait savoir qu’ils sont des êtres libres, courageux, et pleins de ressources pour réussir.
  19. Quand on devient maman, on montre à nos enfants qu’ils méritent d’être heureux en leur montrant que leur mère se sente bien aussi.
  20. Quand on devient maman, on trouve notre raison de vivre, en voyant nos enfants s’épanouir.
  21. Quand on sait que nos enfants sont heureux, cela surpasse les traditions et coutumes religieuses ou familiales. On devient fier que nos enfants réussissent et on leur fait savoir.
  22. Les bébés et enfants ont leurs sens très développés. Il faut les aider à s’épanouir et à écouter leur intuition.
  23. Les bébés et les enfants aiment les câlins et les chatouilles.
  24. Les émotions des bébés et des enfants sont vraies. Il ne faut pas les négliger. Ne jamais créer des conflits devant les enfants. Ils voient et entendent déjà tant de guerres et de conflits existants dans le monde. Ce serait injuste d’en rajouter au sein de la famille.
  25. Les bébés et les enfants sont précieux. Toujours valoriser les enfants.
  26. Les bébés et les enfants sont le symbole de l’amour et de la vie. Rien ni personne ne surpasse ces petits êtres.
  27. Quand on devient maman on se met à reprendre goût à tout ce que nous ne pensions réservé qu’aux enfants : regarder les dessins animés, les films préférés de nos enfants avec ou sans eux ; on commence à en regarder par nous-mêmes, on retrouve notre âme d’enfant, on aime ça et on s’en fiche ce que peuvent bien penser les autres.
  28. Quand on devient maman, on réalise le goût simple de prendre le temps de préparer un bon plat pour ses enfants.
  29. Quand je suis devenue maman, je me suis découverte être dotée de ce pouvoir universel et puissant de pouvoir nourrir mon enfant par mon âme et mon corps. J’en suis reconnaissante de pouvoir l’expérimenter une deuxième fois et de pouvoir avoir ce temps si précieux plus longtemps. Donner tout son temps et son âme pour ses enfants qu’ils soient petits ou grands, peu importe où ils en sont dans leur vie. C’est l’expérience qu’on ne regrettera jamais d’avoir vécu si l’on a vraiment été sincère.
Photo de Cleyder Duque provenant de Pexels

Accepte-toi comme Lumière et âme merveilleuse,

Prends soin de toi !

Créativement et spirituellement vôtre !

Christina

Mes listes précédentes :

P.S. Moi, depuis que je suis devenue maman je suis devenue fan des films animations japonaises.

Ci-dessous, une playlist des musiques des animations japonaises. En fond d’écran, le film : Kiki, la petite sorcière.

C’est l’histoire d’une petite fille de treize ans. Elle arrive à un âge où elle arrive à reconnaître sa voie. Le jour arrive, elle se sent prête de partir s’initier à la vie de sorcière. Elle en fait part à ses parents. Ils la soutiennent et l’encourage dans son aventure.

Ce film m’a énormément ému. Je vous invite à le regarder. 😉

La musique que j’écoutais en écrivant cette article :

Mon blog de maman

Mon blog spécial maman : Le bilan d’une maman et ses ailes

Cher camarade créatif et cher maman,

Pourquoi j’ai créé un blog à part ?

Toi qui suis ce blog régulièrement tu as dû remarquer qu’il compacte tout mon cheminement entant qu’âme et femme à part entière tandis que dans mon blog de maman j’aimerais te faire découvrir mon âme de maman.

J’ai créé en 2017, un blog spécial maman car je réalisais un défi avec mon fils : celui de réaliser cent vidéos dans l’année scolaire.

C’étaient mes premiers mois de blog, je ne connaissais rien du blogging ni des montages vidéos, car dans le même moment, j’ai créé ma chaîne YouTube, je me suis jetée à l’eau sans aucune connaissance. J’avais soif de partages alors je me suis lancée.

C’était dans une période où ma vie de maman a commencé énormément à prendre de place, c’était la deuxième année où je passais plus de temps avec mon fils par rapport aux premières années de sa vie.

Mon fils rentrait en CP alors je voulais immortaliser ce qu’il commençait à apprendre : ces travaux scolaires et ses activités ludiques et créatives préférées. Cela me rendait fière d’immortaliser de cette façon son évolution. Les vidéos et les montages prenaient pas mal de temps. Je croyais pouvoir être capable de jongler le blog et la chaîne mais je n’arrivais pas à relier les deux.

Finalement, je m’étais plus concentrée sur le partage de vidéos que par les écrits. Néanmoins, à travers cet article je voudrais faire le bilan de mon blog de maman. Comme j’ai fait pour le bilan de mon blog Bazar Zen Créatif, tu y trouveras tous les articles par catégorie et tu pourras cliquer sur les articles qui t’intéressent. Ces articles datent de plusieurs mois et années si je puis dire mais certains restent valables et d’actualité pour t’inspirer et te motiver.

Alors dès maintenant, je t’invite à faire un tour sur mon blog de maman,

tu es la bienvenue !

Article spécial : Quelques mots sur Mon retour en douceur sur mon blog de maman – 2020

La liste de mes gratitudes :

Revenir à soi & apprendre à se connaitre :

Développement personnel & citations

Quelques idées de défis

Divertissements ludiques de mon fils en CP et les fiches du programme 2017/2018 à télécharger

Merci de m’avoir lu et de continuer à m’encourager !

Christina

LATEST POSTS

Processus : Ma voix créative

Méditation du mois de juillet : Comme le lotus qui se fraie un chemin dans l’eau boueuse pour arriver à la lumière, l’homme doit s’élever malgré les épreuves et se placer au dessus des remous du mental. Sagesse hindoue. Une petite idée en tête… Mes chers camarades créatifs, Je me suis souvent cachée derrière mes… Lire la suite Processus : Ma voix créative

Brève introduction sur la vie.

La vie nous offre des hauts et des bas.Les hauts sont les moments de joie et les bas sont les combats qu’on mène contre soi. Sensiblement zen et créative, Christina Jaka

Mon exposition Art Rue St Pierre

Mes chers camarades créatifs, C’est avec joie que je vous partage en ce nouvel article le dernier évènement auquel j’ai participé. Cet évènement c’est l’Art Rue St Pierre organisé chaque année dans le village où j’habite. J’ai été exposante pour un week-end, le samedi 26 juin 2021 et le dimanche 27 juin 2021. Cette exposition… Lire la suite Mon exposition Art Rue St Pierre

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

art visuel·Dessins créatifs·exposition artistique

Qu’est-ce qui m’inspire ?

La nature

L’amour

LES CONNEXIONS DIVERSES DANS L’UNVERS

LES MOTS

des livres que je lis ; des histoires que j’entends ou qu’on me confis ; dans ma tête

Mes autres inspirations

  • Pop art
  • l’Art naïf
  • les années 80
  • les symboles spirituels (Ying et Yang, la fleur de vie, l’arbre de vie, la fleur du Lotus, etc.), mathématiques, etc.
  • Picasso
  • Klimt
  • Et surtout le monde de l’enfance.
  • Et pleins d’autres.

Et vous quelles sont vos inspirations ?

Créativement et spirituellement vôtre,

Christina Jaka

Retrouvez les premières expositions que j’ai faites sur mon blog en cliquant sur les liens ci-dessous :

art visuel·Introspection

Pourquoi je dessine ?

Voilà mes 10 raisons qui explique mon envie de dessiner tout le temps même quand je suis entrain de faire la vaisselle !

Quand je dessine :

  1. Je me sens accepter par la Vie.
  2. Je communique avec mon cœur, mon âme et avec tout l’Univers.
  3. Je reçois un message unique et personnel : mon dessin est comme le messager d’une réponse à une question existentielle de ma vie.
  4. Je me connais mieux chaque fois que je dessine.
  5. Je vois de mes propres yeux ce dont j’ai besoin.
  6. A travers, les couleurs que je choisis, c’est comme-ci, je voyais mon aura et les ondes qui m’entourent. C’est comme si mon intuition s’élevait.
  7. J’exprime mon enfant intérieur. Je me sens comme un enfant. Je retrouve mon insouciance, ma naïveté et mon audace pure, sans calculs, sans jugements, sans rancunes.
  8. J’arrive à imaginer que le monde peut être capable de bienveillance et de sagesse.
  9. Je me sens contribuer à la création divine.
  10. Je sens, je vois, et je le trace de mes propres initiales.

Petit bonus : Je vous défie de demander à un enfant « Pourquoi il dessine ? » lorsque vous le verrez dessiner.

Déployez vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Créativement et spirituellement vôtre,

Christina Jaka et son bazar zen & créatif

Photo de cottonbro provenant de Pexels

Derniers articles

Fuir

La vérité, Est que nous voulons fuir. Nous voulons fuire cette vérité même. Oui, fuire l’autre. Fuire celui qui est hors de soi. Fuire sa responsabilité. Fuire sa conscience. Fuire son histoire. Et au finale, fuire la possibilité d’être libéré d’un fardeau plus lourd que la responsabilité : L’ignorance. Jusqu’à quand fuirons-nous ? Jusqu’à où… Lire la suite Fuir

Paresse créative

Mes chers camarades créatifs, Vous est-il déjà arrivé d’arrêter de créer pendant un certain temps ? Moi, si. Actuellement, je suis en plein dedans. Si ce n’est pas l’écriture, c’est le dessin. Si ce n’est pas le dessin, c’est l’écriture. Je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas encore arrivé à caler les deux dans… Lire la suite Paresse créative

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

la liste de mes 29 ans

Mes 29 expressions « à la mode »

Mes chers camarades créatifs et de lumières,

Dans mon défi de ma liste de 29 choses pour immortaliser mes 29 ans, je vous partage ma cinquième liste : LES MOTS et LES EXPRESSIONS A LA MODE. Mais pas n’importe lesquels, ce sont surtout les mots et les expressions qui m’ont le plus touchés depuis mon adolescence.

Nous avons tous entendu ces expressions dans des films romantiques, dans des conversations amicales ou familiales ou conviviales en parlant d’amour, d’amitié, de tout ou de rien ou tout simplement le mot ou l’expression nous a été chuchoté dans l’oreille.

Et depuis, ce mot et cette expression sont restés dans un coin de notre esprit pour ressurgir un jour dans un contexte qui nous rappelle l’émotion que nous a suscité ce mot ou cette expression.

J’ai mentionné « à la mode » mais ces expressions viennent de mon expérience personnelle de ce que j’ai personnellement entendu autour de moi.

MA LISTE CINQ

  1. Il y a de l’amour dans l’air.
  2. Quand tu te bouges, le reste bouge avec toi. Si Tu restes assis, le reste fuit.
  3. Il n’y a rien sans rien. Le pot reste vide si tu attends là à le regarder.
  4. Tu te souviens ?
  5. Fais ce qui te plaît.
  6. Regarde-moi, suis belle, hein !
  7. Carrément.
  8. C’est bien peu de choses.
  9. Qu’est-ce que tu vois ?
  10. Waouh, regarde !
  11. Allo maman bobo.
  12. Douce.
  13. On fait la paix ?
  14. Un câlin !
  15. Trop Chou.
  16. Pourquoi tu me fixes ?
  17. MDR
  18. Je rigole.
  19. Bien ou Bien.
  20. Demande à Maman !
  21. Bien Ou Quoi.
  22. Tcheck !
  23. Je suis amoureuse.
  24. J’aime la Vie.
  25. Pourquoi Moi ?
  26. Fais pas semblant.
  27. J’en ai envie.
  28. Truc de fou.
  29. Tu peux tout avoir mais une chose à la fois.

Vous aussi, vous avez peut-être des mots ou des expressions qui vous ont particulièrement touché, dites-moi lesquels ?

Les quatre premiers articles sur « ma liste de mes 29 choses » :

  1. Mes 29 mots positifs
  2. Mes 29 prises de conscience
  3. 29 souvenirs d’enfance
  4. 29 choses que j’ai appris et découvert

Ma chaîne YouTube en cours de mise à jour de projets : Christina Jaka

  • Je continue de partager mes écrits. Retrouvez mes poèmes en audio de nouveau chaque vendredi à 21 h. Et abonnez-vous à ma chaîne.

Ma page facebook pour suivre les actualités de mon blog et ma chaine YouTube

Mon Instagram en cours de mise à jour de projets : @unemamanetsesailes

Et bien sûre, mon blog : bazarzencreatif.wordpress.com

Créativement et spirtituellement Vôtre

Déployez vos ailes et envolez vous, Papillon !

Christina Jaka

Photo de meo provenant de Pexels