art-thérapie·thérapie vocale

Un élan de rentrée

Quand un monde de déceptions et d’ennuis s’abat sur vous, si l’on ne s’abandonne pas au désespoir, on se tourne soit vers la philosophie soit vers l’humour.

Charlie Chaplin

Dans la démarche d’une thérapie vocale, comme je l’ai annoncé dans un de mes articles, je continue à partager ma voix sur YouTube si vous souhaitez m’écouter en parallèle de la lecture de mon blog. Le défi de Ma Voix Créative est une démarche personnelle et créative, je ne cherche pas à plaire. J’applique tout simplement un processus créatif pour me permettre d’améliorer l’écoute et la compassion pour la voix de mon cœur. Si ce défi vous inspire et que vous souhaitez le pratiquer, je serai ravie que vous m’en fassiez part.

Photo de Designecologist provenant de Pexels

De ce fait, attaquons-nous au sujet du jour que j’ai mis du temps à écrire. Oui, je mets du temps pour beaucoup de choses. Vous avez dû le lire dans beaucoup de mes articles. Mais c’est surtout un problème que j’ai encore à régler avec mon rapport au temps.

Donc, plus sérieusement le sujet d’aujourd’hui, c’est la rentrée. Avant qu’il ne soit « trop tard », j’aimerais vous souhaiter une bonne reprise dans vos activités professionnelles et ludiques de l’année scolaire. J’espère qu’en tout cas ces premiers jours de classes et de reprise professionnelle, ce sont bien passés pour vos enfants et pour vous, ou bien pour vos petits-enfants, car il se peut que des grands-parents me lisent, ou bien pour vos neveux et nièces car il peut aussi avoir des tontons et des tatas qui me lisent.

Photo de Kelly Lacy provenant de Pexels

Voilà, les vacances d’été pour cette année sont terminés, on est revenu à la maison pas comme avant. On renait peut-être dans une nouvelle année avec tout ce qui l’accompagne. Cela fait toute une différence de monter en grade. Mon fils entame sa dernière année en école élémentaire. Je ne sais pas ce que cela lui fait à l’intérieur de lui mais moi, l’idée que mon petit bébé rentrera au collège me fait drôlement quelque chose. Je ne sais pas si je devrais me réjouir ou être effrayée à l’idée que mon petit bébé grandisse (trop) vite. En tout cas, je suis une maman fière de mes deux bébés. Mon deuxième garçon de dix-huit mois a fait sa rentrée en crèche. Et oui, maman a décidé de se donner davantage de temps et de concentration dans son travail créatif. Ce n’était pas évident avec bébé dans les pattes toute la journée pour me concentrer et me motiver à travailler en plus des tâches classiques au quotidien (cuisine, ménage, etc.) mais c’est aussi bon pour bébé de rencontrer d’autres bébés, cela lui prépare à la collectivité en école.

Les vacances d’été nous ont permis un petit instant d’insouciance. On avait presque oublié le mot travail, devoirs, se lever le matin, se coucher tôt, la fatigue des journées qui se répètent, la frayeur de l’automne et le désespoir de l’hiver.

Je trouve quand même dommage de dénigrer tant des journées productives telles que l’école, le travail, les projets associatifs, amicaux et familiaux.

Pourquoi la reprise de l’activité professionnelle devrait être synonyme d’obligation et de fatigue ?

Je sais que vous allez me répondre : « Il faut bien manger… »

Cette réponse est classique mais en vrai parfois c’est autre chose qui nous pousse à prendre la porte de sortie.

Je trouve qu’on devrait décider de faire face à ce retour à nos activités en tout genre de manière positive. Si nos journées fonctionnaient avec des options, nous devrions nous formater à cliquer sur les boutons : gratitudes, persévérance et confiance. Nous devrions faire en sorte que nos journées se passent au mieux en restant fidèles à nos engagements et à nos valeurs.

On connaît tous les difficultés auxquelles ont peut faire face au quotidien.

Photo de SHVETS production provenant de Pexels

Les difficultés peuvent être de toute sorte et ils peuvent parfois nous handicaper pour avancer rapidement dans certains projets et domaines de notre vie.

On connaît tous les moments éprouvants et passagers : fatigue, dépression, maladie saisonnière qui nous ralentissent.

On est peut-être éprouvé soi-même par des relations toxiques près de soi qui nous empêchent de prendre notre vie en main ou bien on est soi-même intoxiqué par des anciens schémas toxiques qui empoisonnent notre vie actuelle sans qu’on en ait conscience.

Bref, on connaît les difficultés comme notre poche. Souvent les difficultés sont comme les déchets accumulés dans notre sac à main, dans notre poche de jeans, un jour ou l’autre, il faudrait accepter que ces déchets sont inutiles pour notre évolution et se décider à les jeter. Le processus entre l’acceptation et la décision peut être un long cheminement. Mais si l’on a accepté, normalement, le moteur a déjà démarré, il faudrait ensuite, accélérer, c’est la mise en route de la décision. La décision mène à l’action : nettoyage du sac ou de la poche, le tri sur nos désirs et aussi dans nos relations, d’accepter de lâcher prise sur ce qu’on ne maîtrise pas, se concentrer sur ce que l’on possède et commencer à observer l’existence autour de soi.

Photo de Amine M’Siouri provenant de Pexels

Ces étapes mis en pratique devraient nous procurer plus de gratitudes, de persévérance et de confiance dans notre cheminement. De ce fait, nous retrouvons la joie de faire son retour dans nos activités respectives, cela ne deviendra plus une obligation ou de l’ennui.

Nous retrouverons donc le plaisir du partage et du service en communauté. Faire sa rentrée, c’est l’occasion de renforcer ses projets.

Les vacances d’été nous ont permis de nous recentrer sur soi, de revenir à consacrer du temps à ce qui nous importe le plus (la famille, la santé, nos plaisirs des voyages) et la rentrée nous donne cette opportunité de partager ces plaisirs au monde.

N’oublions juste pas de faire cette équilibre entre soi et les autres. Que notre liberté ne soit jamais soumis à la volonté des autres et que notre envie de service ne néglige pas l’importance d’être soi.

Voilà, c’était le dernier mot de mon article « être soi ».

Soyez vous-même, en effet, tous les autres sont déjà pris.

Commencez dès aujourd’hui à vous accueillir tel que vous êtes ici et maintenant.

Pour ma part, c’est à travers l’écriture que j’ai pris la décision de m’accepter et de m’accueillir chaque jour.

Cependant, j’avais ce désir d’entendre cette voix à l’intérieur de moi car elle me chuchote « je suis là, écoute-moi ». C’est ainsi que j’ai décidé de l’écouter en vous partageant toute ma sensibilité à travers ce processus qu’est « Ma voix créative ».

Sans plus attendre, je vous invite donc à écouter le podcast que j’ai enregistré pour cet article. Je vous remercie de votre intérêt.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous.

Christina

La playlist que j’écoutais en rédigeant cet article – Mon bébé faisait la sieste à côté pas à la crèche mais je profite des siestes pour écrire, du coup 😉

Photo de Jennifer Moore provenant de Pexels

DERNIERS ARTICLES

Les nouvelles : Mon premier trimestre sensible, zen & créatif

Tous les événements sont des bénédictions qui nous sont données pour que nous apprenions. Elizabeth Kübler Ross Mes chers lecteurs, Je suis impardonnable. Oui. La raison est que je ne vous ai pas donné de mes nouvelles depuis le 4 octobre 2021, date de ma dernière publication. Je ne tiens pas mes plannings. Ce n’est… Lire la suite Les nouvelles : Mon premier trimestre sensible, zen & créatif

En quête de « réelles » réponses à nos questions

La réalité n’est jamais ce qu’on s’imagine. Même pas d’un poil. Les réponses à nos questions non plus. La quête de la vérité doit être un cheminement de paix et d’amour envers soi et le monde avant tout. Voici l’histoire d’une âme en quête de réelles réponses. Cette âme c’est la mienne mais elle peut… Lire la suite En quête de « réelles » réponses à nos questions

L’importance de gérer ses émotions

En ce mois d’août, j’ai réalisé que le stress peut être à la fois bénéfique et néfaste. Cela dépend comment nous dosons son utilisation et dans quel contexte. Nous faisons face à de multiples situations au quotidien qui peuvent nous rendre nerveux : rencontrer des nouvelles personnes, pratiquer une nouvelle activité, commencer son premier jour… Lire la suite L’importance de gérer ses émotions

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

les histoires qui font du bien·philosophie de vie

En quête de « réelles » réponses à nos questions

La réalité n’est jamais ce qu’on s’imagine. Même pas d’un poil. Les réponses à nos questions non plus. La quête de la vérité doit être un cheminement de paix et d’amour envers soi et le monde avant tout.

Voici l’histoire d’une âme en quête de réelles réponses. Cette âme c’est la mienne mais elle peut être la vôtre.

Elle commence ainsi mais elle peut commencer autrement. Ces mots pourraient être les vôtres mais ce sont les miens. Cette histoire s’est passée, un jour et elle a marqué le passage d’une âme à la rencontre d’une autre âme.

« C’est ainsi que je me retrouve assise dans les halls de la gare en attendant l’heure de la sortie des classes.

C’est en vivant des choses, c’est en rencontrant les gens que l’on apprend, que l’on se connaît mieux de jours en jours.

Et ces opportunités sont aussi de multiples occasions de se poser des questions. En participant à un forum de job d’été dans la journée, j’ai rencontré et un peu discuté avec une dame qui tenait un stand de Pôle Emploi. Évidemment, je lui ai exposé ma situation, ma quête et elle me conseille et me dirige vers ce qu’elle pense peut-être être mieux pour moi.

Mais cette dame était très cosmique. Elle ne m’a dit d’aller chercher telle ou telle formation. Elle m’a exposé en quelque sorte son ressenti par rapport à mes perspectives. Et cela m’a plu. Elle m’a rappelé comme beaucoup de personnes que, les affaires ne seront pas faciles mais elle m’a tout de même dirigé vers des pensées de possibilités. Elle m’a évidemment laissé avec cette réflexion. Se poser des questions, trouver une réponse. Pas seulement juste une réponse comme ça, parce qu’il faut trouver une réponse mais trouver la « réelle » réponse. »

Même si j’ai longtemps cherché, je cherche toujours, les questions qui pourraient me donner les réelles réponses.

C’est peut-être simple finalement.

Mais il faut que je me le dise.

Je me demande encore où chercher et comment bien chercher ces réponses justes. J’aimerais voir claire en moi.

Peut-être que je vois claire déjà.

Il y a des signes qui parlent. J’apprends à connecter les évènements de ma vie.

Je me dis que rien n’arrive au hasard. Il y a toujours une explication à ce qu’on choisit.

Nous nous retrouvons souvent au point de départ. A ce moment nous nous demandons ce que nous faisons quelque part. C’est comme ci nous perdions la mémoire.

Et puis je m’éparpille. Et puis je fouille. Et puis je creuse. Et puis je cours. Et puis je marche. Et puis je vole. Et puis je vis. Il y a mille façons de se poser des questions. Juste, on a besoin de s’arrêter, d’analyser et de voir. La réponse est dans mon cœur.

Sensiblement zen & créative pour vous et avec vous,

Prenez soin de votre âme et de votre corps,

Christina

Dernières nouvelles du blog

Un élan de rentrée

Quand un monde de déceptions et d’ennuis s’abat sur vous, si l’on ne s’abandonne pas au désespoir, on se tourne soit vers la philosophie soit vers l’humour. Charlie Chaplin Dans la démarche d’une thérapie vocale, comme je l’ai annoncé dans un de mes articles, je continue à partager ma voix sur YouTube si vous souhaitez… Lire la suite Un élan de rentrée

Message de la Pleine Lune août 2021 : Éveil Spirituel

Le 22 août 2021 marque le premier jour d’une nouvelle compréhension spirituelle pour moi. Je voulais absolument vous partager cela. J’espère qu’à travers les mots qui suivront, je rendrais l’âme de quelques-uns plus léger. Vous n’êtes pas seul(e)s. Ici, je vais traiter d’un sujet assez délicat et peut-être, cela titilleront l’esprit de certaines personnes. N’hésitez… Lire la suite Message de la Pleine Lune août 2021 : Éveil Spirituel

Vacances d’été, Normandie en mode Provence-Alpes-Côte d’Azur- Farniente

Les vacances, les vacances. Ces moments d’insouciance, de douceur, de plaisir, de repos si profonds me manquent déjà. La rentrée se fait sentir mais je ne veux pas commencer cette nouvelle année scolaire sans vous partager les plus belles images de mes vacances. Dépaysement total des lieux à la température. Le retour a été un… Lire la suite Vacances d’été, Normandie en mode Provence-Alpes-Côte d’Azur- Farniente

philosophie de vie

Ma conscience

Mes chers camarades créatifs,

Ma conscience me chuchote certains messages à l’oreille de mon âme.

Par exemple, elle me murmure : « Christina, n’aurais-tu pas un message à délivrer aujourd’hui ? »

Ma conscience me rappelle qu’il y à une part de vérité profonde qui cherche à se dévoiler dans mes questionnements.

Une vérité ? Qu’est-ce qu’une vérité ? Est-ce qu’une vérité peut se dévoiler dans des questionnements ? Ne trouve-t-on pas la vérité dans l’affirmation de nos croyances non dans la capacité à se poser des questions ?

Ma conscience me dicte des pensées et des mots que je n’arrive parfois pas à comprendre.

Parfois, je me demande à moi-même : « Mais pourquoi as-tu fais cela? Pourquoi ai-je dit cela ? Etc. »

La conscience traverse plusieurs phases : spirituelle, matérielle, mentale, transcendantale.

Nous pouvons croire qu’une seule phase fonctionne plus que les autres mais en réalité, toute fonctionne autant que possible pour l’harmonie du corps et de l’esprit.

La conscience est capable de nous faire prendre conscience qu’il y a une conscience qui demande plus d’attention qu’une autre. Encore faut-il être capable de l’écouter.

Il y a des jours où je me retrouve profondément éprouvée par ce qu’elle souhaite me dire.

« Chère Conscience, de quoi veux-tu que je prenne conscience à cet instant ? Alors dis-moi. Montre-moi. »

La conscience est connectée par notre propre volonté.

On ne prend conscience de certaines choses que quand on a activé le réseau de conscience interne qui vibre en nous.

Est-ce que tout le monde en est capable dans sa vie ?

Tout le monde est capable d’avoir une certaine prise de conscience mais pas au même degré.

Certains réseaux sont connectés à des mondes externes au monde normal et simple.

C’est peut-être pour cela qu’il existe des consciences qu’on définirait d’incompréhensible.

« Pourquoi a-t-il fait cela? » « Je ne le pensais pas comme ça », etc.

Nous sommes toujours surpris de découvrir que quelqu’un que l’on croyait connaître puisse agir d’une façon « incompréhensible ».

Ce phénomène n’est pas étonnant.

Nous avons été programmés pour « être comme Mr et Mme Tout le monde » à partir de l’âge de raison, pour pouvoir être compris par Mr et Mme Tout le monde.

Hélas, cette croyance de pouvoir être comme Tout le monde et compris par Tout le monde prend un grand chamboulement quand notre système de normalité décide de faire la guerre avec notre second système : le système de Rébellion intérieur.

Heureusement, le système de rébellion intérieure n’a aucune mauvaise intention, au contraire. Cette rébellion intérieure réagit en solidarité avec notre Moi de la Source, « celui qui sait ce qu’il sait et ne sait pas ».

Nous pouvons imaginer à cet instant que notre enfant intérieur intervient et nous permet de réaliser notre propre conscience.

Réaliser notre propre conscience consiste tout d’abord à se détacher de notre désir de reconnaissance.

Le poids de notre éducation, de nos influences, de nos croyances limitantes nous empêchent longtemps de vivre pleinement l’instant de notre plein potentiel.

Nous nous sentons souvent incapables de trouver le chemin du comment être soi.

Parfois nous ne savons même pas que c’est possible d’être soi.

C’est le cas de beaucoup de personnes dans notre société souffrant ou subissant d’impacts suite à des relations dysfonctionnelles.

L’enfant intérieur et son système de Rébellion intérieure n’a pas été reconnu dès la conception.

Alors même nous ne pouvons pas parler de conscience si l’enfant intérieur n’a pas pu forger sa rébellion intérieure.

Heureusement, l’esprit est flexible et nous pouvons tôt ou tard faire appel à cet éveil de conscience pour nous aider à nous rebeller intelligemment.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous,

Christina