philosophie de vie

Ma conscience

Mes chers camarades créatifs,

Ma conscience me chuchote certains messages à l’oreille de mon âme.

Par exemple, elle me murmure : « Christina, n’aurais-tu pas un message à délivrer aujourd’hui ? »

Ma conscience me rappelle qu’il y à une part de vérité profonde qui cherche à se dévoiler dans mes questionnements.

Une vérité ? Qu’est-ce qu’une vérité ? Est-ce qu’une vérité peut se dévoiler dans des questionnements ? Ne trouve-t-on pas la vérité dans l’affirmation de nos croyances non dans la capacité à se poser des questions ?

Ma conscience me dicte des pensées et des mots que je n’arrive parfois pas à comprendre.

Parfois, je me demande à moi-même : « Mais pourquoi as-tu fais cela? Pourquoi ai-je dit cela ? Etc. »

La conscience traverse plusieurs phases : spirituelle, matérielle, mentale, transcendantale.

Nous pouvons croire qu’une seule phase fonctionne plus que les autres mais en réalité, toute fonctionne autant que possible pour l’harmonie du corps et de l’esprit.

La conscience est capable de nous faire prendre conscience qu’il y a une conscience qui demande plus d’attention qu’une autre. Encore faut-il être capable de l’écouter.

Il y a des jours où je me retrouve profondément éprouvée par ce qu’elle souhaite me dire.

« Chère Conscience, de quoi veux-tu que je prenne conscience à cet instant ? Alors dis-moi. Montre-moi. »

La conscience est connectée par notre propre volonté.

On ne prend conscience de certaines choses que quand on a activé le réseau de conscience interne qui vibre en nous.

Est-ce que tout le monde en est capable dans sa vie ?

Tout le monde est capable d’avoir une certaine prise de conscience mais pas au même degré.

Certains réseaux sont connectés à des mondes externes au monde normal et simple.

C’est peut-être pour cela qu’il existe des consciences qu’on définirait d’incompréhensible.

« Pourquoi a-t-il fait cela? » « Je ne le pensais pas comme ça », etc.

Nous sommes toujours surpris de découvrir que quelqu’un que l’on croyait connaître puisse agir d’une façon « incompréhensible ».

Ce phénomène n’est pas étonnant.

Nous avons été programmés pour « être comme Mr et Mme Tout le monde » à partir de l’âge de raison, pour pouvoir être compris par Mr et Mme Tout le monde.

Hélas, cette croyance de pouvoir être comme Tout le monde et compris par Tout le monde prend un grand chamboulement quand notre système de normalité décide de faire la guerre avec notre second système : le système de Rébellion intérieur.

Heureusement, le système de rébellion intérieure n’a aucune mauvaise intention, au contraire. Cette rébellion intérieure réagit en solidarité avec notre Moi de la Source, « celui qui sait ce qu’il sait et ne sait pas ».

Nous pouvons imaginer à cet instant que notre enfant intérieur intervient et nous permet de réaliser notre propre conscience.

Réaliser notre propre conscience consiste tout d’abord à se détacher de notre désir de reconnaissance.

Le poids de notre éducation, de nos influences, de nos croyances limitantes nous empêchent longtemps de vivre pleinement l’instant de notre plein potentiel.

Nous nous sentons souvent incapables de trouver le chemin du comment être soi.

Parfois nous ne savons même pas que c’est possible d’être soi.

C’est le cas de beaucoup de personnes dans notre société souffrant ou subissant d’impacts suite à des relations dysfonctionnelles.

L’enfant intérieur et son système de Rébellion intérieure n’a pas été reconnu dès la conception.

Alors même nous ne pouvons pas parler de conscience si l’enfant intérieur n’a pas pu forger sa rébellion intérieure.

Heureusement, l’esprit est flexible et nous pouvons tôt ou tard faire appel à cet éveil de conscience pour nous aider à nous rebeller intelligemment.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous,

Christina

art-thérapie·thérapie vocale

Processus : Ma voix créative

Méditation du mois de juillet :

Comme le lotus qui se fraie un chemin dans l’eau boueuse pour arriver à la lumière, l’homme doit s’élever malgré les épreuves et se placer au dessus des remous du mental.

Sagesse hindoue.

Une petite idée en tête…

Mes chers camarades créatifs,

Je me suis souvent cachée derrière mes écrits.

Mais depuis la publication de mon article sur la voix(e), j’ai eu envie de vous partager mon processus de thérapie vocal.

Si vous ne le saviez pas, je tenais à vous éclaircir sur mon parcours sur YouTube.

J’ai commencé à partager des vidéos en 2017 dans un but familial avec mon fils pour immortaliser sa première année en école élémentaire.

A la fin de l’année scolaire 2017-2018, j’ai eu envie d’autres choses, je me suis arrêtée de partager des vidéos ludiques et scolaires.

Je me suis dit, pourquoi ne pas partager des vidéos sur des thèmes artistiques, philosophiques et créatifs ?

Cela a beaucoup cogité dans mon cerveau et dans mon esprit.

Dans un premier temps, je me suis concentrée sur mon blog car c’est avec l’écrit que je me sens le plus à mon aise. Ainsi, je pouvais voir comment les choses évoluaient dans cette galaxie blog et écriture de mon côté. Je dois vous avouer que les choses évoluent dans un sens admirablement et agréablement inattendue pour moi. Je me sens détendue dans les projets en cours.

Une petite voix…

Maintenant, voici la petite histoire, le pourquoi de ma difficulté à présenter ma voix, à l’écouter ou à formuler fermement mes volontés.

J’ai été une enfant très timide, une adolescente réservée et sensible. Je faisais partie des enfants et adolescents à qui on demandait souvent de parler plus fort parce que personne ne l’entend et je faisais partie de ceux qui s’éteignaient finalement au cours du milieu de l’année croyant que personne ne voulait l’écouter, se rebellant parfois pour revendiquer sa légitimité d’exister parmi tout ce petit monde qui d’apparence semble intéressant parce qu’on les écoutait, eux.

Plus tard, je suis devenue une femme et mère fragilisée par quelques épreuves passagères de la vie mais qui ont eu un fort impact sur ma vision du monde, sur ma perception de moi-même, et sur ma VOIE. Je me suis beaucoup cachée et tue, hantée par la honte, par la culpabilité, à cause des jugements, pour me protéger.

Et je me suis renforcée par ma résilience. J’ai réussi à avancer grâce à l’espoir, grâce à la persévérance et grâce à la reconnaissance de mes progrès.

Qu’en dit la petite voix ?

J’en viens à parler de la voix à partir d’aujourd’hui car elle est une partie de notre être, de notre corps qui demeure tout de même très précieux car c’est l’outil le plus utilisé dans la société. On communique avec le son de notre voix, avec sa vibration, son intensité, son rythme ou avec la voix du silence, les gestes. On l’entend et les autres l’entendent lorsqu’ils nous écoutent. Parfois, hélas, la vie nous la retire et parfois, nous nous en privons nous-même.

La voix est éprouvée par l’incompréhension, l’injustice, et beaucoup d’injustice et de MAL-ENTENDUS.

Dans un monde comme le nôtre, toujours dans la hâte de tout, je n’ai pas été une enfant entourée de personnes très patientes et bienveillantes. Le fait de devoir me dépêcher pour parler, pour faire, pour réfléchir m’a réellement renfermé sur moi-même pendant un long moment. Je parlais très peu et écoutais beaucoup. Je réfléchissais beaucoup et quand je voulais dire quelque chose, la maladresse me rattrapait.

Comme vous l’aurez compris, j’ai été la championne de tous les blocages émotionnels et psychologiques et la voix de mon âme en a été rudement éprouvée.

Si vous êtes passés par certaines de mes difficultés, vous pouvez comprendre.

Mes écrits que vous lisez depuis le début sur mon blog est le fruit d’un long et périlleux cheminement de travail introspectif. J’ai dû me donner un énorme coup de pied au cul, prendre le taureau par les cornes très fortement, bref, j’ai dû faire preuve d’audace pour en arriver à l’instant où vous me lisez aujourd’hui et peut-être à l’instant où vous me lirez si vous écoutez mon mini podcast.

Je me suis améliorée.

Heureusement qu’on s’améliore. Heureusement que notre travail porte ses fruits. Heureusement que nos efforts paient un jour. Heureusement aussi qu’il existe et qu’il est toujours possible de dénouer nos nœuds, de se libérer de nos croyances limitantes, de vibrer de notre lumière unique et inspirante.

Ma voix créative

Mon approche très spirituelle et philosophique des évènements de la vie me ramène toujours à lier les pièces de puzzles que je trouve en chemin.

Aujourd’hui, je ne considère plus la voix comme un simple outil de discussion banale. Je considère ma voix comme une vibration de l’âme. Je crois que notre voix reflète notre parcours très clairement si l’on fait très attention à notre sensation lorsqu’on écoute.

Je suis toujours celle qui parle le moins dans le groupe malgré un entourage plus bienveillant et à l’écoute. Je suis restée celle qui parle la moins rapidement. Je réfléchis toujours autant et je suis toujours très maladroite dans mes propos. J’aime toujours autant écrire et me plonge facilement dans un bon bouquin pour me réconforter au lieu d’appeler une amie. Mais j’ai réussi à être okay avec cela.

Notre vibration vocale, nous l’avons tellement oublié, négligé ou tué par manque de temps, par les épreuves de la vie qui nous ont humilié et il arrive un moment où les réseaux de cette vibration ont un peu de mal à se connecter correctement.

Pour cela, il faut adopter la résilience, devenir créatif et agir pour réussir à connecter les fils vibratoires, pour renouer notre âme avec notre voix lumineuse, pour la reconnaitre, commencer à l’écouter profondément.

Le chemin n’est pas facile et le temps est précieux.

Il est aussi important d’être dans l‘acceptation et l’adaptation du processus et se dire que oui, nous allons retrouver notre voix et en passant, nous allons aussi trouver notre voie.

C’est pour cela que je décide de me lancer dans un processus de thérapie vocale sur YouTube.

Je vais parler, ça va encore… Mais vous parler, c’est un réel défi. Je suis heureuse de commencer cette démarche à vos côtés. Créativité, inspiration et philosophie seront au rendez-vous. J’espère que vous m’accompagnerez.

Merci de m’avoir lu et écouté.

A bientôt.

Sensiblement zen et créative avec vous et pour vous,

Christina

DERNIERS ARTICLES

Mon bazar et le vôtre.

Dans les épreuves décisives, on ne franchit correctement l’obstacle que de face. ~ François Mitterrand Mes chers camarades créatifs, Comment se passe vos préparations des fêtes de Noël ? De mon côté, ça roule comme il se doit. Après les nouvelles de mon trimestre blogging, en cet article du mois de Novembre, un mois avant Noël,… Lire la suite Mon bazar et le vôtre.

Les nouvelles : Mon premier trimestre sensible, zen & créatif

Tous les événements sont des bénédictions qui nous sont données pour que nous apprenions. Elizabeth Kübler Ross Mes chers lecteurs, Je suis impardonnable. Oui. La raison est que je ne vous ai pas donné de mes nouvelles depuis le 4 octobre 2021, date de ma dernière publication. Je ne tiens pas mes plannings. Ce n’est… Lire la suite Les nouvelles : Mon premier trimestre sensible, zen & créatif

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Photo principale de Polina Kovaleva provenant de Pexels

écriture créative, poème

Brève introduction sur la vie.

La vie nous offre des hauts et des bas.
Les hauts sont les moments de joie et les bas sont les combats qu’on mène contre soi.

Sensiblement zen et créative, Christina Jaka

art-thérapie·exposition artistique

Mon exposition Art Rue St Pierre

Mes chers camarades créatifs,

C’est avec joie que je vous partage en ce nouvel article le dernier évènement auquel j’ai participé. Cet évènement c’est l’Art Rue St Pierre organisé chaque année dans le village où j’habite.

J’ai été exposante pour un week-end, le samedi 26 juin 2021 et le dimanche 27 juin 2021.

Cette exposition est ma deuxième. Ma première s’est déroulé en février 2020 mais il n’y avait pas de rencontres physiques avec les visiteurs. On accrochait juste les œuvres dans la boutique. Nos œuvres accrochées tout au long des murs, décorent la boutique pendant un mois. Après cela, vous gagnez une carte privilège avec lequel vous pouvez bénéficier de tarifs réduits pour chaque achat que vous effectuer dans la boutique. C’est cool, non ? Mais bien sûr, le matériel artistique reste cher, malgré tout. Il faut savoir ce qu’on veut avant de rentrer dans la boutique au risque d’en sortir out. Mais revenons à nos moutons, cet article n’est pas fait pour vous faire la morale, au contraire.

Durant mon exposition, j’ai fait découvrir : le Mandala, le Zentangle et Zendala.

MES OEUVRES

Pour le Mandala, beaucoup de gens ont souri. Dès que j’ai mentionné les mots Zentangle et Zendala, j’ai commencé à avoir l’impression de parler chinois.

Alors, j’ai été très ravie de raconter « la petite histoire » du Zentangle et du Zendala.

J’ai également organisé un petit atelier pour les enfants. Je les ai initié au Mandala.

Ils avait l’air très ravie et moi aussi, car je découvrai des artistes en herbe.

Ce genre de manifestation très humaine et conviviale est une opportunité pour moi

  • de rencontrer d’autres artistes,
  • de pouvoir présenter ce que j’aime,
  • de me faire connaître,
  • de rencontrer des opportunités d’évolution et de collaboration professionnelle,
  • de faire quelques petites ventes de mes créations.

Mais l’essentiel que j’ai retenu dans tout ce week-end c’est le plaisir :

  • que j’ai pris à discuter avec certains artistes afin de créer du lien,
  • que j’ai ressenti à présenter ce que j’aime faire,
  • que j’ai eu d’écouter et d’apprendre des autres expériences et disciplines artistiques et en fin de compte de moi.

Pourquoi de moi ? Parce que j’ai fini par réaliser et par comprendre que finalement on est tous un peu ici pour la même chose : créer du lien avec l’autre peu importe où il en est.

Je ne sais pas quel message j’ai réussi à véhiculer dans mes œuvres, dans ma façon d’être, dans ma façon de parler. Je ne sais en fin de compte rien du tout. Mais ce n’est pas grave. Au moins, je sais que je ne sais rien et j’en suis la seule responsable.

Je ne suis d’ailleurs pas ici parce que je sais quelque chose au contraire. Je suis ici pour apprendre, pour partager, pour donner la lumière d’une vie. Tout simplement. Et c’est en cet apprentissage de ce que je veux apprendre, en ce partage avec l’autre de mes émotions, en ce que j’ai et que je peux donner que je puise toute mon inspiration dans ce que je créé.

Merci pour vous qui me lisez depuis le début.

Merci pour ceux et celles qui me soutiennent dans mon projet artistique.

Merci pour ma petite famille, mes étoiles de chaque jour.

Aucun métier ne rend riche d’argent mais chaque jour, je suis riche de l’étincelle des êtres les plus chers de ma vie, mes enfants. Et je ne remplacerai jamais ce bonheur pour aucun bien de ce monde que l’argent pourrait détruire.

Comme le lotus qui se fraie un chemin dans l’eau boueuse pour arriver à la lumière, l’homme doit s’élever malgré les épreuves et se placer au dessus des remous du mental.

Sagesse Hindoue

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous,

Déployez vos ailes et envolez-vous,

Passez un bel été en vacances ou au travail ! Prenez du temps pour ce que vous chérissez et valorisez-le.

Christina

Page facebook : Christina Jaka Artiste

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka Artiste

Mes articles créatives précédentes :

Dernières nouvelles du blog

Un élan de rentrée

Quand un monde de déceptions et d’ennuis s’abat sur vous, si l’on ne s’abandonne pas au désespoir, on se tourne soit vers la philosophie soit vers l’humour. Charlie Chaplin Dans la démarche d’une thérapie vocale, comme je l’ai annoncé dans un de mes articles, je continue à partager ma voix sur YouTube si vous souhaitez… Lire la suite Un élan de rentrée

L’importance de gérer ses émotions

En ce mois d’août, j’ai réalisé que le stress peut être à la fois bénéfique et néfaste. Cela dépend comment nous dosons son utilisation et dans quel contexte. Nous faisons face à de multiples situations au quotidien qui peuvent nous rendre nerveux : rencontrer des nouvelles personnes, pratiquer une nouvelle activité, commencer son premier jour… Lire la suite L’importance de gérer ses émotions

philosophie de vie·questions existensielles

Être

Être ou ne pas être. Telle est la question.

William Shakespeare

COMMENT SUIS-JE ?

« How are you? » Demanderai l’anglophone.

Le français demanderai « Comment allez-vous ? »

Et vous, comment allez-vous, aujourd’hui, ici et maintenant en lisant les premiers mots de mon article ?

Pour le sujet de mon article, cette question est le premier exemple qui me vient à l’esprit.

Cependant, c’est surtout parce que c’est souvent la première question qu’on pose dans la journée quand on croise un camarade de classe, un ami, un collègue.

COMMENT J’INTERPRETE ?

L’emploi du verbe Be en anglais peut nous démontrer que l’anglophone est plus centré sur l’état profond de l’Être alors que l’emploi du verbe Aller en français peut nous faire croire que l’état d’esprit francophone est plus centré sur la direction que veut prendre l’état du Être.

Cela nous démontre l’état d’esprit dans lequel on vit.

Et finalement, tout est complémentaire. Il est bon de savoir comment on est maintenant et de définir cet état comme un désir d’être pour demain.

QUE VEUX-TU DE MON ÊTRE ?

Par quoi nous nous intéressons vraiment quand on demande à quelqu’un « comment va-t-il? »

Parfois, j’ai l’impression que cette question n’est pas profonde, juste machinalement dite, une habitude, presque une banalité qui réduit les émotions et les sentiments de la personne qui reçoit cette question à une chose sans importance qui le conduit presque à étouffer sa vérité, tellement cela n’a pas l’air de sincèrement compter aux yeux des autres.

Dites-moi, demandez-vous souvent aux personnes que vous côtoyez comment elles se portent et à travers cette question, que cherchez-vous concrètement à entendre de la part de votre interlocuteur ?

Cherchez-vous à transmettre à l’autre votre sincère désir de l’écouter ? Ou comme d’habitude à donner l’impression que vous vous intéressez à lui ?

En effet, si on regarde de loin, on est… beaucoup de chose.

JE SUIS

On est souvent notre métier, notre salaire, notre rang sociale, notre famille, notre parole, nos désirs, nos actions, nos croyances, nos émotions, nos sentiments.

Et parfois, on est nous-même.

En cette période où nous sommes tous dans la même galère… confinement sur confinement.

Nous ressentons tous une touche de frustration de ne pas savoir ce qu’il en sera demain.

Et si dès aujourd’hui, on décidait de commencer à être soi-même ? Et si dès aujourd’hui, on commençait à demander à soi-même comment on est et comment on veut être ? Et si dès aujourd’hui on commençait à s’écouter vraiment ?

Déployez vos ailes et envolez-vous,

Christina

Pour d’autres inspirations et chroniques créatives et philosophiques, retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Et si vous avez le cœur de me soutenir dans mon activité de blog et d’art, vous pouvez faire un achat sur ma boutique de design personnalisé bazarzen.tunetoo.com ou me faire une demande personnalisation spéciale en m’envoyant un mail : bazarzencreatif@gmail.com

Dernières nouvelles du blog

Message de la Pleine Lune août 2021 : Éveil Spirituel

Le 22 août 2021 marque le premier jour d’une nouvelle compréhension spirituelle pour moi. Je voulais absolument vous partager cela. J’espère qu’à travers les mots qui suivront, je rendrais l’âme de quelques-uns plus léger. Vous n’êtes pas seul(e)s. Ici, je vais traiter d’un sujet assez délicat et peut-être, cela titilleront l’esprit de certaines personnes. N’hésitez… Lire la suite Message de la Pleine Lune août 2021 : Éveil Spirituel

Vacances d’été, Normandie en mode Provence-Alpes-Côte d’Azur- Farniente

Les vacances, les vacances. Ces moments d’insouciance, de douceur, de plaisir, de repos si profonds me manquent déjà. La rentrée se fait sentir mais je ne veux pas commencer cette nouvelle année scolaire sans vous partager les plus belles images de mes vacances. Dépaysement total des lieux à la température. Le retour a été un… Lire la suite Vacances d’été, Normandie en mode Provence-Alpes-Côte d’Azur- Farniente

Accueillir L’Énergie

L’Énergie ne prévoit jamais ce que notre mental essaie de nous faire croire.Contrairement à ce que vous avez toujours cru jusqu’à présent, vous valez bien plus. C’est à dire que vous êtes fantastique. Préservez cette pensée en votre for intérieur. Écrivez-la partout, sur un post-it, dans un agenda, sur le bloc note de votre téléphone,… Lire la suite Accueillir L’Énergie

art visuel·Créativité·livres

Ma biblio créative : le coloriage et le gribouillage créatif

Mes chers camarades créatifs,

Le coloriage fait partie intégrante de ma pratique créative. Je dessine et je mets de la couleurs dans mes dessins. Je ne pouvais donc pas passer outre cet outil de développement créatif. D’autant plus que je le considère comme l’un des outils de développement créatif les plus essentiels à maîtriser dans son cheminement.

Si vous m’avez suivi depuis le début et que vous avez vu certains de mes dessins, vous avez certainement compris que pour colorier j’utilise souvent le feutre.

Dans mon entourage, beaucoup considère le coloriage au feutre comme enfantin. Alors, j’assume. Je suis une âme enfantine. C’est sûre, je l’avoue, j’ai pu remarquer que ce sont souvent les enfants qui utilisent le feutre. Ne me demandez pas pourquoi on confie toujours les choses les plus simples aux enfants et les choses les plus compliqués aux adultes. Cela doit être dans la norme, je pense. Mais bon, ce n’est pas la mienne en tout cas.

Au niveau artistique, à mon sens, au vue de mon expérience, je pense qu’il est plus agréable de suivre ses envies créatrices. J’ai tout ce qu’il faut pour colorier : pastel, peinture,… mais je privilégie le feutre. Pourquoi ?

Parce que c’est le plus simple. Le plus simple, j’ai bien dit, non, le plus facile. Colorier n’est pas facile, c’est une discipline qui demande patience, concentration et observation pour lire entre les lignes alors il faut le faire avec un outil avec lequel on se sent le plus à l’aise.

Ne pas chercher à faire quelque chose de parfait. Ce n’est pas le résultat qui importe, c’est le processus créatif. Regardez en vous. Dans quel état d’esprit êtes-vous lorsque vous colorier ? Rechignez-vous dès le premier dépassement ? Ou êtes-vous du genre à anticiper et à rebondir ?

Ces questions demandent réflexions et un petit lâcher-prise, alors, je vous en prie.

En attendant, je vous invite à réfléchir autour d’un coloriage ou d’un gribouillage créatif accompagné d’un thé et d’une musique relaxante seule ou bien accompagné par la positivité.

  1. Coloriage de mandala : beau cadeau de la part d’une merveilleuse âme
  2. Pastel : initiation pas à pas, Alla prima
  3. Mon petit d’atelier d’artiste, Maïté Balart
  4. Art-thérapie, 46 mandalas anti-stress, Hachette Loisirs : Beau cadeau

Passez un bon moment !

Souvenez-vous toujours que vous avez la meilleure mission chaque matin quand vous vous réveillez : de briller de votre propre lumière.

Christina

Pour plus d’inspirations et d’interactions, rendez-vous sur les réseaux sociaux :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Ma boutique de design personnalisés : www.bazarzen.tunetoo.com

art visuel·Créativité·livres

Ma biblio créative : apprendre à dessiner

Mes chers camarades créatifs,

Voici, ma collection de livres créatifs pour apprendre à dessiner qui m’ont permis depuis mes débuts jusqu’à aujourd’hui de découvrir l’existence de mon potentiel créatif, de libérer cette créativité et de trouver des moyens pour la développer encore et encore.

Le partage de lectures est important car selon moi, la connaissance passe par la recherche et la recherche ne peut se faire que dans la lecture de connaisseurs qui ont osé partager leurs connaissances et leurs découvertes.

Tous les conseils que je me permets de vous donner sur la créativité et le développement personnel viennent en grande partie en feuilletant ses ouvrages et en expérimentant les conseils qui y sont donner.

Etant sur le chemin de la découverte et de l’apprentissage comme chacun de nous, c’est avec une grande humilité que je vous partage cela.

Beaucoup de ses ouvrages m’inspirent et me boostent, beaucoup me permettent de surtout me remettre en question.

J’ai surtout eu cette révélation que je pouvais être MOI-MÊME. Que je pouvais créer, dessiner tout ce que JE SUIS. Et qu’en fin de compte, tout le monde s’en fiche de toute façon.

Devenir créatif c’est d’abord prendre le chemin de la connaissance de soi. Le processus est en marche. Il est bon de créer sa propre opinion créatrice car nous sommes seuls face à ce cheminement plus intérieure qu’extérieure.

Bonne lecture, et souvenez-vous écoutez-vous, et apprenez à éveiller votre lumière à toutes les couleurs !

  1. L’art du motif, Milas Editions
  2. Dessiner le corps humain, Mark Bergin, Editions Eyrolles
  3. Apprendre à dessiner en pleine conscience, Barrington Barber, Marabout
  4. J’apprends à dessiner Kawaii, Sarah Alberto, Marabout
  5. Happy Calligraphie, Violette Bénilan, Dessain et Tolra
  6. Mon carnet Kawaii, comment dessiner des créatures supers mignonnes, Angela Nguyen
  7. Petits dessins au stylo à bille, Les éditions de saxe

Créativement et spirituellement vôtre !

Christina

Et puis pour plus d’inspirations, d’interactions, retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Ma boutique en ligne de design personnalisés : www.bazarzen.tunetoo.com

philosophie de vie

Philosophie de vie, Electro-Choc

Mes chers camarades créatifs,

Vous avez l’impression que rien ne bouge quand vous n’agissez pas.


Détrompez-vous.


L’univers est toujours dans l’action même quand votre corps décide un jour de dire stop, pause…


Le processus ne connaît pas l’inaction.


Restez bien conscient, dans l’acceptation, dans la gratitude.

Et puis un jour, quand vous pourrez reprendre le contrôle de vos tripes, vous serez surpris par le plus grand des hasards, que quasiment tout le reste vous aura été confié presque sans effort.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous.

Christina

Pour plus de créativité et de philosophie, retrouvez-moi sur :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Créativité·Pâque·philosophie de vie

Bon mois d’Avril et Joyeuses fêtes pascales

Matthieu 6 : 34 « Ne vous inquiétez donc pas du lendemain car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine ».

Mes chers camarades créatifs,

Aujourd’hui, en ce deuxième jour du mois d’avril, et en ce vendredi saint pour les chrétiens et croyants pratiquants, et en ce jour de beau soleil qui réchauffe nos corps et nos âmes d’espoirs, je souhaite manifester ma grande reconnaissance pour tout ce que la vie m’a offert jusqu’à cet instant.

Surtout parce que je peux encore vous partager ce message qui me tient à cœur.

Chaque jour, des petits gestes, des petits mots, gentils, généreux et bienveillants font redonner de l’espoir en ces temps qui courent et que beaucoup de gens semblent subir dans tous les sens.

On pourrait en vouloir à n’importe qui et abandonnés aussi facilement en ce moment qu’avant. Mais ce serait dommage de réagir comme cela. Sachant que nous avons besoin au fond de nous de la positivité, de l’affection et de la créativité pour avancer sur de meilleurs perspectives.

Voilà, un petit message pour vous souhaiter un bon REconfinement que je ne compte plus.

Et puis, de bonnes fêtes pascales.

Comme le symbole le dit : Renaître de lumière.

Sensiblement zen et créative avec vous et pour vous.

Déployez vos ailes et envolez-vous !

Souvenez-vous toujours de l’enfant qui est en vous et prenez soin de lui comme vous aimeriez prendre soin de vos enfants ! 🙏🧚‍♀️🌌👩‍🎨♓🧘‍♀️

Christina

art visuel·Ateliers créatifs·défis·journal créatif

DÉFI 21 JOURS : Mon Bordel Créatif – Semaine 1

La véritable grandeur d’un homme ne se mesure pas à des moments où il est à son aise, mais lorsqu’il traverse une période de controverses et de défis.

Martin Luther King.

Mes chers camarades créatifs,

Ce mois-ci, j’ai commencé un défi de 21 jours intitulé « bordel créatif » proposé par Jijihook .

Je vous présente mes sept premières réalisations en toute humilité.

Mes réalisations n’ont pas pour but d’être BEAU.

Je souhaite raconter une histoire de cœur et cette histoire c’est la mienne.

Je suis vraiment ravie de vous présenter cela sous forme de journal créatif car ce concept me correspond véritablement.

Même s’il y a longtemps que je n’ai pas créé de journal créatif ou de art journal à proprement parlé, depuis un an.

Depuis assez lontemps je dessine, colorie et écris mais c’est réellement la première année où je ressentais l’importance et le besoin de faire jaillir la flamme de mon inconscient.

Ce défi m’a donné envie de réouvrir le champ de ma créativité à la spontanéité, à l’informel et à l’intuition.

Dire adieu au perfectionnisme, à l’idéalisme, à la maniaquerie.

Dans la vie du quotidien, notre esprit est souvent pris par le temps, l’argent, les obligations, les honneurs, et tous pleins de tracas qu’on en oublie l’essentiel.

L’essentiel de se retrouver avec soi-même.

Les rendez-vous avec notre esprit créatif sont tellement considérés de manière superficiel, nous avons souvent la facheuse tendance d’adopter les croyances que créer c’est pour les artistes et pour les étudiants en art, créer c’est pour les gens talentueux avec de bonnes idées alors on se compare à tort et on n’ose plus créer.

Moi, j’ai décidé de dire « stop » à cette voix qui me dit sans cesse d’attendre le bon moment, d’être parfaite, et pleins d’autres fausses idées que j’ai longtemps absorbé.

J’ai décidé d’être à l’écoute de mon enfant intérieur, de faire vivre mon âme d’enfant et de l’accueillir tel qu’il est, de l’aimer, de le protéger et le soutenir comme il le mérite.

Parce que la seule personne avec qui je vivrais toute ma vie est moi-même, autant que je me donne le droit de bien m’entendre avec moi-même.

J’ai décidé d’apprivoiser mon côté obscur et l’accorder avec mon côté lumineux.

L’un ne pourrait vivre sans l’autre. Il ne faut pas chercher à chasser ce qui nous déplaît, au contraire.

Quand nous sommes venus au monde, personne ne nous a prévenu qu’il y aurait beaucoup de défis relevés et parfois, qu’il y aurait des contraintes, qu’il faudrait faire beaucoup d’efforts pour obtenir si peu de reconnaissance. Si on savait tout cela à l’avance, est-ce qu’on n’aurait accepté de venir au monde?

Je ne pense pas non plus qu’on nous ait prévenu qu’on vivrait de merveilleux moment. Mais on est ici et maintenant, savourons chaque moment qui nous ait offert pour apprendre à mieux nous accueillir tel que nous sommes.

Empathie et bienveillance.

Jour 1 : Masking tape
Jour 2 : Gribouillis de toutes les couleurs , feutres et pastels
Jour 3 : Mon premier zendala
Jour 4 : la couleur orange et rouge
Jour 6: défouloir. Chaque trait était dédié à une chose négative.
Jour 7: après le défouloir, fallait poser nos intentions. Moi, je me suis inspirée de mes cartes inspirantes pour les mots « étoile 🌟  » et « confiance. Et finalement mon intention était de penser qu’en général, tout se passe bien.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous,

Déployez vos ailes et envolez-vous.

Créativement et spirituellement vôtre,

Christina 🦋

Mes liens vers mes book artistiques :

  1. Mon book « Amour » spécial Saint Valentin
  2. Mon book – Illustrations jeunesse
  3. Mon book – Illustrations Mandala
  4. Mon book – Illustrations Zentangle et Doodle
  5. Ma galerie : dessins numériques en pleine conscience
  6. Qu’est-ce qui m’inspire ?
  7. Des galets décoratifs
  8. Les essentiels de mon blog Zen & Créatif – Le bilan 2020

Dernières nouvelles du blog

Enfance en été

Nous qui venons de Normandie et qui avons l’habitude des plages et les galets, ce fût vraiment sympathique de sentir la chaleur et la douceur du sable sous nos pieds. Construire des châteaux de sables est une activité créative spontanée en famille qu’on s’est donné le plaisir de passer. Au lieu de faire bronzette comme… Lire la suite Enfance en été

Juste des vacances… été 2021

Prendre des vacances, c’est cool. Envisager de partir en vacances, c’est super. Organiser des vacances, c’est savoir jouer avec les imprévus mais comme c’est parfois frustrant. De toute évidence, partir en vacances, c’est complètement dépaysant. Que vous soyez en voiture, à pied, en train, en car, en camping-car, en avion, … Que vous hébergez chez… Lire la suite Juste des vacances… été 2021

Partir en vacances -été 2021

Mes chers camarades créatifs, Un petit tour dans mon flow nostalgique Le 16 juillet 2021, En cette première semaine entant que vacancier, je voulais écrire tout naturellement à propos de vacances. Mais ce partage est particulier car je souhaite ainsi immortaliser les trois semaines de vacances que je passerai avec mes enfants et mon conjoint.… Lire la suite Partir en vacances -été 2021