art visuel·bilan·Les essentiels de mon blog

Les essentiels de mon blog Zen & Créatif – Le bilan 2020

Mes chers camarades créatifs,

Enfin, je publie cet article. Après 2 ans et plus de blogging, je fais le bilan !

J’avais hâte de pouvoir vous présenter le contenu de mon blog dans une sorte de liste de bilans.

Ainsi, vous pourrez cliquez les catégories dans lesquels vous voulez mieux me connaitre afin de mieux échanger avec moi.

Cela fait deux ans que je blogue et dans ce parcours d’expression intuitive, j’ai toujours eu ce désir de vous dévoiler mon univers créatif et spirituel le plus intime avec vous.

Mon but est surtout de vous inspirer et de vous aider à prendre conscience de votre potentiel créatif à travers les partages de mes œuvres que je réalise dans toute ma vulnérabilité.

A travers cette liste de bilan, j’espère que vous découvrirez ou redécouvrirez mon univers magique en éveil.

MON HISTOIRE, MON ART

Les étapes de ma vie et de mon art

  1. Qui suis-je ?

2. Mon défi spécial « 29 ans » : La liste de mes 29 choses.

  1. Mes 29 expressions « à la mode »
  2. Mes 29 mots positifs
  3. 29 souvenirs d’enfance
  4. 29 choses que j’ai appris et découvert
  5. Mes 29 prises de conscience
  6. Mes 29 sites et chaînes YouTube favoris

MON ACTIVITE ARTISTIQUE EN AVANT

3. Mon aventure de blogueuse

4. Mes illustrations – dessins à la main numérisé (ou pas) et dessins graphiques depuis peu :

MON ACTIVITE ARTISTIQUE EN VENTE

Retrouvez des articles pour enfants, bébés, femmes, hommes, des objets et accessoires de décoration pour la maison

Mon recueil poétique

Mes textes sur le « Courage » :

Vous pourrez lire d’autres de mes textes poétiques en surfant le long de mon site.

Mes autres textes :

Développement personnel et créativité

Mes conseils en dessins et en créativité :

Les défis et mes conseils en développement personnel spécial « gratitudes » :

Spéciale Confinement :

MON CENTIEME ARTICLE pour te souhaiter la bienvenue : https://bazarzencreatif.wordpress.com/2020/09/13/un-blog-zen-et-creatif/

YOUTUBE : Ma chaîne

Nouveauté Octobre 2020

Créativement et spirituellement vôtre,

Déployez vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Christina Jaka et son bazar zen créatif.

Dernières nouvelles du blog

Quand le Bazar rencontre la Zenitude

Quand une épreuve difficile survient, vous avez deux choix : vous pouvez soit la laisser vous détruire, ou bien vous l’utiliser pour vous améliorer. Mes chers camarades créatifs, Dans mon précédent article, je vous présentais le sens de mon bazar ici. Aujourd’hui, j’aimerais approfondir vers ce bazar qui accompagne le zen. En quoi le bazar… Lire la suite Quand le Bazar rencontre la Zenitude

Mon bazar et le vôtre.

Dans les épreuves décisives, on ne franchit correctement l’obstacle que de face. ~ François Mitterrand Mes chers camarades créatifs, Comment se passe vos préparations des fêtes de Noël ? De mon côté, ça roule comme il se doit. Après les nouvelles de mon trimestre blogging, en cet article du mois de Novembre, un mois avant Noël,… Lire la suite Mon bazar et le vôtre.

la liste de mes 29 ans

Mes 29 prises de conscience

Mes chers camarades créatifs,

En cette cinquième semaine de confinement, j’espère que vous vous portez bien.

En ce qui me concerne, je me porte plutôt bien. Comment ne pas bien se sentir à bloguer sous le soleil dans son jardin ?

Ce 19 avril, cela fait un mois que j’ai pris la dernière année de ma deuxième décennie. Plus précisément, 29 ans. 

Pour cette année de mes 29 ans, j’ai décidé de l’immortaliser en commençant « la liste des 29 ».

Dans cette rédaction, je vous partage la liste de mes vingt-neuf prises de conscience depuis ces vingt-neuf dernières années de ma vie.

Ma liste Un

Numéro Un : Les gens te donnent ou t’offrent ce qu’ils aimeraient que tu leur offres.

Numéro deux : Il y a des hommes sur cette terre. Ce sont des êtres comme tout le monde. Des êtres merveilleux.

Numéro trois : Les gens ont autant peur de toi que toi d’eux alors sois gentil(le)!

Numéro quatre : Mange. Ca vaudra mieux mais sois prudent quand même.

Numéro cinq : Quand tu as envie d’une petite chose et que tu peux te permettre, fais-toi plaisir !

Numéro six : Apprends à te connaître en faisant et en écoutant.

Numéro sept : Le mot le plus dangereux et le plus destructeur est : ATTENTION ! – surtout si tu y croit, tu resteras planté là.

Numéro huit : Pourquoi tu râles au fait ? Apprends à parler, tout simplement.

Numéro neuf : Entraîne-toi à t’écouter. Ecouter ta voix.

Numéro dix : Regarde dans « le miroir » et souris à la personne qui se trouve devant toi.

Numéro onze : Il n’y a jamais assez de places pour tout ranger à la maison.

Numéro douze : Il n’y a jamais assez de temps pour faire tout ce que tu as envie de faire. Commence à faire une chose. 

Numéro treize : Souvent, tu es seul(e) là où tu as vraiment envie d’être. Tant  mieux !

Numéro quatorze : Quand tu cours, cours. Quand tu marches, marches. Quand tu dors, dors. Quand tu écris, écris

Numéro quinze : Il paraît qu’il faut faire quelque chose pour obtenir quelque chose. Ca dépend. A cet instant, je ne fais rien (parait-il) et pourtant, je reçois tout l’Univers.

Numéro seize : De loin, quand tu regardes, c’est tout petit. C’est partout pareil, Plus tu t’éloignes moins tu vois et moins tu entends. De près, …

Numéro dix-sept : Apprends que la plupart des choses sont réalisées les yeux fermés.

Numéro dix-huit : Apprends que la plupart du temps, on oublie (un peu) la raison qui nous a poussé à faire quelque chose. Parfois, on s’en souvient et ça devient une belle histoire.

Numéro dix-neuf : Bienveillance envers soi avant de l’être pour les autres.

Numéro vingt : Utilises l’espace.

Numéro vingt : Il faut savoir faire une pause et savoir se dire ça suffit !

Numéro vingt-et-un : Autorise-toi à faire des erreurs. Reconnais que ça fait du bien et ça te rends plus fort(e) et en plus tu as appris quelque chose.

Numéro vingt-deux : Raconte ta vie si tu veux car au mieux on, t’écoutera d’une oreille. Au fond, tout le monde s’en fout et dans la majorité des cas, on ne souvient même pas de la moitié de ce que tu as raconté.

Numéro vingt-trois : Il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises idées, justes des idées qu’il faut oser proposer. 

Numéro vingt-quatre : Il n’y a pas de projets irréalisables. Il y a des projets qui nous tiennent à cœur, que nous avons droit de défendre.

Numéro vingt-cinq : Être une petite nature ne signifie pas être fragile. Au contraire.

Numéro vingt-cinq : Être discipliné n’a jamais été facile ni se fixer des objectifs. Personne n’est vraiment discipliné car nous sommes tous tombés après un faux pas et nous apprenons sans cesse qui nous sommes pour savoir ce que l’on veut. Puis rien est inchangeable. 

Numéro vingt-six : A quoi cela sert de rester dans son coin ? A part si tu es puni.

Numéro vingt-sept : Être reconnaissant pour tout ce que tu as, c’est reconnaître les dons de la vie.

Numéro vingt-huit : On finit par comprendre que l’âge ne signifie rien.

Numéro vingt-neuf : Tout est relatif. 

brown-and-white-swallowtail-butterfly-under-white-green-and-63643
photo sur pexels

Cette liste est le fruit d’un cheminement de plusieurs années, c’est la Première Liste parmi toutes les listes que j’ai griffonné par-ci, par-là depuis le début de mon travail personnel.

Je décide de commencer à vous la partager en cette année pour me faire ce cadeau de tout ce chemin de connaissance de soi car je considère que le partage est important dans la construction de son épanouissement personnel.

Être en quête de son épanouissement personnel est une aventure de toute une vie que je savoure dans ma propre vie depuis que j’ai commencé car à chaque fois que je fais ma rétrospection, je découvre mon évolution au fil du temps, mes nouveaux goûts, mes quelques réussites, mes apprentissages, mes réflexions et mon discernement.

Mais, je n’ai pas seulement appris à mieux me connaitre en réalisant cette liste, j’ai aussi appris à mieux connaitre les autres, à avoir une vision différente des évènements, à apprivoiser mes émotions par rapport à certains vécus.

Si vous êtes un(e) accro aux listes, vous pouvez comprendre ce que je suis entrain de vivre, si vous voulez découvrir l’aventure des listes, vous pouvez commencer à vous initier et à découvrir par vous-même les bienfaits.

Cette liste pourra vous inspirer pour faire votre propre liste de choses aux nombres de votre  âge. C’est une façon de réaliser des listes parmi tant de méthodes qui existent. Je ne sais pas si cette méthode a déjà été réalisée. Moi, je le fais de cette manière car les anniversaires, pour moi, ont une signification importante. Le jour de notre naissance est un jour que l’on devrait toujours fêter avec beaucoup de gratitudes car c’est la Vie qui nous a été confiée.

Dans tous les cas, je vous remercie de m’avoir lu, de parcourir mon petit monde créatif et spirituel de femme et de maman en quête de sens et d’équilibre.

Je souhaite que mon monde vous inspire, vous donne des ailes, ou vous donne envie de vous créer vos propres ailes.

« Le temps passe vite. » Vous l’avez sans doute déjà entendu. Alors n’attendez pas le jour où vous direz « j’aurais dû ». Commencez à rêver et à réaliser votre Lumière. 

Créativement et spirituellement Vôtre,

Christina Jaka

Je vous invite à suivre mes activités sur :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest
Développement créatif

La liste de mes erreurs de débutants dans la blogosphère

La créativité implique de briser les conventions afin de regarder les choses sous un jour nouveau. EDWARD DE BONO

Chers camarades créatifs,

Je ne suis pas parfaite et je ne suis pas ici dans le but de devenir la plus parfaite des blogueuses. D’ailleurs, au point où j’en suis, la perfection, je la mets de côté. Je trouve ce mot complexe et superficiel.

Je vous annonce très fièrement que comme tout le monde, je fais des erreurs. Peut-être qu’ici même dans cet article, il y en a. Il y en aura toujours.

J’ai finis par accepter les erreurs. Les erreurs m’ont appris à avoir confiance en moi, à avancer telle que je suis non comme les autres voudraient que je sois.

Ici, j’assume les erreurs que j’ai faite quand j’ai débuté dans le blogging. Être débutant, c’est la meilleure période pour faire des erreurs car les gens sont plus indulgents par contre quand on acquiert de l’expérience, les gens guettent plus nos erreurs et auront plus tendance à nous vouloir facilement.

Mais nous le savons tous. Les erreurs font partie du chemin. Si on ne fait pas d’erreurs cela signifie que l’on a rien appris et qu’on a rien fait.

Alors continuons à faire des erreurs, ça fait du bien.

LA LISTE 

1/ S’éparpiller : Créer des comptes à-tout-va et partager partout sans vraiment rien partager finalement

2/ La (mauvaise) organisation : J’écris un article ici, un autre là-bas et je verrai bien si j’écrirais celui-là.

3/ Ne pas savoir : Beaucoup aiment connaître ce que vous êtes, ce que vous aimez, ce que vous faites, ce que vous pouvez faire pour eux. Si vous ne savez pas, cela se verra, se ressentira et on ne s’intéressera pas facilement à vous.

4/ « Tu veux ou tu veux pas » : Ouvrir un blog, c’est avoir une idée ou plein d’idées dans la tête et un jour on réalise qu’on n’arrive pas vraiment à gérer la situation alors on se remet en question. Au fait, pourquoi j’ai voulu ouvrir un blog ?

5/ Dire à tout le monde surtout à ceux qui s’en fichent : « Super, tu fais quelque chose, ça te passionne. » Malheureusement, tout le monde autour de toi semble en avoir rien à faire et même te regarde comme si tu perdais ton temps et ce monde voudrait te dire « mais tu te prends pour qui ? Tu prends tes rêves pour une réalité ? », et plein de méchancetés… Méchancetés selon toi, évidemment, car selon eux, ils disent ces choses-là pour ton bien. Alors, quand on commence quelque chose, on a deux solutions soit le garder pour soi en attendant que ceux qui ont le même centre d’intérêt viennent vers toi soit « sortir de chez soi » et provoquer des rencontres dans le domaine qui nous intéresse.

6/ Penser à l’avis des autres : La mauvaise manie que j’ai prise c’est de regarder si j’ai reçu des « j’aime » et des commentaires. Et même si j’en recevais, je n’étais pas satisfaite car j’en voulais plus, toujours plus, et quand je n’en recevais pas plus, j’étais déçue. Et puis, j’étais souvent tentée d’arrêter. Certes, l’opinion des autres est importante pour les futurs projets de notre activité mais pas pour avoir une occasion de vanter son ego.

7/ Être négatif : Malheureusement dans le domaine créatif, on est confronté à la concurrence, des stéréotypes et des jugements. C’est très facile de tomber dans la négation et difficile de préserver la positive attitude. Normalement quand on a bien travaillé sur soi, quand on est hautement passionné, quand on a trouvé son Ikigai, normalement, je dis bien normalement, nous surmontons assez facilement les baisses de morale. Il faut relativiser.

8/ Vouloir aller trop vite : Le début est dure. C’est dure de se dire que l’on est débutant et que d’autres sont expert. C’est dure surtout quand on est à un âge avancé et quand on pense être en retard parce qu’on voit des gens plus jeunes que nous qui ont bien avancé. Erreur, erreur. Eviter d’avoir des complexes, si possible et de vous comparer aux autres. Nous sommes tous uniques. Nous avons tous des différences. Nos chemins se croisent mais notre parcours est différent. Cela ne sert à rien de vouloir rattraper celui qui est devant si c’est pour nous faire du mal. Respecter votre rythme de travail, de progression. On vous respectera surtout pour votre détermination.

9/ Changer d’avis : C’est le changement d’avis que je cite non le changement. Je suis pour « le changement ». Il est bon de changer. Quand on progresse, on passe à un autre niveau de conscience, on rencontre de nouvelles personnes, on fait de nouvelles choses, on pratique différemment certaines choses. Bref, c’est normal de changer. Par contre, dans le changement d’avis, je reste sceptique. Etant donné que je m’y connais dans le domaine, j’ai fini par réaliser que cela peut perturber notre progression. Réellement PERTURBER. Non seulement, cela perturbe notre réalisation personnelle mais aussi notre entourage. Il faut réellement apprendre à se discipliner. Fixez-vous des objectifs, adoptez des rituels positifs, trouvez votre Ikigai, commencez et continuez.

Vous êtes des lumières !

Déployez-vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Créativement Vôtre,

Christina Jaka

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest – les tableaux d’une maman créative et testeuse
  • Page Facebook – Christina Jaka (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel – Pour être au courant des événements et des publications récentes)

Photo de Isabella Mariana provenant de Pexels

Développement créatif

Mon aventure « Blogosphérique » – Mes 15 prises de conscience

Ne pensez pas. La pensée est l’ennemie de la créativité…Vous ne pouvez pas essayer de faire les choses. Vous devez simplement faire ces choses. Ray Bradbury.

Chers camarades créatifs,

Il y a quelques jours, je fêtais les deux ans de mon aventure dans le monde de la blogosphère.

J’ai fait la liste de toutes les choses que j’ai pris conscience depuis ces deux dernières années d’expérience dans le blogging que je vous partage avec vous aujourd’hui.

Prise de conscience d’une nana créative

1 – Pourquoi écrire compliqué si on peut écrire simple ?

2 – Être ou ne pas être blogueur, telle est la question ?

3 – Tous les blogueurs ne sont pas écrivains. Néanmoins beaucoup aiment écrire et ont des centres d’intérêt qu’ils aimeraient défendre auprès d’une audience plus large hors du contexte personnel.

4 – Quand on aime, on partage ou on donne ou les deux. De toute façon, au bout d’un moment on distingue la nuance entre la solitude physique et la solitude d’esprit.

5 – Non ! Les blogueurs ne font pas que partager leurs états d’âmes.

6 – Étonnement je découvre que les blogueurs ne sont pas accro aux réseaux sociaux. Ils y sont pour la plupart de leur temps pour leur passion. Si je me trompe faites-le moi savoir. Pour ma part, je me connecte uniquement pour mon blog et pour partager avec mon audience à travers les autres réseaux sociaux. Et évidemment pour répondre aux messages personnels.

7 – On n’assume jamais vraiment en dehors de la blogosphère que l’on blogue parce que la majorité de la population voit cette activité comme un loisir. C’est dommage de ne pas être pleinement ouvert à ce que l’autre fait car on empêche l’autre de s’ouvrir pleinement aussi.

8 – Pour bloguer sur un ou des sujets qui nous passionnent, je réalise qu’il y 80% du temps que l’on consacre au travail personnel et les 20 % sera consacré aux autres. Par exemple, il y a le temps qu’on passe de la documentation (60 %), à l’écriture du brouillon (15 %) et à la rédaction de l’article (5%).

9 – J’ai beaucoup regardé des conseils sur internet sur « comment devenir blogueur ? ». Avec du recul, je réalise que les seuls meilleurs conseils qu’on puisse nous donner, ce sont ces trois :  avoir une passion, vouloir partager et commencer à prendre son courage à deux mains et écrire son premier article.

10 – Le plus dure dans le blogging, c’est d’être amateur ou débutant. Entant que blogueur amateur ou débutant avec une expérience de moins de trois ans, on a certaines tendances à avoir des attentes superficielles comme recevoir rapidement « les mille abonnés, les commentaires et les j’aime ». J’exagère mais avec un peu de recul, je réalise que c’est en continuant notre travail qu’on finira un jour par démontrer aux autres que « l’on vaut la peine ».

11 – Être assidu, concentré, régulier et persévérant. Aimez-vous ces mots ? Moi, en vérité, je n’en suis pas vraiment fan. Pourquoi ? Parce que ce sont les qualités les plus dures à développer quand on veut réussir dans un domaine. En particulier, dans le blogging. Malheureusement, on nous le confirmera jusqu’à ce que cela se fige dans nos tripes que peu importe le corps de métiers, d’activités dans lequel on fait partie, aimer ne suffit pas.

12 – Vous aurez beau dire à tous vos amis par Facebook, Instagram, ou Mail que vous bloguez, il y en aura pour sûre cinq personnes de toutes vos connaissances qui y fera peut-être vraiment attention et une, peut-être qui vous lira « de temps en temps » quand elle aura le temps. J’ai encore beaucoup de choses à analyser mais c’est quelque chose d’assez frustrant de réaliser que très peu de personnes si ce n’est personne ne vous prendra jamais au sérieux.

13 – Travailler « dure ». Le mot « dure » est un terme tellement relatif et cela dépend de l’état d’esprit de chaque personne. Personnellement, je n’ai pas réellement travaillé dur sur mon blog ces derniers temps, cependant, je ne considère pas avoir moins travailler sur mon blog. Je pense que nous devons faire ce qu’on peut faire avec les moyens que l’on a. Il ne faut absolument pas rentrer dans des normes extravagantes pour être bien vu. Le domaine de la blogosphère est à mon goût est un domaine créatif. Afin que tout se passe bien, il faut pouvoir lâcher prise et respecter son rythme.

14 – La bienveillance et l’indulgence envers le travail des autres et envers soi-même. Même si nous avons une passion commune, chaque blogueur a commencé leur blog avec une histoire unique. Nous n’avons pas de parcours similaire. Il est important d’accepter que chacun avance à son rythme. Il n’y a pas de plus ou moins rapide que soi. Il n’y a pas non plus de plus ou moins chanceux que soi.

15 – Authenticité, simplicité et solidarité. Ce sont les trois mots que je retiens en terminant ma liste.

L’authenticité est une qualité. Il faudrait que chacun de nous soi fière d’être soi et puisse être assez courageux pour son style et l’exprimer.

On ne le dira jamais assez. Soyez simplement vous. Cela devra être simple à comprendre.

Finalement, c’est en bloguant qu’on devient blogueur.

Ces deux années d’expériences de blogging ont été pour moi un défi important dans mon développement personnel et dans l’évolution de ma créativité.

J’ai pu développer un état d’humilité face à ce monde. J’ai appris que nous sommes face à un seul dilemme c’est de devenir la meilleure version de soi-même. On se compare moins aux autres et on grandit librement sans mettre d’entraves à notre créativité.

Déployez vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Vous êtes Lumière, souvenez-vous-en !

Christina Jaka

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest – Mes meilleurs tableaux de maman créative et testeuse
  • Page Facebook : Christina Jaka  (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel – Pour être au courant des événements et des publications récentes)