la liste de mes 29 ans

29 choses que j’ai appris et découvert

Mes chers camarades créatifs,

Comment vous portez-vous aujourd’hui ?

Dans cet article, je fais suite à mon défi : La liste de mes 29.

En ce 19 mai, cela fait deux mois que j’ai pris la dernière année de ma deuxième décennie : 29 ans.

Je vous présente la liste des 29 choses que j’apprends depuis ma naissance (ou presque) et que j’apprends encore.

Vous pouvez retrouver la première liste « Mes 29 prises de conscience », en cliquant ici.

woman-wearing-fairy-costume-1545590

Ma liste deux

  1. Je suis une petite nature, naïve. Cette liste commence bien. 😉
  2. Plus précisément, une hypersensible inconsolable.
  3. J’ai besoin d’avoir de la repartie.
  4. Je suis une solitaire. J’aime la compagnie mais ma solitude est nécessaire pour mon bien-être spirituel et psychique.
  5. Je suis une « personne d’intérieure ». Je fais beaucoup de travail rétrospectif et j’aime ça : faire le bilan de ma vie.
  6. J’ai toujours peur du noir. Peut-être moins depuis que j’ai quand même plus ou moins accepté que les films, ce n’est que de la fiction et que la lune et les étoiles sont nos amis.
  7. J’ai appris que la vie est éprouvante, elle nous met à l’épreuve chaque jour : nos émotions, les rencontres, nos désirs, nos espoirs, nos colères, notre histoire personnelle.
  8. J’ai découvert la chromothérapie, l’art-thérapie et l’écrito-thérapie. Et ça fait du bien à mon âme.
  9. J’ai découvert l’école à la maison grâce au confinement.
  10. J’ai découvert que je n’ai aucune autorité sur le chat de la maison. Heureusement, qu’il est « sage » et que le patron est là.
  11. J’ai découvert le jardinage, le vrai :
  12. Tondre la pelouse,
  13. Semer des graines,
  14. Arroser et entretenir ses plantes,
  15. Reconnaître la maturité de certains fruits et légumes.
  16. La « vraie » vie de famille : le couple, les projets, la simplicité des sentiments et des actes d’amour.
  17. La cuisine, la vraie : privilégier les légumes frais, prendre son temps à couper les fruits et les légumes, à mélanger les recettes et à reconnaitre certaines saveurs de plantes aromatiques et des pleins d’autres odeurs culinaires.
  18. J’ai appris que la curiosité n’était pas un vilain défaut si nous l’utilisons pour des intérêts justes et pour un apprentissage qui développe notre sagesse et notre intelligence.
  19. J’ai appris que les bébés pleurent parce qu’ils veulent roter, qu’ils ont des coliques, qu’ils sont fatigués et ont besoin de tendresse pour se calmer. Tout simplement, j’oserais dire. Mais il m’a fallu un deuxième bébé pour comprendre cela. Avec le premier, c’est toujours un peu plus compliqué mais je vous rassure, il est bien grand l’aîné et il va bien.  😉
  20. J’ai appris que l’Art était partout.
  21. J’ai appris que le mot amour n’était pas la définition du sentiment amoureux et que l’expression même « je t’aime » ne désignait pas toujours notre véritable sentiment d’amour pour quelque chose ou quelqu’un.
  22. J’ai appris à faire le ménage dans ma propre maison, à accueillir des invités.
  23. J’ai redécouvert les imperfections de mon corps : mes rondeurs, mes kilos en trop, la cicatrice sur ma gorge, les boutons qui me démangent sur mes bras qui apparaissent quand la chaleur arrive et les petites traces que cela donne quand ça disparait, mes vergetures, les cuticules de mes ongles, la peau abimée autour de mes ongles sur mes doigts à force de m’arracher la peau quand une petite peau rebelle s’en va, mes cheveux épais. J’en oublie c’est sûr et peut-être qu’il y en aura d’autres.
  24. J’apprends à les accepter parce que c’est la nature sans chercher des produits miraculeux par milliers qui pourrait « les faire disparaitre à jamais ».
  25. J’ai appris que Dieu aimait tout le monde sans exception et que peu importe que l’on ait été baptisés dans une religion ou non, nous sommes tous les Créations Divines.
  26. J’ai appris que mes parents n’étaient pas des super héros, à ma plus grande déception.
  27. J’ai appris que notre vie ne tenait qu’à « un seul fil ». Ma plus grande crainte c’est de n’avoir pas assez vécu à 200 % ma vie avant de m’en aller de cette terre. Mais que la foi et la joie surpassait cette crainte et multipliait les années de la vie de notre âme.
  28. J’ai appris que la peur ne nous quittera jamais.
  29. J’ai appris que j’ai encore beaucoup de chose à apprendre et que ce n’est que le début …

A suivre.

Créativement et spirituellement Vôtre,

Christina Jaka

Je vous invite à suivre mes activités sur :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo de Jill Wellington provenant de Pexels

Défi du printemps·developpement personnel·Spécial confinement

Activités « fait-maison » – Spécial confinement

Mes chers camarades créatifs,

Voilà quatre semaines que nous sommes « quasiment » enfermés chez nous si nous n’avons pas de rendez-vous médicaux importants, si nous n’avons pas de courses alimentaires à faire, si nous n’avons pas d’impératifs familiaux, si nous n’avons pas de balcon ou de jardin.

Dans le cas contraire,

comment ne pas s’ennuyer ?

photography-of-a-woman-sitting-on-the-chair-listening-to-765228

Afin de continuer cette saison de printemps avec la joie et la sérénité dans l’esprit, j’aimerais vous proposer quelques activités à pratiquer pour ne pas se laisser aller pendant ce temps de Pâques.

Je peux comprendre que « rester chez soi » peut être éprouvant et que respecter toutes ces restrictions (distance, limite de déplacements, etc.) puisse être frustrant peu importe notre état d’esprit.

En fait, j’ai l’impression que ces temps-ci, nous sommes plus dans une direction à désirer « la liberté » que les jours précédents car elle nous manque si nous l’avions connu.

Quand nous sortirons de cette épreuve, nous vénérerons peut-être plus cette chance que nous avons de pouvoir être libre.

En attendant, continuons à prendre bien soin de nous en esprit si nous ne pouvons pas tellement bouger notre corps.

Vous avez sans doute déjà fouiné dans plusieurs sites pour savoir « que faire chez soi pour les jours de confinement ? », donc j’arrive peut-être un peu tard pour cette période-ci mais comme « la leçon des masques » m’a apprise, il faut mieux être prévoyant. Alors au moins la prochaine fois que nous serons confrontés à ce genre de situation, au moins vous ne vous ennuierez pas.

La liste des activités spéciales confinés

selon vos priorités et vos envies

make-this-day-great-quote-board-2255441
  • Cuisinez plus que d’habitude. Commencer à cuisiner fait-maison. Il existe énormément de recettes sur internet. Fouiller et trouver. Tester des recettes pour la première fois ou inventer des recettes. Partager sur votre blog ou sur les réseaux sociaux.
  • Commencez à dessiner ou dessiner encore plus.
  • Commencez ou terminez vos livres de coloriages.
  • Commencez à tricoter pour l’hiver prochain ou continuer à tricoter.
  • Commencez à lire ou lire encore plus. Profitez-en pour terminer les livres que vous avez laissé de côté.
  • Commencez à écrire ou écrire encore plus. Cette période est la meilleure période pour alimenter votre blog ou en commencer un ou pour commencer à écrire votre journal intime ou l’alimenter davantage.
  • Commencez à jouer et à bricoler avec vos enfants avec vos enfants, à passer du temps précieux avec eux ou faites-le davantage.
  • Faites du rangement, du tri dans votre maison ou dans votre vie. L’hygiène a toujours été un élément essentiel pour notre santé, désormais, il est d’autant plus important de prendre au sérieux « la santé ». Ne négligez pas cela.
  • Jardinez. Profitez-en avec le beau temps à tondre la pelouse, à planter dans votre jardin.
  • Commencez à méditer ou à méditer encore plus.
  • Commencez à faire de simples activités : écouter de la musique, danser seul ou avec vos enfants, savourer le moment présent, … commencer à être reconnaissant de tout ce que vous avez pu vivre avant le confinement et à découvrir la magie de la reconnaissance et du fait de dire MERCI de tout votre cœur.

Pour cela, je vous invite à lire le grand défi 2020 que j’ai proposé en début d’année.

  • Commencez à découvrir qui vous êtes vraiment ou à l’accepter vraiment.
  • Commencez à développer votre pleine conscience en étant conscient de chacun de vos mouvements, de vos intentions et de vos émotions.
  • Commencez à développer votre lâcher prise. Essayer de ne rien vouloir contrôler au moins une fois par jour.
  • Commencez à développer votre créativité, votre inspiration et vos aspirations.
  • Commencez à suivre le blog de Christina Jaka pour embellir votre vie et découvrir votre potentiel créatif ou continuer à le suivre.

En attendant que ce mouvement finisse,

Je vous souhaite …

two-pillar-candles-754062

Je vous souhaite de traverser cette période éprouvante avec sérénité,

Que vous soyez seul(e) ou auprès de vos proches, je vous souhaite d’être bien entouré(e),

Je vous souhaite du courage et de la confiance peu importe à quel niveau de votre vie vous en êtes – professionnel, étudiant, nouvellement parents, grand-parents, dans une situation délicate ou en cours de démarrage,

Je vous souhaite de réussir l’étape pour lequel vous travaillez dur depuis quelques temps – projet professionnel, familial (mariage, naissance), d’études (brevet, baccalauréat, licence, master, doctorat ou autres).

Je vous souhaite un merveilleux temps de Pâques,

Et une belle saison printanière,

Créativement et émotionnellement Vôtre,

Déployez vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Christina Jaka

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest
  • Page facebook : Christina Jaka (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel)

Dans l’ordre de parution

Photo 1 : Photo de Min An provenant de Pexels

Photo 2 : Photo de Alexas Fotos provenant de Pexels

Photo 3 : Photo de Susanne Jutzeler provenant de Pexels

Photo 4 : Photo de Matej Novosad provenant de Pexels