philosophie de vie

Partir en vacances -été 2021

Mes chers camarades créatifs,

Un petit tour dans mon flow nostalgique

Le 16 juillet 2021,

En cette première semaine entant que vacancier, je voulais écrire tout naturellement à propos de vacances.

Mais ce partage est particulier car je souhaite ainsi immortaliser les trois semaines de vacances que je passerai avec mes enfants et mon conjoint.

Avant de commencer à traiter sur un sujet qui semble populairement apprivoiser par la majorité, je voudrais préciser que la notion de vacances a toujours été pour moi une notion très vague. C’est réellement la première fois que je vais en parler de façon personnelle tout en gardant ma touche philosophique et créative comme j’aime le faire dans la plupart de mes articles et de manière générale dans mes discussions.

J’entendais beaucoup de personnes autour de moi parler de « partir en vacances » mais ce n’était pas mon cas. Je ne partais jamais en vacances en famille. Du moins, dans mes souvenirs, partir en vacances datent de ma tendre enfance.

Je précise en famille car je me suis évidemment déjà déplacé plusieurs jours mais seule mais c’était souvent pour le travail et la formation et jamais plus deux semaines.

La seule fois où je suis vraiment parti en vacances c’est quand j’ai participé au pèlerinage les Journées Mondiales de la jeunesse en 2016.

Je me suis toujours mis dans la tête que ceux qui partent en vacances étaient des individus socialement aisés.

Pendant très longtemps, j’ai ancré des croyances très bloquantes dans mon esprit. Ces croyances m’ont longtemps freiné sur place.

Vous connaissez ce stéréotype, ces superstitions, ces jugements qui courent à tout va qu’on vous met dans la tête à longueur de journée et qui finissent par dicter votre vie d’une façon très dysfonctionnelle et cela fait énormément mal ? Alors vous comprenez ce que j’ai ressenti depuis des années.

Et alors, œuvrons pour la Vie !

Ce que j’aime pendant les vacances, c’est le temps libre.

Nous avons le temps. Nous prenons le temps. Nous profitons à fond de vrais moments de bonheur.

Certains iront dans la nature verte, d’autres préfèrent vadrouiller vers d’autres cultures, puis d’autres resteront chez eux.

Bref, pendant les vacances, on fait ce qu’on a envie.

Depuis que les vacances ont commencé, je ne me suis jamais senti aussi bien.

Les vacances bien que ce soit beaucoup de plaisir c’est aussi beaucoup de recul face à notre vie.

On part quelque part comme on est mais on ne revient jamais comme avant.

Malgré les souvenirs que l’on créé, on emporte tout de même avec soi nos bagages. Cependants, parfois ces bagages sont lourds à porter et les vacances peuvent être un moyen de jeter toutes les futilités sur notre route et repartir sans.

C’est la philosophie que je garde après chaque départ et inconsciemment quelque chose au fond de moi l’accepte totalement mais dans la réalité les circonstances ne sont pas toujours conformes à la loi de l’univers de sa destinée.

En tout cas, la météo vibratoire de ces vacances annoncent de belles rencontres. La simplicité dans toute sa grandeur.

Soleil, plage et jolies promenades et découvertes naturelles sont au rendez-vous.

Et vous, comment se passe vos vacances ?

Bonnes vacances à nous et à vous.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous.

Christina

P.s. direction Golfe Juan, Provence Alpes Côte d’Azur

philosophie de vie

Ma conscience

Mes chers camarades créatifs,

Ma conscience me chuchote certains messages à l’oreille de mon âme.

Par exemple, elle me murmure : « Christina, n’aurais-tu pas un message à délivrer aujourd’hui ? »

Ma conscience me rappelle qu’il y à une part de vérité profonde qui cherche à se dévoiler dans mes questionnements.

Une vérité ? Qu’est-ce qu’une vérité ? Est-ce qu’une vérité peut se dévoiler dans des questionnements ? Ne trouve-t-on pas la vérité dans l’affirmation de nos croyances non dans la capacité à se poser des questions ?

Ma conscience me dicte des pensées et des mots que je n’arrive parfois pas à comprendre.

Parfois, je me demande à moi-même : « Mais pourquoi as-tu fais cela? Pourquoi ai-je dit cela ? Etc. »

La conscience traverse plusieurs phases : spirituelle, matérielle, mentale, transcendantale.

Nous pouvons croire qu’une seule phase fonctionne plus que les autres mais en réalité, toute fonctionne autant que possible pour l’harmonie du corps et de l’esprit.

La conscience est capable de nous faire prendre conscience qu’il y a une conscience qui demande plus d’attention qu’une autre. Encore faut-il être capable de l’écouter.

Il y a des jours où je me retrouve profondément éprouvée par ce qu’elle souhaite me dire.

« Chère Conscience, de quoi veux-tu que je prenne conscience à cet instant ? Alors dis-moi. Montre-moi. »

La conscience est connectée par notre propre volonté.

On ne prend conscience de certaines choses que quand on a activé le réseau de conscience interne qui vibre en nous.

Est-ce que tout le monde en est capable dans sa vie ?

Tout le monde est capable d’avoir une certaine prise de conscience mais pas au même degré.

Certains réseaux sont connectés à des mondes externes au monde normal et simple.

C’est peut-être pour cela qu’il existe des consciences qu’on définirait d’incompréhensible.

« Pourquoi a-t-il fait cela? » « Je ne le pensais pas comme ça », etc.

Nous sommes toujours surpris de découvrir que quelqu’un que l’on croyait connaître puisse agir d’une façon « incompréhensible ».

Ce phénomène n’est pas étonnant.

Nous avons été programmés pour « être comme Mr et Mme Tout le monde » à partir de l’âge de raison, pour pouvoir être compris par Mr et Mme Tout le monde.

Hélas, cette croyance de pouvoir être comme Tout le monde et compris par Tout le monde prend un grand chamboulement quand notre système de normalité décide de faire la guerre avec notre second système : le système de Rébellion intérieur.

Heureusement, le système de rébellion intérieure n’a aucune mauvaise intention, au contraire. Cette rébellion intérieure réagit en solidarité avec notre Moi de la Source, « celui qui sait ce qu’il sait et ne sait pas ».

Nous pouvons imaginer à cet instant que notre enfant intérieur intervient et nous permet de réaliser notre propre conscience.

Réaliser notre propre conscience consiste tout d’abord à se détacher de notre désir de reconnaissance.

Le poids de notre éducation, de nos influences, de nos croyances limitantes nous empêchent longtemps de vivre pleinement l’instant de notre plein potentiel.

Nous nous sentons souvent incapables de trouver le chemin du comment être soi.

Parfois nous ne savons même pas que c’est possible d’être soi.

C’est le cas de beaucoup de personnes dans notre société souffrant ou subissant d’impacts suite à des relations dysfonctionnelles.

L’enfant intérieur et son système de Rébellion intérieure n’a pas été reconnu dès la conception.

Alors même nous ne pouvons pas parler de conscience si l’enfant intérieur n’a pas pu forger sa rébellion intérieure.

Heureusement, l’esprit est flexible et nous pouvons tôt ou tard faire appel à cet éveil de conscience pour nous aider à nous rebeller intelligemment.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous,

Christina

art-thérapie·thérapie vocale

Processus : Ma voix créative

Méditation du mois de juillet :

Comme le lotus qui se fraie un chemin dans l’eau boueuse pour arriver à la lumière, l’homme doit s’élever malgré les épreuves et se placer au dessus des remous du mental.

Sagesse hindoue.

Une petite idée en tête…

Mes chers camarades créatifs,

Je me suis souvent cachée derrière mes écrits.

Mais depuis la publication de mon article sur la voix(e), j’ai eu envie de vous partager mon processus de thérapie vocal.

Si vous ne le saviez pas, je tenais à vous éclaircir sur mon parcours sur YouTube.

J’ai commencé à partager des vidéos en 2017 dans un but familial avec mon fils pour immortaliser sa première année en école élémentaire.

A la fin de l’année scolaire 2017-2018, j’ai eu envie d’autres choses, je me suis arrêtée de partager des vidéos ludiques et scolaires.

Je me suis dit, pourquoi ne pas partager des vidéos sur des thèmes artistiques, philosophiques et créatifs ?

Cela a beaucoup cogité dans mon cerveau et dans mon esprit.

Dans un premier temps, je me suis concentrée sur mon blog car c’est avec l’écrit que je me sens le plus à mon aise. Ainsi, je pouvais voir comment les choses évoluaient dans cette galaxie blog et écriture de mon côté. Je dois vous avouer que les choses évoluent dans un sens admirablement et agréablement inattendue pour moi. Je me sens détendue dans les projets en cours.

Une petite voix…

Maintenant, voici la petite histoire, le pourquoi de ma difficulté à présenter ma voix, à l’écouter ou à formuler fermement mes volontés.

J’ai été une enfant très timide, une adolescente réservée et sensible. Je faisais partie des enfants et adolescents à qui on demandait souvent de parler plus fort parce que personne ne l’entend et je faisais partie de ceux qui s’éteignaient finalement au cours du milieu de l’année croyant que personne ne voulait l’écouter, se rebellant parfois pour revendiquer sa légitimité d’exister parmi tout ce petit monde qui d’apparence semble intéressant parce qu’on les écoutait, eux.

Plus tard, je suis devenue une femme et mère fragilisée par quelques épreuves passagères de la vie mais qui ont eu un fort impact sur ma vision du monde, sur ma perception de moi-même, et sur ma VOIE. Je me suis beaucoup cachée et tue, hantée par la honte, par la culpabilité, à cause des jugements, pour me protéger.

Et je me suis renforcée par ma résilience. J’ai réussi à avancer grâce à l’espoir, grâce à la persévérance et grâce à la reconnaissance de mes progrès.

Qu’en dit la petite voix ?

J’en viens à parler de la voix à partir d’aujourd’hui car elle est une partie de notre être, de notre corps qui demeure tout de même très précieux car c’est l’outil le plus utilisé dans la société. On communique avec le son de notre voix, avec sa vibration, son intensité, son rythme ou avec la voix du silence, les gestes. On l’entend et les autres l’entendent lorsqu’ils nous écoutent. Parfois, hélas, la vie nous la retire et parfois, nous nous en privons nous-même.

La voix est éprouvée par l’incompréhension, l’injustice, et beaucoup d’injustice et de MAL-ENTENDUS.

Dans un monde comme le nôtre, toujours dans la hâte de tout, je n’ai pas été une enfant entourée de personnes très patientes et bienveillantes. Le fait de devoir me dépêcher pour parler, pour faire, pour réfléchir m’a réellement renfermé sur moi-même pendant un long moment. Je parlais très peu et écoutais beaucoup. Je réfléchissais beaucoup et quand je voulais dire quelque chose, la maladresse me rattrapait.

Comme vous l’aurez compris, j’ai été la championne de tous les blocages émotionnels et psychologiques et la voix de mon âme en a été rudement éprouvée.

Si vous êtes passés par certaines de mes difficultés, vous pouvez comprendre.

Mes écrits que vous lisez depuis le début sur mon blog est le fruit d’un long et périlleux cheminement de travail introspectif. J’ai dû me donner un énorme coup de pied au cul, prendre le taureau par les cornes très fortement, bref, j’ai dû faire preuve d’audace pour en arriver à l’instant où vous me lisez aujourd’hui et peut-être à l’instant où vous me lirez si vous écoutez mon mini podcast.

Je me suis améliorée.

Heureusement qu’on s’améliore. Heureusement que notre travail porte ses fruits. Heureusement que nos efforts paient un jour. Heureusement aussi qu’il existe et qu’il est toujours possible de dénouer nos nœuds, de se libérer de nos croyances limitantes, de vibrer de notre lumière unique et inspirante.

Ma voix créative

Mon approche très spirituelle et philosophique des évènements de la vie me ramène toujours à lier les pièces de puzzles que je trouve en chemin.

Aujourd’hui, je ne considère plus la voix comme un simple outil de discussion banale. Je considère ma voix comme une vibration de l’âme. Je crois que notre voix reflète notre parcours très clairement si l’on fait très attention à notre sensation lorsqu’on écoute.

Je suis toujours celle qui parle le moins dans le groupe malgré un entourage plus bienveillant et à l’écoute. Je suis restée celle qui parle la moins rapidement. Je réfléchis toujours autant et je suis toujours très maladroite dans mes propos. J’aime toujours autant écrire et me plonge facilement dans un bon bouquin pour me réconforter au lieu d’appeler une amie. Mais j’ai réussi à être okay avec cela.

Notre vibration vocale, nous l’avons tellement oublié, négligé ou tué par manque de temps, par les épreuves de la vie qui nous ont humilié et il arrive un moment où les réseaux de cette vibration ont un peu de mal à se connecter correctement.

Pour cela, il faut adopter la résilience, devenir créatif et agir pour réussir à connecter les fils vibratoires, pour renouer notre âme avec notre voix lumineuse, pour la reconnaitre, commencer à l’écouter profondément.

Le chemin n’est pas facile et le temps est précieux.

Il est aussi important d’être dans l‘acceptation et l’adaptation du processus et se dire que oui, nous allons retrouver notre voix et en passant, nous allons aussi trouver notre voie.

C’est pour cela que je décide de me lancer dans un processus de thérapie vocale sur YouTube.

Je vais parler, ça va encore… Mais vous parler, c’est un réel défi. Je suis heureuse de commencer cette démarche à vos côtés. Créativité, inspiration et philosophie seront au rendez-vous. J’espère que vous m’accompagnerez.

Merci de m’avoir lu et écouté.

A bientôt.

Sensiblement zen et créative avec vous et pour vous,

Christina

DERNIERS ARTICLES

Les nouvelles : Mon premier trimestre sensible, zen & créatif

Tous les événements sont des bénédictions qui nous sont données pour que nous apprenions. Elizabeth Kübler Ross Mes chers lecteurs, Je suis impardonnable. Oui. La raison est que je ne vous ai pas donné de mes nouvelles depuis le 4 octobre 2021, date de ma dernière publication. Je ne tiens pas mes plannings. Ce n’est… Lire la suite Les nouvelles : Mon premier trimestre sensible, zen & créatif

Un élan de rentrée

Quand un monde de déceptions et d’ennuis s’abat sur vous, si l’on ne s’abandonne pas au désespoir, on se tourne soit vers la philosophie soit vers l’humour. Charlie Chaplin Dans la démarche d’une thérapie vocale, comme je l’ai annoncé dans un de mes articles, je continue à partager ma voix sur YouTube si vous souhaitez… Lire la suite Un élan de rentrée

En quête de « réelles » réponses à nos questions

La réalité n’est jamais ce qu’on s’imagine. Même pas d’un poil. Les réponses à nos questions non plus. La quête de la vérité doit être un cheminement de paix et d’amour envers soi et le monde avant tout. Voici l’histoire d’une âme en quête de réelles réponses. Cette âme c’est la mienne mais elle peut… Lire la suite En quête de « réelles » réponses à nos questions

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Photo principale de Polina Kovaleva provenant de Pexels

écriture créative, poème

Brève introduction sur la vie.

La vie nous offre des hauts et des bas.
Les hauts sont les moments de joie et les bas sont les combats qu’on mène contre soi.

Sensiblement zen et créative, Christina Jaka

art-thérapie·exposition artistique

Mon exposition Art Rue St Pierre

Mes chers camarades créatifs,

C’est avec joie que je vous partage en ce nouvel article le dernier évènement auquel j’ai participé. Cet évènement c’est l’Art Rue St Pierre organisé chaque année dans le village où j’habite.

J’ai été exposante pour un week-end, le samedi 26 juin 2021 et le dimanche 27 juin 2021.

Cette exposition est ma deuxième. Ma première s’est déroulé en février 2020 mais il n’y avait pas de rencontres physiques avec les visiteurs. On accrochait juste les œuvres dans la boutique. Nos œuvres accrochées tout au long des murs, décorent la boutique pendant un mois. Après cela, vous gagnez une carte privilège avec lequel vous pouvez bénéficier de tarifs réduits pour chaque achat que vous effectuer dans la boutique. C’est cool, non ? Mais bien sûr, le matériel artistique reste cher, malgré tout. Il faut savoir ce qu’on veut avant de rentrer dans la boutique au risque d’en sortir out. Mais revenons à nos moutons, cet article n’est pas fait pour vous faire la morale, au contraire.

Durant mon exposition, j’ai fait découvrir : le Mandala, le Zentangle et Zendala.

MES OEUVRES

Pour le Mandala, beaucoup de gens ont souri. Dès que j’ai mentionné les mots Zentangle et Zendala, j’ai commencé à avoir l’impression de parler chinois.

Alors, j’ai été très ravie de raconter « la petite histoire » du Zentangle et du Zendala.

J’ai également organisé un petit atelier pour les enfants. Je les ai initié au Mandala.

Ils avait l’air très ravie et moi aussi, car je découvrai des artistes en herbe.

Ce genre de manifestation très humaine et conviviale est une opportunité pour moi

  • de rencontrer d’autres artistes,
  • de pouvoir présenter ce que j’aime,
  • de me faire connaître,
  • de rencontrer des opportunités d’évolution et de collaboration professionnelle,
  • de faire quelques petites ventes de mes créations.

Mais l’essentiel que j’ai retenu dans tout ce week-end c’est le plaisir :

  • que j’ai pris à discuter avec certains artistes afin de créer du lien,
  • que j’ai ressenti à présenter ce que j’aime faire,
  • que j’ai eu d’écouter et d’apprendre des autres expériences et disciplines artistiques et en fin de compte de moi.

Pourquoi de moi ? Parce que j’ai fini par réaliser et par comprendre que finalement on est tous un peu ici pour la même chose : créer du lien avec l’autre peu importe où il en est.

Je ne sais pas quel message j’ai réussi à véhiculer dans mes œuvres, dans ma façon d’être, dans ma façon de parler. Je ne sais en fin de compte rien du tout. Mais ce n’est pas grave. Au moins, je sais que je ne sais rien et j’en suis la seule responsable.

Je ne suis d’ailleurs pas ici parce que je sais quelque chose au contraire. Je suis ici pour apprendre, pour partager, pour donner la lumière d’une vie. Tout simplement. Et c’est en cet apprentissage de ce que je veux apprendre, en ce partage avec l’autre de mes émotions, en ce que j’ai et que je peux donner que je puise toute mon inspiration dans ce que je créé.

Merci pour vous qui me lisez depuis le début.

Merci pour ceux et celles qui me soutiennent dans mon projet artistique.

Merci pour ma petite famille, mes étoiles de chaque jour.

Aucun métier ne rend riche d’argent mais chaque jour, je suis riche de l’étincelle des êtres les plus chers de ma vie, mes enfants. Et je ne remplacerai jamais ce bonheur pour aucun bien de ce monde que l’argent pourrait détruire.

Comme le lotus qui se fraie un chemin dans l’eau boueuse pour arriver à la lumière, l’homme doit s’élever malgré les épreuves et se placer au dessus des remous du mental.

Sagesse Hindoue

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous,

Déployez vos ailes et envolez-vous,

Passez un bel été en vacances ou au travail ! Prenez du temps pour ce que vous chérissez et valorisez-le.

Christina

Page facebook : Christina Jaka Artiste

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka Artiste

Mes articles créatives précédentes :

Dernières nouvelles du blog

L’importance de gérer ses émotions

En ce mois d’août, j’ai réalisé que le stress peut être à la fois bénéfique et néfaste. Cela dépend comment nous dosons son utilisation et dans quel contexte. Nous faisons face à de multiples situations au quotidien qui peuvent nous rendre nerveux : rencontrer des nouvelles personnes, pratiquer une nouvelle activité, commencer son premier jour… Lire la suite L’importance de gérer ses émotions

Message de la Pleine Lune août 2021 : Éveil Spirituel

Le 22 août 2021 marque le premier jour d’une nouvelle compréhension spirituelle pour moi. Je voulais absolument vous partager cela. J’espère qu’à travers les mots qui suivront, je rendrais l’âme de quelques-uns plus léger. Vous n’êtes pas seul(e)s. Ici, je vais traiter d’un sujet assez délicat et peut-être, cela titilleront l’esprit de certaines personnes. N’hésitez… Lire la suite Message de la Pleine Lune août 2021 : Éveil Spirituel

Vacances d’été, Normandie en mode Provence-Alpes-Côte d’Azur- Farniente

Les vacances, les vacances. Ces moments d’insouciance, de douceur, de plaisir, de repos si profonds me manquent déjà. La rentrée se fait sentir mais je ne veux pas commencer cette nouvelle année scolaire sans vous partager les plus belles images de mes vacances. Dépaysement total des lieux à la température. Le retour a été un… Lire la suite Vacances d’été, Normandie en mode Provence-Alpes-Côte d’Azur- Farniente

bonne fête papa

Message universel à tous les hommes paternels : papa.

Chers pères et grands-pères de l’univers,

C’est du cœur et de l’âme que j’écris ces mots,

Je tenais à préciser que ces mots ne sont pas encouragés par une publicité spécial fêtes des pères,

Ils viennent d’une âme qui a aimé un père et a cru au père aimant et protecteur,

De la part de tous les enfants du monde qui ont encore leur père ou qui l’avaient un moment sur cette terre ou dans le cœur,

Ces mots résonneront dans votre être comme un cri, comme des larmes, comme un appel à l’aide, comme un signe,

De toute façon, je vous permets de l’accueillir comme vous le voudrez.

C’est avant tout votre propre vérité que vous accueillez. Sentez-vous totalement libres de juger ce texte. Ce sera toujours votre vérité.

J’y ai mis la mienne,

Sensible et vraie pour les enfants et les petits-enfants de ces pères et grands-pères qui nous font croire l’irréel et l’illusion du réel,

Ce message s’adresse donc à vous,

Pères qui l’ignorent,

Depuis la naissance de ce petit être, inconscients de la vie qui grandit,

Pères qui oublient,

Que les enfants sont innocents et fragiles, mais qu’ils n’oublient rien, ô grand, jamais Rien,

Pères qui lâchent,

Au grand désespoir d’un enfant maladroit,

Pères qui se cachent,

Dans des souvenirs de son enfance pieds nus sur le sable à rigoler avec ses frères, sœurs, cousins et cousines,

Pères qui se donnent,

Pour le meilleur et pour surtout pour le pire,

Pères qui s’en vont,

Un jour et ne reviennent jamais.

Pères qui aiment un peu,

Pour être aimé beaucoup,

Pères qui étaient et ne l’est plus,

Pères déçus, pères tristes, pères mal…

Moi, j’étais l’enfant, l’adolescente et la fille et là princesse d’un père,

Aujourd’hui, car je n’oublie rien malgré mes vingt-trois ans de moins que lui,

Agréables, désagréables, que vous soyez,

Ce texte ne vous jugent pas, n’est pas une leçon, ne désigne aucun coupable,

Ce texte vous rend votre légitimité de paternité,

Vous avez lu ce texte jusqu’à la fin,

Tant mieux ou tant pis,

Peu importe ce que cela vous a fait que vous l’ignorez encore,

Restez comme vous êtes et laissez vos enfants comme ils sont.

Rien n’est plus compliqué que de vouloir être ce qu’on n’est pas et de vouloir changer un enfant qui apprend.

En passant,

Qu’on t’appelle papa, tonton, frère, cousin, papi,

Je souhaite bonne fête aux pères qui restent,

Les pères de cœur,

Les pères dévoués et encourageants,

Les pères inspirants et les pères chaleureux,

Les pères vaillants et vrais.

Chers pères,

Moi, la fille rebelle, maladroite et sensible,

J’ai une dernière chose importante à vous dire,

Et je vous laisse tranquille jusqu’à la prochaine fête des pères,

Je suis désolée si vos enfants ne sont pas comme vous voulez qu’ils soient,

Je vous remercie du fond du cœur d’avoir été présent pour vos enfants comme vous avez pu, de les avoir accueilli de la force et de la conscience qui vous a animé ce temps-là, d’aimer, d’encourager et de soutenir vos progénitures dans leurs bonheurs et leurs épreuves,

Vous êtes, malgré tout et grâce à tout, des êtres de lumières et la Vie vous aime.

Sensiblement une fille zen et créative pour tous les pères.

Christina

écriture créative·philosophie de vie

Fuir

La vérité,

Est que nous voulons fuir.

Nous voulons fuire cette vérité même.

Oui, fuire l’autre. Fuire celui qui est hors de soi. Fuire sa responsabilité. Fuire sa conscience. Fuire son histoire.

Et au finale, fuire la possibilité d’être libéré d’un fardeau plus lourd que la responsabilité : L’ignorance.

Jusqu’à quand fuirons-nous ?

Jusqu’à où fuirons-nous ?

Christina Jaka

Créativité·philosophie de vie

Paresse créative

Mes chers camarades créatifs,

Vous est-il déjà arrivé d’arrêter de créer pendant un certain temps ?

Moi, si. Actuellement, je suis en plein dedans.

Si ce n’est pas l’écriture, c’est le dessin.

Si ce n’est pas le dessin, c’est l’écriture.

Je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas encore arrivé à caler les deux dans ma semaine.

Je suis certainement ce qu’on appelle une « désordonnée créative « .

Je reprends l’écriture de mon blog donc :

Premièrement, parce que je ressens beaucoup de frustration lorsque je ne vous partage pas mes états d’âme créatifs.

Deuxièmement, parce que je me sens bien quand j’écris.

Troisièmement, parce que j’ai trop de choses dans la tête, il faut bien que je mette quelque part mon bazar intellectuel, créatif, ou tout ce qui vous plaira.

J’aimerais bien me mettre un défi, genre écrire tous les jours sur mon blog. Partager juste des pensées intuitives et créatives, pas trop personnelles mais vraiment question de méditer en écrivant. Méditer avec vous, ça me parle.

Si vous me lisez, je considérerai qu’on méditera en communion.

Bon, voilà, je suis en ce moment dans une phase de paresse créative.

C’est ainsi.

Au niveau créatif, je me suis toujours dites que le processus compte plus que le résultat.

J’accepte ce moment. Je suis indulgente. J’avance comme je peux.

Merci de mettre de la lumière dans ma créativité,

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous,

Christina

art-thérapie·chant·trouver sa voix

Trouver sa Voix(e)

“Les poètes sont les voix de ceux qui n’ont pas de voix.”

Alphonse de Lamartine

Trouver sa voix, c’est le défi de la Vie ;

Ecouter sa voix, c’est l’une des actions qui pourrait paraître les plus banales à y penser mais c’est presque extraordinaire quand le jour arrive on découvre que l’on a notre propre voix ;

On voudrait souvent être écouté mais sachons d’abord s’écouter soi-même sincèrement ;

La voix intérieure est notre lumière, elle nous guide vers notre voie ;

Notre voix intérieure nous communique les messages … par nos émotions, par les sensations de notre corps, par notre respiration, par notre regard, par le son de notre voix.

Accueillir et rendre grâce à cette voix qui nous signale, nous guide, nous console, nous rassure…

Cherchons et trouvons notre voix. Chérissons-la. Et quoiqu’il en soit, reconnaissons-la.

Et vous, avez-vous trouvé votre voix ?

Christina

Dernières nouvelles du blog

Accueillir L’Énergie

L’Énergie ne prévoit jamais ce que notre mental essaie de nous faire croire.Contrairement à ce que vous avez toujours cru jusqu’à présent, vous valez bien plus. C’est à dire que vous êtes fantastique. Préservez cette pensée en votre for intérieur. Écrivez-la partout, sur un post-it, dans un agenda, sur le bloc note de votre téléphone,… Lire la suite Accueillir L’Énergie

Enfance en été

Nous qui venons de Normandie et qui avons l’habitude des plages et les galets, ce fût vraiment sympathique de sentir la chaleur et la douceur du sable sous nos pieds. Construire des châteaux de sables est une activité créative spontanée en famille qu’on s’est donné le plaisir de passer. Au lieu de faire bronzette comme… Lire la suite Enfance en été

Juste des vacances… été 2021

Prendre des vacances, c’est cool. Envisager de partir en vacances, c’est super. Organiser des vacances, c’est savoir jouer avec les imprévus mais comme c’est parfois frustrant. De toute évidence, partir en vacances, c’est complètement dépaysant. Que vous soyez en voiture, à pied, en train, en car, en camping-car, en avion, … Que vous hébergez chez… Lire la suite Juste des vacances… été 2021