accords toltèques·développement personnel

Les accords toltèques

Mes chers camarades créatifs,

Pendant que beaucoup d’entre nous pensent et repensent leurs résolutions pour cette année, mon blog prend pour ma part une nouvelle tournure.

Pour démarrer au clair mes trente ans, j’ai fait mon bilan de vie.

Plusieurs petits objectifs à garder à l’œil mais juste un point sur lequel me concentrer mais pour cette fois-ci je tiens à garder cet objectif pour moi.

En tout cas dans cet article, je vous partage un des sujets sur lequel j’étudie depuis plusieurs mois maintenant en développement personnel.

Si vous lisez mon blog depuis mes débuts, vous savez que tout tourne autour de la créativité et du développement personnel.

Je n’arrêterai certainement jamais de faire mon introspection mais cette fois-ci, je me suis mis au défi de vous partager les outils de développement personnel qui m’ont donné la motivation de marquer des petits changements marquants dans ma petite vie.

En cet article, je voudrais vous faire (re)découvrir, les accords toltèques.

Je ne vous ferai pas d’explications sur le sens de chaque phrase car vous trouverez bons nombres d’excellents articles qui le font très bien.

Au contraire, à ma façon, j’aimerais vous inviter à imprégner chaque mot de chaque phrase et à permettre à votre conscience d’accueillir les vibrations que chacun de ses messages voudront vous transmettre.

Vous êtes libre de donner le sens que vous souhaitez.

Bonne méditation.

LES ACCORDS TOLTEQUES

Premier accord : Que ta parole soit impeccable.

Que ta parole soit impeccable

Deuxième accord : N’en fais pas une affaire personnelle.

N’en fais pas une affaire personnelle.

Troisième accord : Ne fais aucune supposition.

Ne fais aucune supposition.

Quatrième accord : Fais toujours de ton mieux.

Fais toujours de ton mieux.

Cinquième accord : Apprends à écouter.

Apprends à écouter.

Je vous souhaite de déployer vos ailes, de préserver la belle lumière de votre âme, de faire jaillir les merveilleuses couleurs de votre cœur et de vous envoler vers ce qui vous plaît.

Créativement et spirituellement vôtre,

Christina

Dernières nouvelles du blog

Mon bazar et le vôtre.

Dans les épreuves décisives, on ne franchit correctement l’obstacle que de face. ~ François Mitterrand Mes chers camarades créatifs, Comment se passe vos préparations des fêtes de Noël ? De mon côté, ça roule comme il se doit. Après les nouvelles de mon trimestre blogging, en cet article du mois de Novembre, un mois avant Noël,… Lire la suite Mon bazar et le vôtre.

Instagram : unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Ma boutique de designs personnalisés : https://bazarzen.tunetoo.com/

Page facebook : Christina Jaka

attitude positive·automne positive·developpement personnel·gratitude envers la vie

Conseils d’amis très simples pour pratiquer la gratitude chaque jour

« En vérité, le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout. »

Albert Camus.

Mes chers camarades créatifs,

Aujourd’hui, en ce jour de Pleine Lune et du premier jour du mois d’octobre, je tenais à vous présenter quelques-uns de mes conseils pour apprendre à positiver -car c’est un chemin de vie- et pour apprendre à être plus reconnaissant -dire « merci » même à soi-même ne coûte rien mais ça vaut tous le trésor du monde !

Tout d’abord, nous posons toute notre gratitude sur le mois de Septembre pour tout ce que nous avons vécu à tous les niveaux de notre vie et peu importe à quelle intensité émotionnelle ou physique nous y avons consacré.

Le mois de Septembre 2020 est terminé certes, mais nous emportons des leçons de ce mois passé.

Voici ce que je mets en pratique très souvent pour positiver et relativiser :

  • Ecrire tout ce qui me passe par la tête ! TOUT ! même les pensées que je ne dirais jamais !
  • Prendre un temps de pause pour respirer : être à l’écoute de ma respiration c’est être reconnaissant pour la vie qu’il y a en moi.
  • Faire des accolades et des bisous à mes enfants et à mon partenaire de vie.
  • Dire bonjour, le matin et bonne nuit, le soir à soi et à ses proches.
  • Ecouter de la musique et des affirmations positives sur YouTube.
  • Faire quelques pas dans le jardin le matin et le soir.
  • Prier.
  • Masser mon crâne, mon visage, mes mains, mes pieds, mon ventre.
  • Danser.
  • Dire merci.
  • Regarder le ciel et réaliser que je ne suis qu’un grain de sable dans tout l’Univers. Je gagne en humilité face à toutes les épreuves de la vie.
  • Penser qu’en fait tout va bien en général, que tout se passe selon la Volonté Divine -et peu importe nos croyances spirituelles ou religieuses, si nous avons compris le MESSAGE, La Volonté est toujours tournée vers notre BIEN – et que même si le pire pouvait arriver, il faudrait toujours être reconnaissant parce que C’EST AINSI.

Et vous que faites-vous pour positiver ?

Je vous souhaite un excellent mois d’Octobre !

Bonne continuation !

Créativement et spirituellement vôtre,

Déployez vos ailes et envolez-vous papillon !

Vous êtes Lumières ! Namaste !

Christina Jaka

Mon message audio sur ma chaîne YouTube :

Pour me soutenir :

c’est sur ma boutique de design personnalisé : https://bazarzen.tunetoo.com/ – Je vous explique brièvement le concept d’artiste revendeur dans cet article : https://bazarzencreatif.wordpress.com/2020/09/13/un-blog-zen-et-creatif/ mais n’hésitez pas à visiter leur site pour mieux comprendre https://www.tunetoo.com/.

Les liens de mes playlist favoris sur ma chaîne YouTube

  • Livres audios développement personnel, spiritualité

  • Les affirmations et les méditations positives pour les petits et les grands enfants
  • Parce que je suis maman et j’aspire à élever mes enfants vers une vie harmonieuse, libre d’entraves, je vous partage quelques vidéos de ma playlist qui parle du développement personnel en famille
  • Voici quelques vidéos sur la confiance en soi, l’amour de soi et l’estime de soi. Ces trois qualités, vertus, valeurs, sont très dénigrés dans notre société. Nous sommes capables de s’oublier complètement pour faire plaisir à d’autres : STOP !

Ces quelques vidéos de ma playlist vont sûrement te faire comprendre l’urgence de s’aimer et de se faire confiance A TOUTE EPREUVE et te donner quelques astuces pour cheminer vers cette relation unique que tu n’auras jamais avec personne si ce n’est pas avec toi-même ! – parce que malheureusement « les méchants » comme on pourrait les nommer, il y en aura toujours !

Développement créatif

La liste de mes erreurs de débutants dans la blogosphère

La créativité implique de briser les conventions afin de regarder les choses sous un jour nouveau. EDWARD DE BONO

Chers camarades créatifs,

Je ne suis pas parfaite et je ne suis pas ici dans le but de devenir la plus parfaite des blogueuses. D’ailleurs, au point où j’en suis, la perfection, je la mets de côté. Je trouve ce mot complexe et superficiel.

Je vous annonce très fièrement que comme tout le monde, je fais des erreurs. Peut-être qu’ici même dans cet article, il y en a. Il y en aura toujours.

J’ai finis par accepter les erreurs. Les erreurs m’ont appris à avoir confiance en moi, à avancer telle que je suis non comme les autres voudraient que je sois.

Ici, j’assume les erreurs que j’ai faite quand j’ai débuté dans le blogging. Être débutant, c’est la meilleure période pour faire des erreurs car les gens sont plus indulgents par contre quand on acquiert de l’expérience, les gens guettent plus nos erreurs et auront plus tendance à nous vouloir facilement.

Mais nous le savons tous. Les erreurs font partie du chemin. Si on ne fait pas d’erreurs cela signifie que l’on a rien appris et qu’on a rien fait.

Alors continuons à faire des erreurs, ça fait du bien.

LA LISTE 

1/ S’éparpiller : Créer des comptes à-tout-va et partager partout sans vraiment rien partager finalement

2/ La (mauvaise) organisation : J’écris un article ici, un autre là-bas et je verrai bien si j’écrirais celui-là.

3/ Ne pas savoir : Beaucoup aiment connaître ce que vous êtes, ce que vous aimez, ce que vous faites, ce que vous pouvez faire pour eux. Si vous ne savez pas, cela se verra, se ressentira et on ne s’intéressera pas facilement à vous.

4/ « Tu veux ou tu veux pas » : Ouvrir un blog, c’est avoir une idée ou plein d’idées dans la tête et un jour on réalise qu’on n’arrive pas vraiment à gérer la situation alors on se remet en question. Au fait, pourquoi j’ai voulu ouvrir un blog ?

5/ Dire à tout le monde surtout à ceux qui s’en fichent : « Super, tu fais quelque chose, ça te passionne. » Malheureusement, tout le monde autour de toi semble en avoir rien à faire et même te regarde comme si tu perdais ton temps et ce monde voudrait te dire « mais tu te prends pour qui ? Tu prends tes rêves pour une réalité ? », et plein de méchancetés… Méchancetés selon toi, évidemment, car selon eux, ils disent ces choses-là pour ton bien. Alors, quand on commence quelque chose, on a deux solutions soit le garder pour soi en attendant que ceux qui ont le même centre d’intérêt viennent vers toi soit « sortir de chez soi » et provoquer des rencontres dans le domaine qui nous intéresse.

6/ Penser à l’avis des autres : La mauvaise manie que j’ai prise c’est de regarder si j’ai reçu des « j’aime » et des commentaires. Et même si j’en recevais, je n’étais pas satisfaite car j’en voulais plus, toujours plus, et quand je n’en recevais pas plus, j’étais déçue. Et puis, j’étais souvent tentée d’arrêter. Certes, l’opinion des autres est importante pour les futurs projets de notre activité mais pas pour avoir une occasion de vanter son ego.

7/ Être négatif : Malheureusement dans le domaine créatif, on est confronté à la concurrence, des stéréotypes et des jugements. C’est très facile de tomber dans la négation et difficile de préserver la positive attitude. Normalement quand on a bien travaillé sur soi, quand on est hautement passionné, quand on a trouvé son Ikigai, normalement, je dis bien normalement, nous surmontons assez facilement les baisses de morale. Il faut relativiser.

8/ Vouloir aller trop vite : Le début est dure. C’est dure de se dire que l’on est débutant et que d’autres sont expert. C’est dure surtout quand on est à un âge avancé et quand on pense être en retard parce qu’on voit des gens plus jeunes que nous qui ont bien avancé. Erreur, erreur. Eviter d’avoir des complexes, si possible et de vous comparer aux autres. Nous sommes tous uniques. Nous avons tous des différences. Nos chemins se croisent mais notre parcours est différent. Cela ne sert à rien de vouloir rattraper celui qui est devant si c’est pour nous faire du mal. Respecter votre rythme de travail, de progression. On vous respectera surtout pour votre détermination.

9/ Changer d’avis : C’est le changement d’avis que je cite non le changement. Je suis pour « le changement ». Il est bon de changer. Quand on progresse, on passe à un autre niveau de conscience, on rencontre de nouvelles personnes, on fait de nouvelles choses, on pratique différemment certaines choses. Bref, c’est normal de changer. Par contre, dans le changement d’avis, je reste sceptique. Etant donné que je m’y connais dans le domaine, j’ai fini par réaliser que cela peut perturber notre progression. Réellement PERTURBER. Non seulement, cela perturbe notre réalisation personnelle mais aussi notre entourage. Il faut réellement apprendre à se discipliner. Fixez-vous des objectifs, adoptez des rituels positifs, trouvez votre Ikigai, commencez et continuez.

Vous êtes des lumières !

Déployez-vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Créativement Vôtre,

Christina Jaka

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest – les tableaux d’une maman créative et testeuse
  • Page Facebook – Christina Jaka (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel – Pour être au courant des événements et des publications récentes)

Photo de Isabella Mariana provenant de Pexels

défis·developpement personnel·gratitude

Mon essentiel défi 2020 : La gratitude

L’admiration et la gratitude sont les sentiments les plus nobles qu’il soit donné à l’homme d’éprouver. Vladimir Volkoff

Mes chers camarades blogueurs et lumières de créativité,

En cette fin d’année, j’aimerais revoir avec vous la définition de trois mots qui sont à mes yeux et à mon cœur très importants pour une vie harmonieuse avec soi-même et les autres : la reconnaissance, la gratitude et le merci.

Quelques définitions

thank-you-heart-text-791024

J’ai fait ma petite recherche sur différents sites et voici quelques définitions de ces trois mots que j’ai pu tirer :

RECONNAISSANCE

nom féminin

j’ai gardé celle-ci qui me semblait plus proche de celle que je voudrais vous transmettre dans cet article.

GRATITUDE

nom féminin

  • Sur Larousse : Reconnaissance pour un service, pour un bienfait reçu ; sentiment affectueux envers un bienfaiteur : Manifester sa gratitude à quelqu’un.

MERCI

nom masculin

  • Sur Larousse : Terme de politesse dont on use pour remercier (accompagné parfois de grand, mille)

ET AUTOUR DE NOUS, QU’EN EST-IL D’EUX ?

women-s-white-cardigan-3317232

Nous sommes régulièrement confrontés à des personnes qui attendent beaucoup de reconnaissances pour ce qu’ils font pour leur entourage ou pour le travail qu’ils fournissent. Nous faisons probablement parti de ces personnes.

Nous attendons un « merci » à la moindre générosité de notre part sans cela nous partons dans un sentiment de susceptibilité quitte à se morfondre sur notre sort (imaginaire).

Par expérience, je connais ce sentiment d’attente « éternelle » d’un regard, d’un compliment, d’un gentil geste pour me féliciter du bon travail que j’ai réalisé.

Et cette attente est une souffrance inutile que l’on se créé et qui n’arrange rien. Au contraire.

bouquet-bunch-of-flowers-flowers-holding-6742 (1)APPRENDRE A ÊTRE RECONNAISSANT

Toute notre vie, nous serons toujours entourés de personnes ingrates et nous serons souvent éprouvés d’être entourés de personnes qui ne respectent pas nos valeurs.

Si nous voulons vivre sereinement, nous devons faire abstraction de ses états d’âmes néfastes dans notre vie. En effet, il est très facile de devenir soi-même ingrat à cause de la déception causée par ces rencontres toxiques.

COMMENT DEVENIR (DE PLUS EN PLUS) RECONNAISSANT ?

Dans un monde de plus en plus ingrat qui cherche plus à recevoir qu’à donner, il est difficile d’adopter naturellement le don gratuit.

Cela a toujours été dans notre culture humaine, dans toutes les civilisations, lorsqu’une personne nous offre un bienfait, nous devions lui faire une offrande pour la remercier. C’était un signe de reconnaissance et d’accueil envers la gentillesse de la personne. Mais ce geste doit être réalisé avec un esprit sain.

Malheureusement dans beaucoup de culture ce rituel de reconnaissance a été perdu et dans nos civilisations prospères, nous avons perdu cet état d’esprit. Nous ne sommes plus capables de réaliser une offrande ou d’accepter de bon cœur et sans gêne une offrande.

Si autour de soi, très peu de personnes reconnaissent l’importance d’offrir et de recevoir de bon cœur, nous devons nous-même nous discipliner à retourner à ce rituel (presque) ancestrale dans notre propre vie.

two-person-hugging-photograph-3171465LES ÉTAPES POUR RÉUSSIR LE DÉFI DE LA GRATITUDE EN 2020 – Pour les « grands » débutants

  1.  Nous procurer un carnet-type spécial gratitudes.
  2. Chaque jour, vous pouvez écrire trois moments ou plus de votre journée si vous le souhaitez qui vous ont plu
  3. Vous pouvez aussi créer une liste de gratitudes des moments déplaisants mais qui vous ont appris une morale importante pour la suite de votre vie
  4. Apprenez à observer les dons simples de la vie comme « respirer, boire, manger, vous lever le matin » et soyez reconnaissants pour cela.
  5. Observer aussi autour de vous : les gens heureux, la nature qui re-fleurit, vos enfants qui grandissent, votre bébé qui grandit dans votre ventre, votre famille qui vous manifeste de l’affection et dites merci dans votre tête en le ressentant fort dans votre for intérieur tout en regardant le ciel. 
  6. Il n’y a pas que les choses positives que l’on peut observer, malheureusement, nous vivons dans un monde qui est rongé par la peur et le manque de foi. Nous pouvons observer autour de nous ce qui nous rend triste et à travers cette observation, nous pouvons penser à une partie de notre vie qui nous rend particulièrement triste et nous demander : Qu’est ce qui pourrais être pire ? 
  7. Et puis n’oubliez surtout pas cette personne la plus importante de votre vie :left-human-hand-photo-3025562VOUS-MÊME. Reconnaissez-vous et remerciez-vous. Ecrivez-vous une lettre, regardez-vous dans le miroir et dites-vous « merci, tu es une bonne personne », fermez vos yeux, posez votre main sur le côté de votre cœur et dites « merci, pardon et je t’aime »
  8. Soyez conscients quand vous réalisez ce rituel par écrit. Essayez de vous donner vingt minutes de votre journée de vingt-quatre heures pour réaliser ce moment. Idéalement dans le calme sans être interrompu.

Cela peut prendre beaucoup de temps avant que la gratitude et le don gratuit fasse partie de votre état d’esprit. Il y aura des moments douloureux et l’envie d’abandonner se fera sentir mais emprunter ce chemin est sensationnel et magique que l’on ne pourra que continuer sur cette voie. Dans les difficultés, souvenez-vous que …

Vous êtes une lumière.

Merci de me lire. Je vous souhaite une magique nouvelle année auprès de ceux que vous aimez et qui vous aime !

Déployez vous ailes et envolez-vous, Papillons !

Créativement vôtre.

Christina Jaka.

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

  • YouTube –  Christina Jaka– Chaîne créative et familiale de partages pour t’inspirer

Les TuTobox Ludiques et Créatifs avec la bibliothèque de Rouen –

  • Pinterest : Christina Jaka