bonne fête papa

Message universel à tous les hommes paternels : papa.

Chers pères et grands-pères de l’univers,

C’est du cœur et de l’âme que j’écris ces mots,

Je tenais à préciser que ces mots ne sont pas encouragés par une publicité spécial fêtes des pères,

Ils viennent d’une âme qui a aimé un père et a cru au père aimant et protecteur,

De la part de tous les enfants du monde qui ont encore leur père ou qui l’avaient un moment sur cette terre ou dans le cœur,

Ces mots résonneront dans votre être comme un cri, comme des larmes, comme un appel à l’aide, comme un signe,

De toute façon, je vous permets de l’accueillir comme vous le voudrez.

C’est avant tout votre propre vérité que vous accueillez. Sentez-vous totalement libres de juger ce texte. Ce sera toujours votre vérité.

J’y ai mis la mienne,

Sensible et vraie pour les enfants et les petits-enfants de ces pères et grands-pères qui nous font croire l’irréel et l’illusion du réel,

Ce message s’adresse donc à vous,

Pères qui l’ignorent,

Depuis la naissance de ce petit être, inconscients de la vie qui grandit,

Pères qui oublient,

Que les enfants sont innocents et fragiles, mais qu’ils n’oublient rien, ô grand, jamais Rien,

Pères qui lâchent,

Au grand désespoir d’un enfant maladroit,

Pères qui se cachent,

Dans des souvenirs de son enfance pieds nus sur le sable à rigoler avec ses frères, sœurs, cousins et cousines,

Pères qui se donnent,

Pour le meilleur et pour surtout pour le pire,

Pères qui s’en vont,

Un jour et ne reviennent jamais.

Pères qui aiment un peu,

Pour être aimé beaucoup,

Pères qui étaient et ne l’est plus,

Pères déçus, pères tristes, pères mal…

Moi, j’étais l’enfant, l’adolescente et la fille et là princesse d’un père,

Aujourd’hui, car je n’oublie rien malgré mes vingt-trois ans de moins que lui,

Agréables, désagréables, que vous soyez,

Ce texte ne vous jugent pas, n’est pas une leçon, ne désigne aucun coupable,

Ce texte vous rend votre légitimité de paternité,

Vous avez lu ce texte jusqu’à la fin,

Tant mieux ou tant pis,

Peu importe ce que cela vous a fait que vous l’ignorez encore,

Restez comme vous êtes et laissez vos enfants comme ils sont.

Rien n’est plus compliqué que de vouloir être ce qu’on n’est pas et de vouloir changer un enfant qui apprend.

En passant,

Qu’on t’appelle papa, tonton, frère, cousin, papi,

Je souhaite bonne fête aux pères qui restent,

Les pères de cœur,

Les pères dévoués et encourageants,

Les pères inspirants et les pères chaleureux,

Les pères vaillants et vrais.

Chers pères,

Moi, la fille rebelle, maladroite et sensible,

J’ai une dernière chose importante à vous dire,

Et je vous laisse tranquille jusqu’à la prochaine fête des pères,

Je suis désolée si vos enfants ne sont pas comme vous voulez qu’ils soient,

Je vous remercie du fond du cœur d’avoir été présent pour vos enfants comme vous avez pu, de les avoir accueilli de la force et de la conscience qui vous a animé ce temps-là, d’aimer, d’encourager et de soutenir vos progénitures dans leurs bonheurs et leurs épreuves,

Vous êtes, malgré tout et grâce à tout, des êtres de lumières et la Vie vous aime.

Sensiblement une fille zen et créative pour tous les pères.

Christina

3 commentaires sur “Message universel à tous les hommes paternels : papa.

    1. Bonjour, merci pour votre passage sur mon blog. Merci pour votre commentaire. Oui, c’est un hommage pour ces hommes qu’ils aient été présents pour leurs enfants ou non. C’est un témoignage aussi pour les relations père enfant qui ne continuent plus sur de bons termes, hélas. Mais la Vie demeure. Amitiés.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s