art visuel·mes projets art et créativité

La journée active d’une nana créative 1°

Mes chers (futurs) créatifs,

De retour avec mes prochains nouveaux articles, « mes journées actives ». En route vers la créativité.

Ce vendredi 17 mai en début d’après-midi, je me suis rendue à la bibliothèque de St Sever à Rouen.

Comme d’habitude je m’installe, j’installe mes affaires.
Je suis prête à dessiner et je commence à dessiner.

Plus tard arrivent des jeunes. Je les entend qui discutaient car ils se sont assis à la table à côté de moi.
Leurs conversations m’intéressent. Je les écoute attentivement pour être sûre.

Y a une personnel de la bibliothèque qui les sollicite pour répondre à quelques questions.

Plutard c’est moi qui les sollicite pour répondre à mes questions.

Ces jeunes sont au lycée, ils sont en classe de seconde.
Ils sont dans la même classe.
L’un est un jeune homme, Kevin, l’autre est une fille, Inès.
Je suis curieuse de ce qu’ils aiment, font et aimeraient faire.
Kevin voudrais être développeur web et Inés voudrait travailler dans le domaine de l’audiovisuel.
Et tout deux pratiquent déjà personnellement ce qu’ils aspirent devenir.
J’ai beaucoup admiré l’esprit ambitieux que faisait ressentir ces deux jeunes.
C’était l’espoir pour un meilleur avenir qui brillait dans ces yeux. Point de peur.

Je les ai parlé de moi. Et je les ai montré ce que je faisais de mon temps.
Ils ont été bienveillants. Point de mots décourageants. Simplement et tout naturellement des critiques de leur part par rapport au types de dessins que je pourrais bien réaliser pour les enfants.
« élargir l’espace parce que les enfants n’ont pas de patience pour dessiner des dessins trop serrés » m’a dit Inès.

J’ai demandé ce qu’ils pensaient de ma façon de dessiner.
L’un a naturellement cru que je dessinais depuis mon enfance.
L’autre a naturellement pensé que c’est une chance que j’ai d’avoir ce « don ».
Et moi j’ai tout naturellement raconté la vérité.

Du haut de mes jeunes 28 années de vie, cela fait 2 ans seulement que j’apprends à dessiner.
Autodidacte.

Après la partie dessin, j’ ai demandé à ces jeunes ce qu’ils pensent de l’éducation à l’école aujourd’hui.
Ils m’ont sincèrement répondu qu’ils fallait que la créativité des jeunes soit mis en valeur, qu’ on les aide à développer leur connaissance d’eux même car il y a beaucoup de personnes qui après la sortie de leurs études (supérieurs ou non) ne savent pas vers quels métiers ils voudraient se diriger et qui plus est n’ont aucune perspective quant aux prochains jours de leur vie.
Ces deux jeunes ont marqué l’importance de mettre en place des interventions concernant l’éducation créative dans les écoles à partir de la CM1 et dans les collèges à partir de la 4 ème.

Cet échange me donne envie d’intervenir. Car il est verifidique que c’est en aidant les jeunes qu’on pourra les rendre meilleur. Je pense qu’en les aidant à mieux se connaître et à développer leur créativité, nous ferons une société d’espérance.

C’est ainsi dans cette belle réflexion que je termine d’écrire cet article en attendant impatiemment les prochains jours de belles rencontres, de plaisirs simples et de source d’inspiration.

Sur ce merci de m’avoir lu,

Creativement vôtre,

Christina Jaka.

« Déployez vos ailes et envolez vous, chers Papillons »

Avant de partir, n’oubliez pas de vous abonner 😉🦋🌹🐱

YTB : Christina Jaka

Pinterest : Christina Jaka

FB page : @christinajka

2 commentaires sur “La journée active d’une nana créative 1°

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s