les mots de l'âme

Mon bazar et le vôtre.

Dans les épreuves décisives, on ne franchit correctement l’obstacle que de face. ~ François Mitterrand

Mes chers camarades créatifs,

Comment se passe vos préparations des fêtes de Noël ? De mon côté, ça roule comme il se doit.

Après les nouvelles de mon trimestre blogging, en cet article du mois de Novembre, un mois avant Noël, je reviens vers vous pour un sujet qui me semble important à aborder depuis quelques temps.

Je n’ai pas partagé d’articles depuis un peu plus d’un mois car je réfléchissais au sujet du jour et comment j’allais procéder pour vous en parler (en un article ou en plusieurs). Le choix est donc partie pour plusieurs parties.

Ce sujet est important car il s’agit tout simplement de vous présenter les objectifs de mon blog que vous connaissez à ce jour au nom de « Bazar Zen Créatif ».

Dans l’action, on ne se rend pas toujours compte de la vibration que vous émettons autour de soi.

C’était donc utile pour moi de prendre ce recul d’un mois pour réellement sentir le processus de mon cheminement. Répondre le plus simplement possible à cette question : Suis-je réellement là où je souhaite ?

Si je reviens un mois plus tard, vous vous en doutez que j’ai eu ma réponse et pas les plus banales. Mes tripes, mon cœur, mes cellules m’ont parlé et pas que, mon âme et ma conscience également. Et heureusement car c’est pour eux que je me présente devant vous depuis le début et aussi aujourd’hui.

En découvrant mon blog, vous avez certainement lu ma petite présentation à l’accueil à droite.

J’ai essayé d’écrire cette présentation de la façon la plus simple et la plus brève possible tout en gardant les mots qui parlent le plus à mon âme et à ma conscience.

Elle est pertinente dans le sens où elle présente l’essentiel de ce que je souhaite vous présenter tout au long de ce cheminement.

Mais elle ne présente que l’essentiel. Vous allez me dire que cela suffit. Et moi, je vous répondrai que pas tout à fait. Cela suffit si on peut se contenter de dire que l’amour de nos proches nous suffit et cela ne suffit pas si on souhaite comprendre les choses en profondeur.

Alors cet article est donc écrit pour les âmes en quête de profondeur et qui sont incapables comme moi de se contenter d’un petit détail mais qui regarde aussi les grands détails.

Et quand on enquête dans la profondeur de l’histoire de notre âme et de notre conscience, vous imaginez à quel point, ça devient le bazar. Oui, le bazar !

Et nous entrons enfin dans le vif du sujet.

Bazar, mon cher bazar, dis-moi, ce que tu veux.

Si vous tombez dans ce blog magique c’est que vous voulez aussi trouvez le chemin de votre âme et de votre conscience. Mais comment dans tout ce bazar ? Par où commencer ? Il nous faudra peut-être revenir à zéro ou peut-être pas.

Je vais donner un exemple des plus banales. Votre maison est en bazar. Il y a longtemps que vous n’avez pas fait le tri. Mais maintenant, une situation ne vous donne plus le choix. Alors, vous vous y mettez. Vous commencez par regarder ce que vous avez enfouit depuis si longtemps dans le coin de votre placard ou de votre bureau.

Voilà, la première étape du rangement achevée, vous réalisez que vous avez attendu trop longtemps pour vous y mettre pour diverses excuses, raisons, distractions, enfin, pour ce que vous voulez. Et là, vous culpabilisez mais cette fois-ci, vous n’avez réellement plus le choix, vous devez continuer le lendemain et les jours d’après car en vrai, il faut avancer. Pour passer un nouveau cap, « quelque chose » vous invite à avancer concrètement.

Cependant cette frustration reste en vous. Vous devenez irritable malgré votre bonne volonté. Et puis l’environnement autour de vous ne vous encourage pas à garder votre calme.

La vie de tous les jours, c’est beaucoup de choses à faire : beaucoup de mails à envoyer, beaucoup de couches à changer, beaucoup de personnes à aider, beaucoup de listes de courses, beaucoup de situations à régler, beaucoup de familles à satisfaire…pour s’oublier.

La vie de tous les jours, c’est aussi ce que la société a envie de nous montrer dans les reportages, dans les documentaires, dans l’actualité du soir.

La vie de tous les jours, c’est enfin, la gestion de la maison, le travail, l’école des enfants et les études des grands.

Et tout cela créé des pensées de tout genre dans notre conscience et nous réagissons par la frustration, la révolte et la guerre contre une idée qu’on ne gère pas. Malheureusement, c’est ce qu’on appelle aussi l’immense bazar… Mais contrairement, au bazar du bureau ou du placard, ici, je vous parle du bazar de votre conscience et de votre âme.

Une grande fatigue, une maladie ou un évènement tragique remet notre conscience à notre place. On ressent soudain le besoin de nous écouter, de dire oui à nos rêves, oser dire non à ce qu’on ne souhaite plus nourrir dans notre vie (la peur, la culpabilité, la honte, le rejet, le mensonge, la violence) et de transformer cette douleur en bien-être.

A partir de cette sensation commence la remise en question, le tri dans nos relations, l’envie de calme et de réflexion. Remettre de l’ordre dans notre vie n’est plus une option mais devient une forte nécessité. Mais on ne sait pas non plus par où commencer.

Le processus est long et douloureux. Décider de ranger, de faire le grand nettoyage dans notre âme et conscience n’est pas une partie de plaisir et complètement irrationnel. Au lieu de ça, nous préfèrerions être plus rationnel, réaliste et retrouver nos amis ce soir au bar ou regarder notre série préférée ou bien lire un bouquin en entier. Enfin, c’est ce que nous croyons être réaliste, au début, car nous ne voulons pas assumer nos responsabilités et vivre dans le déni éternel.

Finalement, on se retrouve « seul ». Se retrouver « seul » car nous commencerons à prendre conscience de certaines choses que personne d’autres ne comprendront.

A partir de là, soit nous choisissons le chemin de la folie ou bien nous choisissons d’abandonner cette prise conscience et de revenir dans notre bazar d’avant, ou bien nous faisons face à cette prise de conscience, nous prenons nos tripes, notre cœur et notre âme avec soi et nous entamons un réel chemin de vérité et de liberté pour soi.

Le processus c’est accepter, c’est accueillir, c’est inspirer, c’est se laisser bercer par le souffle de vie, apprivoiser son bazar. Le chemin, c’est finalement trouver son équilibre.

Finalement, pour terminer le grand rangement, nous menons la concrétisation de nos actions aussi simple soient-elles mais d’abord pour soi-même.

C’est ainsi que je me devais de vous présenter le bazar de la vie comme je le perçois.

Cependant, je devais commencer par le début, alors, je vous souhaite la bienvenue dans mon bazar.

Passez un excellent temps de l’Avent dans l’attente des fêtes de fin d’année.

Prenez soin de vous, chères lumières,

Sensiblement zen et créative, pour vous et avec vous.

Christina

Retrouvez ma vie d’auteure dans mon recueil poétique, l’hiver du cœur sur Amazon.

« Recueil de poèmes adressé à toutes personnes désirant éveiller leur âme.
Âme atypique, hypersensible, rebelle, intelligente.
Voici qu’une âme parmi tant d’autres ouvre son cœur au monde.
Une âme d’enfant, une âme sœur, une âme voilée, une âme envolée, une âme en paix.
Enfant de la terre, sœur de la lune, des maux voilés, un cœur envolé, une âme demeure en paix.
Pour votre âme.
« 

Dernières nouvelles du blog

Mes deux premiers bébés : recueil de poèmes et de jeunesse

Les commencements ont des charmes inexprimables. Molière Chères âmes créatives, J’espère que cet article vous retrouve en bonne santé, J’ai une bonne nouvelle à vous annoncer mais je pense que vous avez dû deviner en lisant le titre. Décidément, depuis ma première exposition, je peux conclure que cette année 2022 poursuit son année de floraison.… Lire la suite Mes deux premiers bébés : recueil de poèmes et de jeunesse

« Beau mois de juin, change l’herbe en beau foin. » Gratitudes Juin 2022

“Le temps révèle toute chose.” Voilà, une fois de plus, un mois se termine et un autre commence et ainsi jusqu’à la fin de l’année 2022. Voici donc mes gratitudes du mois de juin : Première bonne nouvelle à ne pas rater : J’ai eu mon exposition artistique dans le cadre de l’Art Rue St… Lire la suite « Beau mois de juin, change l’herbe en beau foin. » Gratitudes Juin 2022

3 commentaires sur “Mon bazar et le vôtre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s