accords toltèques·développement personnel

Les accords toltèques

Mes chers camarades créatifs,

Pendant que beaucoup d’entre nous pensent et repensent leurs résolutions pour cette année, mon blog prend pour ma part une nouvelle tournure.

Pour démarrer au clair mes trente ans, j’ai fait mon bilan de vie.

Plusieurs petits objectifs à garder à l’œil mais juste un point sur lequel me concentrer mais pour cette fois-ci je tiens à garder cet objectif pour moi.

En tout cas dans cet article, je vous partage un des sujets sur lequel j’étudie depuis plusieurs mois maintenant en développement personnel.

Si vous lisez mon blog depuis mes débuts, vous savez que tout tourne autour de la créativité et du développement personnel.

Je n’arrêterai certainement jamais de faire mon introspection mais cette fois-ci, je me suis mis au défi de vous partager les outils de développement personnel qui m’ont donné la motivation de marquer des petits changements marquants dans ma petite vie.

En cet article, je voudrais vous faire (re)découvrir, les accords toltèques.

Je ne vous ferai pas d’explications sur le sens de chaque phrase car vous trouverez bons nombres d’excellents articles qui le font très bien.

Au contraire, à ma façon, j’aimerais vous inviter à imprégner chaque mot de chaque phrase et à permettre à votre conscience d’accueillir les vibrations que chacun de ses messages voudront vous transmettre.

Vous êtes libre de donner le sens que vous souhaitez.

Bonne méditation.

LES ACCORDS TOLTEQUES

Premier accord : Que ta parole soit impeccable.

Que ta parole soit impeccable

Deuxième accord : N’en fais pas une affaire personnelle.

N’en fais pas une affaire personnelle.

Troisième accord : Ne fais aucune supposition.

Ne fais aucune supposition.

Quatrième accord : Fais toujours de ton mieux.

Fais toujours de ton mieux.

Cinquième accord : Apprends à écouter.

Apprends à écouter.

Je vous souhaite de déployer vos ailes, de préserver la belle lumière de votre âme, de faire jaillir les merveilleuses couleurs de votre cœur et de vous envoler vers ce qui vous plaît.

Créativement et spirituellement vôtre,

Christina

Dernières nouvelles du blog

Quand le Bazar rencontre la Zenitude

Quand une épreuve difficile survient, vous avez deux choix : vous pouvez soit la laisser vous détruire, ou bien vous l’utiliser pour vous améliorer. Mes chers camarades créatifs, Dans mon précédent article, je vous présentais le sens de mon bazar ici. Aujourd’hui, j’aimerais approfondir vers ce bazar qui accompagne le zen. En quoi le bazar… Lire la suite Quand le Bazar rencontre la Zenitude

Mon bazar et le vôtre.

Dans les épreuves décisives, on ne franchit correctement l’obstacle que de face. ~ François Mitterrand Mes chers camarades créatifs, Comment se passe vos préparations des fêtes de Noël ? De mon côté, ça roule comme il se doit. Après les nouvelles de mon trimestre blogging, en cet article du mois de Novembre, un mois avant Noël,… Lire la suite Mon bazar et le vôtre.

Instagram : unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Ma boutique de designs personnalisés : https://bazarzen.tunetoo.com/

Page facebook : Christina Jaka

la liste de mes 29 ans

Adieu 2020, merci et bonjour 2021 !

Matthieu 4, 22:23 Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour. Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende.…

Ma liste Neuf

En cette neuvième liste pour mes 29 ans, le partage sera très spécial car c’est le moment de présenter tous mes meilleurs vœux pour la nouvelle année qui arrive.

J’espère que tu es inondé de gratitudes pour tout ce que cette année 2020 a été malgré tout ce qui s’est présenté avec le COVID.

Comment se passe ton Temps de l’Avent ? Si tu le pratiques, racontes-moi, comment et sous quel vertu l’as-tu mis ? As-tu fait ta liste d’adultes au Père Noël ? D’ailleurs, je me demande à quoi peut ressembler une liste d’adultes.

Personnellement, moi, j’ai fait ma liste de souhaits… pas au Père Noël mais à mon « Père Noël ».

Devenus adultes, nous ne croyons plus vraiment au Père Noël pour la plupart mais nous avons foi en une puissance supérieure qui nous élève vers le Haut et nous guide vers la lumière. On a tous un Père Noël en qui nous croyons qui nous donnent grâce de ce que nous demandons mais surtout de ce qui est juste et à l’image de la vérité pour notre vie.

On le sait tous, surtout cette année qui a été particulièrement difficile pour beaucoup de gens et plus psychologiquement.

Nous redécouvrons souvent que quand des portes se ferment, de nouvelles s’ouvrent.

C’est ainsi que va la vie. Ce qu’il faut, c’est garder espoir et courage de pouvoir créer des jours meilleurs.

Pour cette année 2020, je suis remplie de gratitudes car j’ai traversé une année de plus.

Bon, il reste encore quelques dizaines de jours avant la fin mais ce n’est rien comparé à tous les trois cent et quelques jours qui sont déjà passés.

Je reconnais beaucoup de grâces dans ma vie, surtout ce que que j’ai gagné en gardant la tête sur les épaules.

Il y a mes deux enfants avant tout qui me remplissent de grâces.

Déjà, la naissance de mon deuxième enfant en mars et de voir de jour en jour les deux frères s’échanger de l’affection puis le grand frère au désir d’être au grand soin pour son petit frère et de me sentir chaque jour m’émerveiller grâce à leur courage d’enfant, leur insouciance et leur joie débordante.

Il y a pas mal de choses qui m’ont blessé cette année et j’ai eu pas mal de révélation sur moi-même et sur le monde mais j’ai vu le plus important, que ce qui est vrai rejaillit chaque jour par nos paroles, nos actes et nos pensées.

Depuis ma naissance …

Depuis ma naissance, oui, j’ai des oreilles pour entendre et j’ai entendu tout ce qu’il fallait que j’entende.

Oui, j’ai des yeux et j’ai vu tout ce que je devais voir.

Oui, j’ai des mains et j’ai touché tout ce que je devais toucher.

Oui, j’ai une langue et je devais goûter à tout ce que je devais goûter.

Oui, j’ai un nez et je devais sentir tous les parfums que je devais sentir.

Merci à la Vie.

Je ne me souviens pas de tout mais je crois que ma mémoire inconsciente s’en ai souvenu. Elle a vécu les sensations agréables et survécu malgré les sensations désagréables. Mais je suis toujours là 29 Noël plus tard. Je vis mes cinq sens en pleine conscience. Je ne connais pas l’avenir mais je me souhaite d’être épanouie dans tout ce que je fais, d’être bien entourée, de bien vieillir et si cela est possible de faire face à la « fin » avec sérénité et une infinité de gratitudes envers ma vie sur cette terre.

2021, sous le signe de …

L’Amour

car l’Amour surpasse Tout.

Et à l’instant où j’écris, j’ai mis l’année qui arrive sous le chiffre 9 car :

  • mon ainé prend neuf ans,
  • mon bébé prend neuf mois,
  • j’ai vingt-neuf ans et
  • cet article est publié un dix-neuf
  • à dix-neuf heures dix-neuf.

Honnêtement, j’ignore complètement le sens du chiffre neuf mais je suis les signes de l’Univers comme je l’ai toujours fait et je mets ma confiance sur le fait qu’il y a du NEUF dans l’air.

Ce sera naturellement une nouvelle année : simplicité, authenticité, créativité, douceur, courage, inspiration, gratitudes, liberté, confiance.

Merci de m’avoir lu.

Bonnes fêtes de fin d’année !

Santé à tous points de vues et bienveillance envers soi !

Spirituellement et créativement vôtre !

Christina Jaka.

Il est grand temps de rallumer les étoiles.

Guillaume Appolinaire.

Photo principale de Char provenant de Pexels

Mon blog de maman

Mon blog spécial maman : Le bilan d’une maman et ses ailes

Cher camarade créatif et cher maman,

Pourquoi j’ai créé un blog à part ?

Toi qui suis ce blog régulièrement tu as dû remarquer qu’il compacte tout mon cheminement entant qu’âme et femme à part entière tandis que dans mon blog de maman j’aimerais te faire découvrir mon âme de maman.

J’ai créé en 2017, un blog spécial maman car je réalisais un défi avec mon fils : celui de réaliser cent vidéos dans l’année scolaire.

C’étaient mes premiers mois de blog, je ne connaissais rien du blogging ni des montages vidéos, car dans le même moment, j’ai créé ma chaîne YouTube, je me suis jetée à l’eau sans aucune connaissance. J’avais soif de partages alors je me suis lancée.

C’était dans une période où ma vie de maman a commencé énormément à prendre de place, c’était la deuxième année où je passais plus de temps avec mon fils par rapport aux premières années de sa vie.

Mon fils rentrait en CP alors je voulais immortaliser ce qu’il commençait à apprendre : ces travaux scolaires et ses activités ludiques et créatives préférées. Cela me rendait fière d’immortaliser de cette façon son évolution. Les vidéos et les montages prenaient pas mal de temps. Je croyais pouvoir être capable de jongler le blog et la chaîne mais je n’arrivais pas à relier les deux.

Finalement, je m’étais plus concentrée sur le partage de vidéos que par les écrits. Néanmoins, à travers cet article je voudrais faire le bilan de mon blog de maman. Comme j’ai fait pour le bilan de mon blog Bazar Zen Créatif, tu y trouveras tous les articles par catégorie et tu pourras cliquer sur les articles qui t’intéressent. Ces articles datent de plusieurs mois et années si je puis dire mais certains restent valables et d’actualité pour t’inspirer et te motiver.

Alors dès maintenant, je t’invite à faire un tour sur mon blog de maman,

tu es la bienvenue !

Article spécial : Quelques mots sur Mon retour en douceur sur mon blog de maman – 2020

La liste de mes gratitudes :

Revenir à soi & apprendre à se connaitre :

Développement personnel & citations

Quelques idées de défis

Divertissements ludiques de mon fils en CP et les fiches du programme 2017/2018 à télécharger

Merci de m’avoir lu et de continuer à m’encourager !

Christina

LATEST POSTS

Un élan de rentrée

Quand un monde de déceptions et d’ennuis s’abat sur vous, si l’on ne s’abandonne pas au désespoir, on se tourne soit vers la philosophie soit vers l’humour. Charlie Chaplin Dans la démarche d’une thérapie vocale, comme je l’ai annoncé dans un de mes articles, je continue à partager ma voix sur YouTube si vous souhaitez… Lire la suite Un élan de rentrée

En quête de « réelles » réponses à nos questions

La réalité n’est jamais ce qu’on s’imagine. Même pas d’un poil. Les réponses à nos questions non plus. La quête de la vérité doit être un cheminement de paix et d’amour envers soi et le monde avant tout. Voici l’histoire d’une âme en quête de réelles réponses. Cette âme c’est la mienne mais elle peut… Lire la suite En quête de « réelles » réponses à nos questions

L’importance de gérer ses émotions

En ce mois d’août, j’ai réalisé que le stress peut être à la fois bénéfique et néfaste. Cela dépend comment nous dosons son utilisation et dans quel contexte. Nous faisons face à de multiples situations au quotidien qui peuvent nous rendre nerveux : rencontrer des nouvelles personnes, pratiquer une nouvelle activité, commencer son premier jour… Lire la suite L’importance de gérer ses émotions

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Développement créatif

Mon aventure « Blogosphérique » – Mes 15 prises de conscience

Ne pensez pas. La pensée est l’ennemie de la créativité…Vous ne pouvez pas essayer de faire les choses. Vous devez simplement faire ces choses. Ray Bradbury.

Chers camarades créatifs,

Il y a quelques jours, je fêtais les deux ans de mon aventure dans le monde de la blogosphère.

J’ai fait la liste de toutes les choses que j’ai pris conscience depuis ces deux dernières années d’expérience dans le blogging que je vous partage avec vous aujourd’hui.

Prise de conscience d’une nana créative

1 – Pourquoi écrire compliqué si on peut écrire simple ?

2 – Être ou ne pas être blogueur, telle est la question ?

3 – Tous les blogueurs ne sont pas écrivains. Néanmoins beaucoup aiment écrire et ont des centres d’intérêt qu’ils aimeraient défendre auprès d’une audience plus large hors du contexte personnel.

4 – Quand on aime, on partage ou on donne ou les deux. De toute façon, au bout d’un moment on distingue la nuance entre la solitude physique et la solitude d’esprit.

5 – Non ! Les blogueurs ne font pas que partager leurs états d’âmes.

6 – Étonnement je découvre que les blogueurs ne sont pas accro aux réseaux sociaux. Ils y sont pour la plupart de leur temps pour leur passion. Si je me trompe faites-le moi savoir. Pour ma part, je me connecte uniquement pour mon blog et pour partager avec mon audience à travers les autres réseaux sociaux. Et évidemment pour répondre aux messages personnels.

7 – On n’assume jamais vraiment en dehors de la blogosphère que l’on blogue parce que la majorité de la population voit cette activité comme un loisir. C’est dommage de ne pas être pleinement ouvert à ce que l’autre fait car on empêche l’autre de s’ouvrir pleinement aussi.

8 – Pour bloguer sur un ou des sujets qui nous passionnent, je réalise qu’il y 80% du temps que l’on consacre au travail personnel et les 20 % sera consacré aux autres. Par exemple, il y a le temps qu’on passe de la documentation (60 %), à l’écriture du brouillon (15 %) et à la rédaction de l’article (5%).

9 – J’ai beaucoup regardé des conseils sur internet sur « comment devenir blogueur ? ». Avec du recul, je réalise que les seuls meilleurs conseils qu’on puisse nous donner, ce sont ces trois :  avoir une passion, vouloir partager et commencer à prendre son courage à deux mains et écrire son premier article.

10 – Le plus dure dans le blogging, c’est d’être amateur ou débutant. Entant que blogueur amateur ou débutant avec une expérience de moins de trois ans, on a certaines tendances à avoir des attentes superficielles comme recevoir rapidement « les mille abonnés, les commentaires et les j’aime ». J’exagère mais avec un peu de recul, je réalise que c’est en continuant notre travail qu’on finira un jour par démontrer aux autres que « l’on vaut la peine ».

11 – Être assidu, concentré, régulier et persévérant. Aimez-vous ces mots ? Moi, en vérité, je n’en suis pas vraiment fan. Pourquoi ? Parce que ce sont les qualités les plus dures à développer quand on veut réussir dans un domaine. En particulier, dans le blogging. Malheureusement, on nous le confirmera jusqu’à ce que cela se fige dans nos tripes que peu importe le corps de métiers, d’activités dans lequel on fait partie, aimer ne suffit pas.

12 – Vous aurez beau dire à tous vos amis par Facebook, Instagram, ou Mail que vous bloguez, il y en aura pour sûre cinq personnes de toutes vos connaissances qui y fera peut-être vraiment attention et une, peut-être qui vous lira « de temps en temps » quand elle aura le temps. J’ai encore beaucoup de choses à analyser mais c’est quelque chose d’assez frustrant de réaliser que très peu de personnes si ce n’est personne ne vous prendra jamais au sérieux.

13 – Travailler « dure ». Le mot « dure » est un terme tellement relatif et cela dépend de l’état d’esprit de chaque personne. Personnellement, je n’ai pas réellement travaillé dur sur mon blog ces derniers temps, cependant, je ne considère pas avoir moins travailler sur mon blog. Je pense que nous devons faire ce qu’on peut faire avec les moyens que l’on a. Il ne faut absolument pas rentrer dans des normes extravagantes pour être bien vu. Le domaine de la blogosphère est à mon goût est un domaine créatif. Afin que tout se passe bien, il faut pouvoir lâcher prise et respecter son rythme.

14 – La bienveillance et l’indulgence envers le travail des autres et envers soi-même. Même si nous avons une passion commune, chaque blogueur a commencé leur blog avec une histoire unique. Nous n’avons pas de parcours similaire. Il est important d’accepter que chacun avance à son rythme. Il n’y a pas de plus ou moins rapide que soi. Il n’y a pas non plus de plus ou moins chanceux que soi.

15 – Authenticité, simplicité et solidarité. Ce sont les trois mots que je retiens en terminant ma liste.

L’authenticité est une qualité. Il faudrait que chacun de nous soi fière d’être soi et puisse être assez courageux pour son style et l’exprimer.

On ne le dira jamais assez. Soyez simplement vous. Cela devra être simple à comprendre.

Finalement, c’est en bloguant qu’on devient blogueur.

Ces deux années d’expériences de blogging ont été pour moi un défi important dans mon développement personnel et dans l’évolution de ma créativité.

J’ai pu développer un état d’humilité face à ce monde. J’ai appris que nous sommes face à un seul dilemme c’est de devenir la meilleure version de soi-même. On se compare moins aux autres et on grandit librement sans mettre d’entraves à notre créativité.

Déployez vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Vous êtes Lumière, souvenez-vous-en !

Christina Jaka

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest – Mes meilleurs tableaux de maman créative et testeuse
  • Page Facebook : Christina Jaka  (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel – Pour être au courant des événements et des publications récentes)